Dans la lumière de 777
Roman pour la Vie par Jean Baptiste

Chapitre 38 – La dualité du Bien et du Mal

 

Cette dualité, lovée en chaque être humain, l’oblige au repentir. Néanmoins, ami lecteur, ne vous tracassez pas outre mesure. Car si vous n’étiez pas appelé en tant qu’élu, vous auriez refermé ces pages depuis belle lurette. Mais vous cherchez la Voie et vous abreuvez de ces paroles qui ne sont pas miennes mais celles de notre Sauveur. En ce moment-même, Il vous lance une bouée, celle du repentir.

Me repentir de quoi ? direz-vous. De tout ! Nous entrons là dans le vif sujet : pourquoi êtes-vous sur terre, avec cette personnalité qui vous caractérise ? Pour faire la volonté de Celui qui a permis votre incarnation. Et à cette volonté, vous êtes-vous soumis ?

Non, car vous pliez sous le poids de votre nature humaine qui vous conduit, tel un aveugle, à contresens du bon chemin. D’où la nécessité absolue de vous repentir. Sachez cependant que le sacrifice du Christ n’avait pas pour but de vous soustraire à tout effort de perfectionnement spirituel, mais de vous amener, après votre repentir, à la filiation divine. Le sacrifice de la croix, accepté librement par le Christ, répondait à une loi de sang : « Si tu pèches, tu mourras. » Dieu l’avait ainsi décrété. Par leur faute originelle, nos premiers parents enchaînaient toute leur descendance à cette dure loi. Seul Christ, par son sang versé, pur et sacré, pouvait racheter l’humanité. Ce qu’Il fit. Mais son sacrifice ne nous libérait pas pour autant des efforts que nous avons à faire.

777 est souvent, lui aussi, découragé devant l’adversité qui ne désarme pas ou envahi par la haine envers ceux qui se sont associés pour lui ravir ses enfants. Mais il sait qu’il doit impérativement se défaire de ces sentiments. Il sait qu’il doit expier ses erreurs passées. Il sait qu’il doit transcender toute idée de vengeance et prier pour ses ennemis. Accepter les calomnies et les mensonges n’est pas facile, mais c’est le seul moyen de se libérer. Rendre la monnaie de la pièce nous barre la route vers le Royaume de Dieu en accentuant la cause originelle du mal et en perpétuant ses effets sur notre vie.

N’allez pas croire qu’il vous reste une infinité de jours pour vous atteler à la tâche et que, votre vieillesse venue, il sera toujours temps d’y penser ! Détrompez-vous, agissez dès cet instant, car la vie humaine est éphémère et même si vous êtes convaincu de la résurrection ou adepte de la réincarnation, sachez que le temps des prophéties est presque accompli. Le temps de la volonté de l’homme va devoir laisser place au temps de la Volonté de Dieu. Celle-ci est décrite en long et en large dans les Dix commandements et dans les Saintes Écritures.

N’allez pas croire davantage qu’à votre mort, l’incinération de votre corps vous permettra d’échapper à tout cela. La perte de votre corps ne sera pas la perte de votre « moi » intime. Votre « ego » persiste au-delà de la mort. Que vous y croyiez ou non ne change rien à la réalité des faits. Ainsi nombre de désincarnés se retrouvent sourds et muets de l’autre côté du miroir, cette zone qu’ils qualifiaient de néant, et «  partagent » ensemble une éternité de temps dans une vacuité due à leur refus de la Connaissance décidé sur terre.

Ôtez le carcan qui emprisonne votre liberté. Si des personnes de « petit esprit » évoluent dans votre sphère familiale ou professionnelle, ignorez-les mais ne laissez pas votre mental fomenter contre eux. Au contraire, priez Dieu de les éveiller à une meilleure conscience. Pas facile, il est vrai, mais vous le devez si vous voulez accéder à la Lumière.

C’est précisément parce que la majorité des habitants de la terre ne suivent plus les conseils donnés par notre Seigneur Jésus et par ses prophètes que le monde court à sa perdition. Le système de fonctionnement de notre humanité a été élaboré par les maîtres du monde qui ne se sont pas souciés des Lois d’un Créateur auquel ils ne croient pas. Aussi je vous prédis un effondrement catastrophique de tout l’édifice technologique, culturel et social de ce système construit sur des sables mouvants et ce, dès le début de ce 21è siècle. Le temps des pleines ténèbres est arrivé et malheur à ceux qui ne se tournent pas vers la Lumière !

Que faire ? Je vous ai distribué un « joker » : si quelque chose vous attriste, demandez à Dieu la sérénité devant l’adversité ; si une personne vous nuit, priez pour que ses sentiments se muent en bienveillance à votre égard et que la paix gagne son cœur.

Je vous ai souvent parlé de cette Lumière vers laquelle 777 tend désespérément pour contrer les attaques dont il est victime.

Dieu Amour décida de se reproduire dans ce qui allait devenir l’être humain. Mais pour l’accueillir, la table devait être dressée. C’est pourquoi Dieu prit la décision d’être la source et l’origine de la Création évolutive. Cependant, tout alors était néant et ténèbres, comme nous l’apprend la Bible. Dieu devait donc projeter la Vie qu’Il était, au milieu de ce néant et de ces ténèbres. Il donna l’injonction : « Que la Lumière soit ! » Celle-ci engendra chaleur, mouvement et vie. Ce fut l’origine du « Bing Bang ». Malheureusement, dès son apparition, l’homme s’orienta essentiellement vers le côté matériel de la Création et négligea de plus en plus la voie spirituelle. Ainsi, de millénaire en millénaire, son vaisseau « Terre » ne cessa de s’éloigner de la Lumière pour atteindre, en ce siècle, la zone des Ténèbres. Celles-ci engourdissent votre esprit qui n’a plus la force d’interférer sur votre cerveau, lequel n’émet plus que pensées et paroles incohérentes, toutes orientées vers la seule matière destinée à la désintégration.

Dès lors, apprenez à répondre spontanément aux impulsions encore perceptibles de votre esprit. Ne laissez plus votre cerveau étouffer votre intuition. Redevenez ces êtres intuitifs qui n’avaient nul besoin de M. Météo pour prédire le temps, qui pressentaient le danger là où il se trouvait, qui parvenaient à des communions d’idées à distance, percevaient les appels de l’au-delà et y répondaient dans le respect total des Lois divines. Votre esprit doit redevenir votre propre maître et vous-même devez redevenir pudique comme un enfant. Dieu ne peut entrer dans le temple de votre corps que si ce dernier est pur. Cette pureté s’acquiert en vous efforçant de rendre purs vos pensées, vos paroles et vos actes. Votre comportement est tributaire de ces trois actions. C’est pourquoi vous devez toujours rendre le bien pour le mal ; ainsi vous serez pur et Dieu sera votre hôte.

Ce sont les pensées qui obstruent votre quête du bonheur. Injustement agressé, vous fulminez et « ruminez » sans cesse vengeance contre le mal qu’on vous a fait. Combien de fois 777 fut obligé au grand nettoyage de ses pensées pour sortir de sa détresse ! Libérez votre esprit de toutes les pensées confuses par des pensées plus saines ou par une prière. Ne laissez plus les vaines pensées investir votre esprit et celui-ci vous hissera vers la Lumière.

 

À suivre.