Dans la lumière de 777
Roman pour la Vie par Jean Baptiste
Chapitre 33
Le 21è siècle sera religieux ou ne sera pas.


Vie éternelle ? Ou désintégration ?
L’heure du choix a sonné, le Jugement de l’Humanité a commencé et il est temps pour chacun de prendre une décision. Pour les observateurs, tous les signes sont présents.
L’apostasie est devenue religion d’État et il est de bon ton de se réclamer de l’« humanisme » où toute recherche s’arrête à l’homme cérébral et scientiste du 21è siècle. Seul ce que la science décrète d’après ses déductions supposées est devenu dogme universel.

Dieu à l’origine de l’Univers (Vers l’Un !), le diable, les anges … foutaises ! Les mondes parallèles à la matière dense, qu’ils soient de matière subtile, essentielle, spirituelle ou divins … élucubrations de cerveaux dérangés !
À votre tour donc, chers lecteurs, de faire votre choix. Entre le sacrifice d’Amour du Sauveur Jeshoua, assassiné par les docteurs de la Loi qui formaient le Sanhédrin, et la clémence du Père céleste qui retient pour un temps encore la Force de Sa frappe, 777 doit annoncer une nouvelle fois la « Parole » du Christ aux renégats, afin que ceux qui peuvent encore l’entendre puissent être sauvés. Heureux donc ceux qui, sans ironie ni critiques malsaines, l’accueilleront et s’y conformeront car ils pourront y trouver le salut.

Rien de neuf n’est apporté, rien qui ne soit un rappel des Paroles de Jeshoua. Toutefois, le temps de la restauration s’est avancé et les nouvelles prédictions doivent être énoncées. Si vous voulez avoir accès à la Vie éternelle, il vous faut dès cette seconde vous intéresser au Royaume de Dieu et vouloir y entrer. Nous sommes à la veille de ce Royaume et, comme il l’a été écrit, 777 n’est qu’une des chevilles ouvrières … Ensuite viendra la fin de ce système de vie par trop matérialiste. Pour les élus, la Vie éternelle commencera effectivement au prochain Second Avènement de Jésus. Malheur à tous ceux qui, après avoir été appelés à soutenir l’œuvre de prédication, l’ont contrée et ont parsemé d’embûches le chemin des pionniers ! Comme ils ont saboté voici 2000 ans l’œuvre de salut du Fils de Dieu, ils sabotent aujourd’hui l’œuvre de connaissance et d’éveil du Fils de l’Homme.

Après la ruine des ses espérances conjugales et familiales, 777 s’était vu enlever le dernier voile qui couvrait encore ses yeux. Il avait alors perçu l’horreur de la réalité. Pareil à un énorme trou noir, l’entonnoir de la désintégration avait déjà entamé son épuration. Irrésistiblement, la terre, pressée de toutes parts par les ténèbres et pareille à un fruit déjà trop mûr sous la pression de la main du cueilleur, laissait choir ses « cellules cancéreuses » en vue de leur décomposition. Happés dans la spirale infernale, tout ce qui n’avait pu s’élever vers la Lumière, y était désintégré. Seules quelques âmes parvenaient à s’échapper du mécanisme destructeur. Reconnaissantes, elles bondissaient de joie et, éprises de liberté, repoussaient derrière elles leur carcan luciférien tout en aspirant leur retour à la Lumière.

Avec l’aide de Dieu, 777 avait résisté tant bien que mal à tous ceux qui s’étaient opposés avec hargne au bien-fondé de sa mission. À tour de rôle ruiné et abandonné, il les voyait maintenant plonger, malgré leur résistance acharnée, dans l’abîme du non-retour, appesantis par leur orgueil, étranglés par leur vanité.

L’homme opposé à son Dieu ! Triste réalité qui, au fil des siècles, fut souvent la cause du report de l’accomplissement des Écritures. Comme pour beaucoup de prophètes, après son chemin de douleur imposé par les ténèbres, 777 vit sa mission pour le moins fortement compromise et reportée sensiblement dans l’espace temps. Il ne lui reste aujourd’hui comme moyen d’action que cet écrit et l’espoir qu’il soit lu par le plus grand nombre possible. Il pardonne à tous ses ennemis présents jusqu’au sein de sa propre famille … Néanmoins ces expériences d’opposition lui ont été nécessaires car elles lui ont permis de saisir au plus profond la véritable détresse des êtres humains qui ont perdu le sens de la vie. C’est ainsi qu’il a pris conscience du rôle qui lui était dévolu : venir en aide à ceux qui, ayant fait un effort sur eux-mêmes, tentent d’échapper à l’entonnoir funeste, ayant su garder en eux une parcelle infime mais vivante de leur « spiritualité intuitive ».

Voilà cité le seul antidote valable à la voie unilatérale matérialiste et cérébrale absolue qui mène au néant. C’est en cultivant son intuition spirituelle que l’homme peut enfin sortir des griffes lucifériennes. Il ne peut gagner son salut qu’en accomplissant un véritable travail de refonte en lui-même. Car les dieux de ce monde ont perverti les hommes, ils les ont plongés dans l’orgueil et la vanité. L’Humanité doit à présent accepter de se soumettre aux Lois divines pour survivre.
La seule prière que Christ nous ait enseignée renferme la quintessence du devenir de chaque être : faire la Volonté de Dieu. C’est l’unique voie pour trouver le Bonheur.

La condition humaine est une condition terrible de dualité, mais elle est en même temps magnifique, car l’homme et la femme ne sont pas le produit du hasard – lequel n’existe pas – mais victimes de leurs pensées, de leurs paroles et de leurs actions par lesquelles ils créent leur destin. Ils ont donc la possibilité de changer cette destinée. Il leur suffit de le vouloir. Quel que soit l’état actuel de leur spiritualité, aussi exécrable qu’il puisse être, ils ont accès à ce parcours difficile mais combien gratifiant du perfectionnement personnel qui doit les conduire à la Lumière. Vouloir changer de camp, tout est là : passer de l’esclavage du péché à la liberté des Fils de Dieu, des Enfants de la Lumière !
Soyez attentifs, lecteurs : tous vos maux viennent de vos pensées, que Satan veut souiller sans relâche. Faites donc le tri de vos pensées, c’est une lutte de chaque seconde. Refusez celles qui sont malsaines et remplacez les par une prière d’actions de grâce : « Gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix sur terre aux hommes qu’Il aime. »

Faites le compte en fin de journée ; vous serez surpris et même effrayé de voir où vous conduisait votre « liberté » de pensée !
Ce processus a un double avantage. D’abord, vous entrez progressivement en contact avec Dieu ; ensuite, vous sabotez les « émissions » négatives. Ainsi au lieu d’être asservis aux Ténèbres, vous élevez votre esprit.
Vous devez également vous résoudre à passer à l’action en évitant de nuire à autrui. Bien plus, vous devez apprendre à l’aimer.
Purifier le siège de ses pensées, ne pas nuire à autrui, ce sont là deux règles d’or qui vous rapprocheront du Royaume de Dieu.

Dans un deuxième temps, aidés de la semence de l’Esprit saint que Dieu mettra en vous, il vous faudra vous appliquer à la connaissance de toutes les lois de la Création, cosmiques et donc divines, contenues dans les Écrits sacrés.

Il est minuit moins une ; nous sommes entrés dans l’Apocalypse annoncée. Désormais, ceux qui refuseront de changer de cap, seront irrémédiablement voués à la destruction.

Quant aux autres, ils seront récompensés de leurs efforts car tout le cosmos leur sera ouvert, au retour du Christ !

À suivre.