Dinant
Cours du soir de langue
1 année de cours = 61 euros 60


 

 

 

Cours de langues
1 année de cours = 61 euros 60
120 périodes
18h à 20h30
du lundi au jeudi - inscriptions de 14h à 21h
082/21.30.60
Cloture des inscriptions fin septembre
Dinant Cours du soir de langue

Cours
Apprendre, un plaisir nécessaire au service de l'épanouissement personnel

ARTISTIQUE
dessin, aquarelle, art floral, bijouterie, dinanderie,
sculpture et modelage, travail du cuivre,
création de sacs et chapeaux ...

CONNAISSANCE DE GESTION
pour devenir indépendant

GESTION de Stress

HABILLEMENT
techniques élémentaires, robes et ensembles, tailleur ...

INFORMATIQUE
les logiciels utilitaires, traitement de l'image, présentation assistée par ordinateur ...

LANGUES
allemand, anglais, espagnol, italien, néerlandais

TECHNIQUES DU BIEN-ETRE PAR LES HUILES ESSENTIELLES

MENUISERIE
chassis, porte d'intérieur, escalier droit ...

FRANCAIS
orthographe ( niveau enseignement secondaire)

OENOLOGIE
niveaux 3 et 4

SYLVICULTURE ET ECOLOGIE
faune sauvage, pêche-pisciculture, écologie générale, pédologie forestière ...



Institut d'Enseignement de Promotion sociale de la Communauté française
Domaine d'Herbuchenne - DINANT - "apprendre, un plaisir nécessaire"

www.iepscfdinant.be
Daniel LESAGE
Directeur
082 21.30.60
dlesage@iepscfdinant.be

COURS DE LANGUES EN SOIREE
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

La Dinanderie, un regard contemporain

Les Copères ? Qu’on s’en souvienne ! Le sobriquet des Dinantais renferme le mot "Koper", qui signifie cuivre, dans la langue de Vondel.
La dinanderie est toujours bien vivante. Qu’on se le dise ! A la faveur du savoir-faire des élèves et des professeurs d’une section unique, des créations sont à découvrir pendant tout l’été, à la Maison de la Culture de Dinant et à la Maison de l’Artisanat, à Maredret.

En 1993, M.Daniel Lesage, directeur de l’Institut de promotion sociale de Dinant, décidait de plonger cette technique ancestrale dans un authentique bain de jouvence, en proposant une formation de "dinandier-créateur". Le travail du cuivre d'une part, la sculpture et le modelage d'autre part, allaient devenir les deux axes balisant cet apprentissage.
Ainsi, avec plus ou moins de docilité, laiton, cuivre ou maillechort (alliage de nickel et de zinc) se contorsionnent  depuis  dix-sept ans sous les coups de burins et de maillets.
Jusque dans les années cinquante, casseroles et chaudrons dinantais s’exportaient aux quatre coins de la planète. Aujourd’hui, la tradition perdure donc par l’investissement de rares professionnels et la passion de quelques dizaines d’amateurs.
Initiée par des élèves de la section, cette exposition constitue ni plus ni moins une providentielle contribution à la pérennité d’un savoir-faire à sauvegarder à tout prix. De quoi ravir Alice Pirson, Eric Seidoff et Jacques D’Haegeleer, chantres de cette discipline, sur les hauteurs d’Herbuchenne.
A l’instar de la Meuse qui unit inlassablement les deux rives, l’école de promotion sociale célèbre le coruscant mariage de la dinanderie et de la création. Avec cette filière, la création transcende la dinanderie ; la dinanderie exalte la création.
Nul besoin de se perdre longtemps dans les superlatifs pour décrire la symbiose dont l’institut dinantais a été le creuset. Vous l’aurez compris, une visite et un œil curieux valent mieux de longues périphrases.

L’exposition est hébergée jusqu'au 12 septembre à la Maison de la Culture de Dinant
(082-21.39.39) et à la Maison de l’Artisanat, à Maredret (082-69.98.90).
Dans le cadre des journées du Patrimoine des 11 et 12 septembre (mais aussi chaque week-end), les élèves et les professeurs de la section « dinandier-créateur » présenteront leur savoir-faire en direct, sur les deux sites.
thierry DE VRIESE 

~~~~~~~~


Lien vers le courrier des lecteurs



Lien vers la vidéo

 

 


levisa.be
www.levisa.be


Photos-video reportage : Jean-Marie Lesage -vendredi 6 septembre 2010
Webmaster : Jean-Marie Lesage
Obtenir une photo originale
Transmettre vos commentaires