Dans la lumière de 777
Roman pour la Vie par Jean Baptiste

Chapitre 40 – Seul le vécu véritable sera comptabilisé

Durant l’avancée en âge, seul reste imprimé dans l’esprit ce qui a été réellement vécu tandis que s’estompent page après page les futiles encyclopédies accumulées par la cérébralité. Il est navrant de devoir constater que la plupart des activités cérébrales que nous aurons menées durant toute notre vie n’auront servi en fait qu’à nous aider à vivre mieux matériellement parlant. Malheureusement, cette culture unilatérale de notre intellect ignore complètement le fait de l’existence de la dualité humaine. La partie spirituelle de l’être – je ne parle pas de l’intelligence – est souvent délaissée, voire ignorée.
L’humanité tout entière, à de rares exceptions près, se trouve ainsi confrontée aux malheureuses matérialisations de sa pensée déformée. Les malheurs qui frappent aujourd’hui notre planète et ses habitants n’ont pas d’autre cause que l’étroitesse d’esprit dans lequel notre monde s’est réfugié. La jouissance matérialiste exclusive a orienté l’homme à ne plus vouloir que « prendre, exploiter et jouir ». Négligeant la culture et son esprit, l’être « intuitif » s’est éteint petit à petit au profit de l’être « raisonné ». Malraux avait bien pressenti ce dilemme quand il proclama que le 21è siècle serait religieux ou ne serait pas ! Il pressentait le danger d’une orientation unilatérale. Cette folle adoration du « veau d’or » nous mène droit à la catastrophe. Et ce n’est qu’un commencement. Ces douleurs s’apparentent aux douleurs d’un accouchement : celui du monde futur qui verra l’achèvement de la création de l’homme. À cet instant béni, le cœur de pierre lové en chacun de nous sera arraché et remplacé par un cœur d’Amour, et l’esprit éclairera enfin le concept matérialiste de l’intellect cérébral.

Alors seulement les notions si profondément ancrées du « prendre » et « exploiter » seront remplacées par celles du « donner » et « servir ».
L’esprit de l’homme s’en retrouvera revigoré et le mal sera extirpé de la planète.

Il est temps de redéfinir une fois pour toutes la notion de l’ « esprit ».

Le corps « spirituel » totalement différent du corps physique choisit de s’incarner selon les lois d’affinité au corps fœtal charnel afin de constituer une composante matérielle et spirituelle. Cet esprit, afin de s’incarner, vient d’un monde très éloigné du nôtre, plus léger et aussi plus lumineux ! C’est celui du plan de la spiritualité. Ce plan bien qu’éloigné de la sphère divine s’en trouve cependant bien plus proche que la terre !

Le corps spirituel, bien qu’il s’incarne dans le fœtus, devra s’extirper du corps physique à la mort pour s’en retourner au-delà du monde terrestre dans son plan d’origine. Il emportera avec lui le vécu intuitif, sensible, donc réel, après s’être déchargé du fardeau de ses souvenirs matérialistes et de leurs œuvres. Un symbole fort nous est rapporté dans l’histoire de Moïse. Alors que celui-ci recevait de Dieu les tables de la Voie spirituelle, sur le mont Sinaï, son peuple s’abandonnait aux orgies en adorant le veau d’or. Rien n’a changé depuis lors. Le veau d’or est toujours présent et ses adorateurs se sont multipliés à l’infini, constituant désormais la moitié de notre humanité. Quant à la Voie spirituelle des commandements, elle est le plus souvent bafouée, souillée, au mieux ignorée, ou remplacée par une myriade d’autres lois complexes, souvent inaccessibles au commun des mortels mais façonnées pour le plus grand profit de leurs concepteurs. Ces êtres, qui jouissent de la reconnaissance sociale dans le monde terrestre, ne sont pourtant que des « invalides cérébraux » qui, au fil des siècles, se sont intellectualisés à outrance, développant essentiellement leur cerveau antérieur. Ils ne peuvent considérer les êtres qui leur sont différents par leur puissance intuitive que comme des ennemis à abattre et, dans leur étroitesse d’esprit, ils ridiculisent ce qu’ils sont devenus incapables de saisir.

777, qui s’est vu ravir ses enfants par son ex compagne et dépouillé de ses biens, s’est trouvé confronté à la froideur d’esprit de certains magistrats qui n’ont pu comprendre ni admettre ses actions et ses nombreux écrits dénonçant les erreurs du système auquel eux-mêmes avaient œuvré. Mais la Force qui lui est donnée dans l’acceptation de ses épreuves le conforte dans sa conviction que l’effondrement est proche et inéluctable. Le point de non-retour est atteint depuis longtemps. Le monde actuel a commencé à se détruire. Voyez les conflits armés qui le déchirent de toutes parts ! Les événements de la fin approchent, pressés par les Lois cosmiques inexorables. La génération des malades cérébraux doit céder la place à une autre génération : celle où l’esprit dominera le cerveau antérieur.

Revenons à l’histoire symbolique du jardin d’Eden. Dieu offrait à l’homme la voie de l’éternité et de l’Amour – celle de la spiritualité – tandis que Lucifer lui proposait la voie de la technologie, de la concurrence, de la tentation – la voie de la matière. L’homme choisit cette dernière, avec ses conséquences funestes (souffrance et mort). Il se soumit à l’esprit anti-christique et à son maître Lucifer qui ne cesse depuis lors de manipuler l’humanité entière.

Décade après décade, les écrits de 777 dénoncent cette manipulation, et c’est bien ce qui pousse ses opposants à le traquer sans cesse. Malgré cela, 777 poursuit sa tâche, mais jusqu’à quand le pourra-t-il ? Le mettra-t-on hors d’état de nuire un jour ? Et si ce jour arrivait, qui en aurait des remords ? Ses détracteurs n’agissent-ils pas contre lui d’une façon raisonnée ? Qui recherche encore la vérité intuitive ? Et en l’absence de cette dernière, défilent les procès ridicules alimentés par des magistrats sordides qui pratiquent de nouveau une certaine forme d’inquisition en entraînant la justice humaine dans une régression contraire à la Volonté divine. Même les médias dénoncent publiquement les influences néfastes de la particratie et la mainmise de la franc-maçonnerie à tous les niveaux des rouages de la justice. Cependant, au moment de leur décès, dépossédés de leur corps physique et devenus spectateurs obligés de leur vie terrestre dont seuls seront retenus les faits intuitivement et véritablement vécus, alors qu’ils étaient rois, ministres du culte, magistrats ou simples administrés, tous seront pétrifiés devant leurs actions et leurs conséquences et démunis sans le support matériel auquel ils avaient attaché tant d’importance. Les agents des ténèbres ne pourront plus leur apporter leur soutien. Chacun sera placé devant ses transgressions et paiera le prix de sa négligence en n’ayant pas compris que l’intellect devait être un outil au service de l’esprit !

À tous ses opposants qui, trop souvent, ont été des parents proches, et à tous les autres , 777 lance un appel d’éveil car le système matérialiste dans lequel nous vivons en ce début de 21è siècle a dépassé le point de non-retour et atteint son apogée. Tous les supporters de ce système vont se retrouver orphelins ; désœuvrés, ils ne pourront que constater le gouffre béant qu’ils auront créé et dans lequel ils seront précipités par les lois intangibles. Aujourd’hui comme hier, les médias ne nous rapportent que plaies, bosses et sang versé. Ouvrez donc votre esprit et vos yeux et sentez l’oppression qui vous gagne ! Viols, vols, meurtres, suicides et guerres sont les fruits de l’étouffement volontaire et programmé de l’esprit de l’homme au seul profit du « progrès » matérialiste produit par le cerveau. Cette oppression que vous sentez en vous est la prescience du commencement de la fin. Le navire coule et il entraînera avec lui les « rats » qui l’ont colonisé.

Si, vous aussi, vous avez dû courber l’échine face à l’injustice, ne vous découragez pas et relevez la tête car votre délivrance est proche. En dépit de toute règle, les loups se déchirent entre eux et s’empressent de se reproduire dans un dernier sursaut, alors que le fruit de leurs entrailles est déjà maudit. Ils se cramponnent désespérément à ce qu’ils ont construit et seront entraînés par le poids de leurs œuvres. Mais ceux qui auront pris soin de leur spiritualité, verront leur âme débarrassée de ses scories par l’éclat majestueux de la Lumière qui vient, et leur cœur de pierre remplacé par un cœur de chair spiritualisé. Ils seront ainsi préparés pour le Royaume de Dieu dans lequel l’intellect sera entièrement soumis à l’Amour. Il naîtra une nouvelle génération nantie d’un sixième sens, à l’esprit rayonnant et ouvert aux lois cosmiques et divines. Alors sera effacée à jamais la faute originelle résultant du choix de la voie matérialiste et charnelle dans laquelle s’était fourvoyée l’humanité entière depuis l’origine des temps.

 

À suivre.