juin 2004
Transmettre vos commentaires


Aiseau Ferme des Castors: Recherche des Bénévoles
L’asbl « Les Castors CJJM », qui souhaite donner une chance aux jeunes de découvrir les jobs et métiers liés à l’encadrement d’enfants, propose aux jeunes de venir, à la Ferme des Castors, pour encadrer « au pair », des groupes d'enfants. Les Castors sont prêts à accueillir à la semaine, à la quinzaine, au mois, pendant toute la période des vacances d’Eté, du 1er juillet au 31 août, une dizaine de jeunes qui se prédestineraient, dans le futur, au travail social, à l’animation et/ou à l’encadrement.
La formation et l’accompagnement seront assurés par le staff de coordination et les moniteurs compétents.
La Ferme des Castors, qui se terre à Aiseau, en bordure de la Biesme, développe une multitude d’activités basées sur le Tourisme, l’Environnement, l’enfance, la jeunesse, la formation… pour ses multiples projets promptement menés, les Castors recherchent donc des Bénévoles qui seraient heureux de mettre quelques heures de leur temps et de leurs expériences au service de la Ferme des Castors et du public qui la fréquente.
Si vous êtes intéressé(s) n’hésitez pas à franchir le pas du volontariat et devenez « Volontaire Castor » ne laissez pas dormir vos compétences, mais mettez les en éveil et en action au sein de nos activités. Conditions :
1° LES GRANDES GUEULES SYMPAS
2° ceux qui ne le sont pas mais qui voudraient l’être
3° LES FANAS DE L’ANIMATION ET DU DEVELOPPEMENT DE PROJETS
4° Ceux qui ne le sont pas mais qui pourraient l’être.
5° LES STARS EN HERBE
6° Ceux qui ne le sont pas mais qui souhaiteraient l’être.
Intéressé, N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec les Castors. Adresse : rue du Faubourg, 16-18 à 6250 Aiseau Tél : 071/74.40.77 ou par fax : 071/74.45.48 ou encore par e-mail : info@castor.be Présentation et réunion de préparation le samedi 26 juin à 13h30 (jusqu’à 17h00).
Si des démarches sont à entreprendre avec le FOREM/ONEM (dispense de pointage) notre secrétariat se charge de faire le nécessaire.
Responsable : Achille Verschoren Directeur (Régent en Education Physique et Biologie).
Voulez-vous bien diffuser cette information dans votre/vos prochaine(s) édition(s) – merci
Achille Verschoren Directeur : GSM : 0497/500286

URGENT FAIRE SUIVRE!!!!!
Bonjour, Auriez-vous la gentillesse de faire suivre ce mail à toutes vos listes d'envois ? Merci de votre implication. Ceci est un appel au secours venant du CHU de ROUEN, Merci de le lire et de faire suivre au plus grand nombre de gens que vous connaissez.
Bonjour à tous Si vous connaissez une personne de groupe sanguin A rhésus négatif très rare), si cette personne est de préférence de sexe masculin et âgée de moins de 40 ans, alors elle pourra peut-être aider NOELIE, 1 ans atteinte d'une leucémie rare, à bénéficier d'une greffeLe délai est très court : 2 mois. Contacter l'Établissement Français du Sang de Bois Guillaume
02 35 60 50 50
NOELIE est pour le moment hospitalisée à Rennes (35), hôpital Sud, sous"bulle". Merci à tous


Aiseau: Ferme des Castors: Recherche des Bénévoles
L’asbl « Les Castors CJJM », qui souhaite donner une chance aux jeunes de découvrir les jobs et métiers liés à l’encadrement d’enfants, propose aux jeunes de venir, à la Ferme des Castors, pour encadrer « au pair », des groupes d'enfants. Les Castors sont prêts à accueillir à la semaine, à la quinzaine, au mois, pendant toute la période des vacances d’Eté, du 1er juillet au 31 août, une dizaine de jeunes qui se prédestineraient, dans le futur, au travail social, à l’animation et/ou à l’encadrement.
La formation et l’accompagnement seront assurés par le staff de coordination et les moniteurs compétents.
La Ferme des Castors, qui se terre à Aiseau, en bordure de la Biesme, développe une multitude d’activités basées sur le Tourisme, l’Environnement, l’enfance, la jeunesse, la formation… pour ses multiples projets promptement menés, les Castors recherchent donc des Bénévoles qui seraient heureux de mettre quelques heures de leur temps et de leurs expériences au service de la Ferme des Castors et du public qui la fréquente.
Si vous êtes intéressé(s) n’hésitez pas à franchir le pas du volontariat et devenez « Volontaire Castor » ne laissez pas dormir vos compétences, mais mettez les en éveil et en action au sein de nos activités. Conditions :
1° LES GRANDES GUEULES SYMPAS
2° ceux qui ne le sont pas mais qui voudraient l’être
3° LES FANAS DE L’ANIMATION ET DU DEVELOPPEMENT DE PROJETS
4° Ceux qui ne le sont pas mais qui pourraient l’être.
5° LES STARS EN HERBE
6° Ceux qui ne le sont pas mais qui souhaiteraient l’être.
Intéressé, N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec les Castors. Adresse : rue du Faubourg, 16-18 à 6250 Aiseau Tél : 071/74.40.77 ou par fax : 071/74.45.48 ou encore par e-mail : info@castor.be Présentation et réunion de préparation le samedi 26 juin à 13h30 (jusqu’à 17h00).
Si des démarches sont à entreprendre avec le FOREM/ONEM (dispense de pointage) notre secrétariat se charge de faire le nécessaire.
Responsable : Achille Verschoren Directeur (Régent en Education Physique et Biologie).
Achille Verschoren Directeur : GSM : 0497/500286


 

Du 4 juin au 4 juillet 2004 : Festival du Jambon d’Ardenne

Un anniversaire à ne pas manquer : Cette année, l’appellation « Jambon d’Ardenne » fête ses 30 ans. En effet, notre jambon d’Ardenne est protégé par un arrêté royal depuis février 1974. Depuis, ce produit est devenu une référence dans les produits agroalimentaires issus de notre terroir wallon et surtout luxembourgeois. En 1996, il a été reconnu comme IGP (Indication Géographique Protégée) par l’Europe. L’impact sur l’économie de notre province de sa production est loin d’être négligeable (Marcassou, bel Ardenne, Salaisons Blaise, Abraham benelux (ex Larden), plus tous les artisans bouchers et spécialistes des salaisons). Nous voulons célébrer cet anniversaire par une action évènementielle mettant à l’honneur ces artisans et leur savoir faire traditionnel. L'objectif de notre festival est aussi de mettre en valeur un produit phare de notre terroir et d’y associer l’ensemble de la chaîne de commercialisation de ce produit comme de dynamiser une période plus creuse auprès des restaurateurs.
Les partenaires : Cette idée a séduit plusieurs associations implantées dans le territoire de l’Ourthe moyenne et partenaires du Festival Nature : • La maison du Tourisme du Pays Houffalize- La Roche-en-Ardenne • La Maison du tourisme du Pays d’Ourthe et Aisne, • L’ASBL Ponts Gourmands, • La Fédération des Bouchers du Luxembourg .
Ces associations y ont vu l'opportunité du Festival Nature et, dès lors, ont décidé de s’allier pour organiser un événement qui s’insère parfaitement dans celui-ci. L’action bénéficie du soutien des Fonds Européens et de la Région Wallonne dans le cadre du programme " Laeder+" ainsi que de la Province de Luxembourg.Le Festival : Ce festival se déroulera en plusieurs temps :
• Au niveau évènementiel : le Festival du Jambon d’Ardenne s’inscrivant dans le cadre du Festival Nature, il se déroulera du 4 juin au 5 juillet 2004. Son lancement officiel aura lieu lors de l’inauguration du Festival Nature.
• Les restaurateurs de la Vallée de l’Ourthe sont invités, durant la période du festival ( en juin, mois plus calme dans ce secteur), à mettre à leur carte des recettes originales à base de jambon d’Ardenne. Les restaurateurs participants seront repris dans un folder distribué au public par les Maisons de Tourisme de la Vallée de l’Ourthe.
• Pour le grand public, nous lançons un concours culinaire sur le thème jambon d’Ardenne. Ce concours de recettes originales sera ouvert à trois catégories de candidats : les étudiants du secteur Horeca, les professionnels et le grand public. Le règlement du concours se trouve en annexe
• Le 4 juillet, lors du passage du tour de France, un marché des produits de terroir se tiendra à La Roche avec, en guise de clôture, la proclamation officielle des résultats du concours et la remise des prix.


Formations en allemand du SKLZ / Centre de Formation Linguistique et Culturelle en été 2004Vacances linguistiques pour jeunes et stages de conversation en allemand pour étudiants

Le Centre de Formation Linguistique et Culturelle asbl (SKLZ) organise à nouveau durant l’été des formations intéressantes en allemand pour les jeunes et les étudiants. Des programmes variés, des animateurs compétents et une atmosphère d’apprentissage idéale offrent aux participants la possibilité de pratiquer et d’approfondir leurs connaissances linguistiques ainsi que d’augmenter leur confiance en soi quant il s’agit de prendre la parole en allemand.
Vacances linguistiques à Schoppen pour les jeunes de 9 à 18 ans
Apprendre l’allemand avec plaisir dans une atmosphère détendue, c’est la devise des vacances linguistiques.
Les jeunes participent en petits groupes (différents niveaux) à un cours de conversation pendant trois heures durant la ma-tinée. Des activités animées dans la langue cible sont organisées l’après-midi et le soir : sport et jeux de société, théâtre et ateliers créatifs, excursions et balades dans la nature, feu de camp et bien d’autres.
Les vacances linguistiques garantissent un progrès considérable de la langue allemande.
Les vacances linguistiques pour les jeunes de 9 à 12 ans auront lieu du 12 au 16 juillet ; le mois d’août s’adresse aux jeunes de 12 à 18 ans.
»Langues et musique« pour jeunes musiciens
Dans le cadre des vacances linguistiques aura lieu du 26 au 30 juillet la rencontre/le séjour »Langues et musique« pour jeunes musiciens francophones et germanophones entre 14 et 18 ans. Au matin les jeunes francophones participent à des cours d’allemand et les jeunes germanophones à des cours de français. L’après-midi et le soir, tous les musiciens se réunissent pour jouer dans un orchestre sous la direction du pédagogue Hermann-Joseph Veithen. L’orchestre présentera son programme lors d’un concert à la fin de la semaine. L’idée de combiner l’apprentissage d’une langue étrangère et la passion pour la musique - langage universel - poursuit l’objectif d’approcher les jeunes de manière à favoriser les échanges.
Stages de conversation à Eupen pour les étudiants
Du 16 au 20 et du 23 au 27 août le SKLZ organise des stages de conversation pour les étudiants qui suivent des cours d’allemand et qui souhaitent mieux parler la langue. Les stages de conversation sont entièrement basés sur la pratique active de l’allemand. Des conversations thématiques, des travaux de groupe, des discussions, des jeux de rôle,... et un enseignement individualisé adapté aux besoins spécifiques amènent les participants à parler constamment la langue cible. Raconter, argumenter et discuter seront les piliers de la formation.
Informations et inscriptions au
SKLZ - Centre de Formation Linguistique et Culturelle asbl
Aachener Strasse 31 - 4700 Eupen
Tel. & Fax: 087 851016 - Email: info@sklz.be - Web: www.sklz.be


"Luxembourg Tourisme"

C'est sous un soleil radieux qu'est sorti de presse le n° 154 - juin 2004 - de la revue "Luxembourg Tourisme". Faut-il voir là le présage d'un bel été ? Sans être féru de météorologie, le comité de rédaction vous garantit, en tout cas, un programme estival riche et varié.
Sans conteste - et ce n'est pas un scoop - l'événement sportif phare, cette année, sera le passage du "Tour de France", le dimanche 4 juillet. Jean-Michel Morette vous donne les détails de l'itinéraire et l'horaire précis.
Jacques Rossignon donne une foule de précisions sur tant d'autres rendez-vous incontournables de cette nouvelle saison. Dans sa rubrique "Nature", il vous invite ensuite à le suivre "Entre Méditerranée et Taïga".
Tout aussi conscient de l'importance du capital vert de sa région, Guy Gilloteaux dévoile le programme du "Festival Nature 2004" sur le thème des "Grandeurs et intimités des paysages de l'Ourthe".
Le Labyrinthe de Barvaux vous accueillera dès le 10 juillet. A la sortie de ce dédale de verdure, vous attend José Fiévet avec l'intention de vous emmener à la (re)découverte de deux autres parcs : "les Topiaires" à Durbuy et "Chlorophylle" à Dochamps (Manhay).
Votre teinte préférée n'est peut-être pas le vert ? Qu'à cela ne tienne, optez alors pour un périple au travers des "Plus beaux villages fleuris" du Luxembourg en compagnie du même auteur. Il vous l'assure, vous serez éblouis, tant la variété des espèces et des couleurs est étonnante.
La beauté de cette province n'a d'égal que la qualité de ses produits. Laissez-vous entraîner par Richard Lambert dans la "Ronde des saveurs luxembourgeoises". Vous ne serez pas déçus.
Les attractions les plus connues de notre province ont aussi à cœur d'innover.
Jean-Pierre Monhonval est allé, en précurseur, à la rencontre des rapaces - totalement inoffensifs, rassurez-vous - qui ont pris possession du château fort de Bouillon.
Pierre-Alain Gillet décrit le personnage et l'œuvre de Jean-Marc Salmon, un jeune peintre bastognard de souche et de tripes.
Pour que ne soient jamais oubliés le prix de la Paix et les sacrifices des générations qui nous ont précédés, de nombreuses commémorations ont lieu en cette année qui marque, en Luxembourg tout particulièrement, le "60ème anniversaire de la Bataille des Ardennes". Dans le chapitre "Histoire", Jacques Rossignon, Jean-Pierre Monhonval et Paul Lambert ont, dans ce but, uni leurs efforts pour vous livrer des témoignages émouvants et vous présenter le programme des cérémonies prévues à Bastogne, Marche et La Roche, notamment.
Les rubriques "Tourisme et Livres" et "Flashes Tourisme" complètent l'édition.
Nouveau : Dorénavant "Luxembourg Tourisme" sera disponible auprès des Maisons du Tourisme que compte la province, soit dans 12 points de vente aux quatre coins du Luxembourg.Prix de l'abonnement annuel (4 numéros) : 10 € à verser sur le compte 068-2116037-09 de la Fédération touristique du Luxembourg belge – Quai de l'Ourthe 9 - 6980 La Roche –
Tél. 084/411.011 – Fax : 084/412.439 – info@ftlb.be.


 

Question : le 04-06-2004 20:32, Marie-Louise Rousseau à mlrousseau@hotmail.com a écrit :
Monsieur,
Votre magazine m'a été remis ce matin par mon boulanger et j'ai eu beaucoup de plaisir à le parcourir.
J'ai des informations à insérer dans votre agenda régional. Je vous écris pour avoir votre aide pour bien les formuler. Mon annonce serait celle-ci : 3 1ères semaines de juillet, Beaufays : Les Petits Musclés - stages multisports - enfants 7 à 13 ans - info : 04/3658O19.
Première question :
a. la période doit-elle être détaillée (du...au..., du...au....) ?
b.les caractères de la date sont-ils inclus dans les 100 caractères gratuits ?
Deuxième question :
entre-t-elle bien dans vos critères pour obtenir la gratuité de l'impression ?
Troisième question :
cette annonce vous arrive-t-elle encore à temps pour paraître dans votre prochaine édition ?
Je vous remercie, Monsieur, de bien vouloir me répondre.
J'attends avec impatience de vos nouvelles.
Marie-Louise Rousseau

Réponse d'Ardennes Magazine:
Vous devez toujours nous envoyer les infos en commençant
par la date
la ville
l'info
Vous n'êtes pas limité pour le net mais bien à 100 caractères pour le papier. Les100 caractèress supplémentaires sont facturés 5 euros TVAC.

c'est également gratuit sur le papier ( les 100 caractères gratuits ) depuis avril 1990, et c'est gratuit sur le net depuis avril 1999 . Les textes les plus courts ont plus de chance d'être publié entièrement. Nous vous conseillons et publions un texte de plus ou moins 15 à 20 lignes maximum. Vous devez le joindre ( avec le trombone) dans un dossier word car nous ne pouvons pas ouvrir certains dossiers des PC car nous sommes sur Macintosh.

Attention pour le magazine papier: date ultime ±10 jours avant la date de parution.
NB: pas de mise à jour dans l'agenda sur le net du 1er juillet au 15 août .

Toutes les infos sont à la rubrique AMinfo sur le site à gauche de la page d'accueil.
Vous pouvez également consulter le magazine papier en cliquant sur la couverture si vous ne le trouvez plus chez votre boulanger.
A+
JM Lesage


L’ école raciste

A l’heure actuelle, force est de constater que notre système scolaire prépare nos étudiants au racisme. Tout y est fait pour les maintenir dans un esprit unilingue, peu ouvert aux autres cultures. Les classes de langues sont trop souvent surpeuplées, le choix entre le néerlandais et l’anglais en secondaire semble avoir été calculé afin de mieux nous séparer du nord du pays, où le français reste la deuxième langue . Chez nous, de plus en plus d’étudiants terminent même leurs humanités avec une seule langue germanique ! Enfin, des élèves wallons font toujours l’objet de moqueries d’enseignants trop contents de se moquer de leur accent belge. Pourtant, cette façon de prononcer leur faciliterait l’assimilation des sons des autres langues qu’ils apprennent (y compris l’espagnol) si on les rendait conscients de cet avantage par rapport à l’accent français, qui ne ressemble à nul autre.

Comment voulez-vous, dans ce contexte de rejet, préparer nos jeunes à se débarrasser des préjugés des générations précédentes, qui s’abreuvent encore eux-mêmes d’informations données dans une seule langue, donc avec une interprétation particulière des faits ?

Il semble que le système scolaire actuel réponde au désir même de consolider le système politique régionalisé depuis plus de 20 ans : aussi longtemps que le peuple ignorera les autres communautés en ne comprenant pas ce que leurs membres disent dans leur propre langue, on pourra le manipuler… Autrement dit, un apprentissage plus efficace des langues qui nous entourent risquerait de bouleverser à long terme un régime qui ne se nourrit que de la haine endémique de l’autre communauté, fomentée ou approuvée par la majorité de ses dirigeants.

Johan Viroux


Passionné de course d'endurance ?
Amoureux du Sahara ?

Cyril FONDEVILLE, organise du 30 Janvier au 06 Février 2005 un Raid Sahara en Mauritanie à l'intention des amoureux de la course à pied (220 km en 5 étapes)... et du désert.
Vous trouverez tous les renseignements sur son site www.raidsahara.com <http://www.raidsahara.com>

Voici l‚adresse du site qui vous permettra de mieux nous connaître : www.raidsahara.com
Du 30 janvier au 6 février 2005, Raid Sahara organisation vous emmène au cur du désert Mauritanien pour un marathon incontournable :
4 étapes de 40 et une de 60 km pour un total de 220 km à la découverte des paysages les plus typiques de cette belle région ; une épreuve à ne pas manquer pour bien débuter la saison 2005 !
Les itinéraires, les équipes, professionnels ou bénévoles, tous les éléments sont réunis pour faire de cette première édition une épreuve sportive et conviviale.
Les premières inscriptions sont tombées, et nous ne sommes qu au mois de Mai !
Un directeur de course, un directeur sportif, recrutés pour l'occasion seront les 2 piliers de cette édition (parmi le Team Organisation français de 20 personnes).
Notre partenaire ATS-sport sera présent pour relever les chronos grâce à leur technologie de dossards à puce électronique, une première dans le désert !
Il y aura 30.000 euros de récompenses, à répartir sur les 5 catégories que réunira l'épreuve.
Un cameraman et photographe professionnel couvrira l‚évènement et 4 des plus grands "sableux" seront invités .
S'agissant d'une première édition le nombre de coureurs sera limité à 250 participants .
20.000 raideurs, runners, ou Clubs sont -ou vont être contactés- dans les jours qui viennent. Tous les éléments sont réunis afin de faire du Raid Sahara 2005 un des grands rendez-vous africains en étapes. A ne pas louper !
Alors à très bientôt.
Sportivement votre.
Cyril Fondeville
Raid Sahara Organisation
03.20.51.16.30
06.64.75.62.31
organisation@raidsahara.com


Lou Traverse – note d’intention :
En 2002, un groupe de cinq jeunes fréquentant le Centre Jeunes de Spa – Nancy, Elias, Samuel, Arnaud et Jonathan - forme un groupe de rock. Ils n’ont pourtant quasiment jamais touché un instrument de musique de leur vie. L’animateur va donc leur donner quelques rudiments techniques à propos du chant, de la basse, de la batterie et de la guitare. Il leur composera aussi des morceaux simples afin qu’ils apprennent à se mettre en place. Le 1er janvier 2003, la groupe se produit pour la première fois en public au Centre Jeunes. Le second chanteur, Jonathan, quitte le groupe peu après et c’est à quatre qu’ils vont poursuivre la route. Les compositions vont s’élaborer et les prestations scéniques du groupe vont s’étoffer. Selon la philosophie du Centre Jeunes, cet apprentissage est à même de les faire progresser dans la vie et d’en faire des citoyens responsables. Prendre en main un projet, c’est déjà prendre en main sa destinée…
En avril 2004, Lou Traverse concrétise son projet d’enregistrement de deux titres démo (« All the Things » et « Walking in Los Angeles »). Une vraie session en studio suivra au mois d’août.
Le genre musical dont se réclame le groupe est le glam. Le glam est une forme de rock né au début des seventies où des artistes - parfois à paillettes (Gary Glitter, Suzy Quatro), parfois à minettes (Sweet, Rubettes), parfois surprenants (Mud), souvent étonnants (Kiss, Bowie) - se sont illustrés. Lou Traverse a su capter dans cette musique son côté énergique, un peu hard, parfois métal et généralement mélodique tout en restant simple et efficace. Malgré leur jeune âge, ces quatre musiciens ont un bel avenir devant eux.
À chaque prestation, on peut sentir la motivation et le travail accompli.
Avec un répertoire audacieux fait de compositions originales encore méconnues du grand public, Lou Traverse fait bouger le corps des amateurs grâce à une énergie communicative.Jean-Marc Blavier, Manager Lou Traverse – le CDDiscographie : 2004 « All the Things » / « Walking in Los Angeles » . CD 2 titres - démo
Paroles et musique : Jean-Marc Blavier
L’enregistrement :
L’enregistrement des deux titres démo de Lou Traverse a été fait à Rocourt en avril 2004 au siège de l’asbl Hitcher, encadré par l’Indien et Jean-Marc Blavier. Le mixage a été réalisé par l’Indien.
Paroles :« All the Things » ALL THE THINGS WE PLAYED ON OUR GUITAR TONIGHT ARE ALL THE THINGS WE SAID
BUT ON A DIFFERENT SIDE ALL THE LOVE WE HAVE IN OUR HEART TONIGHT IS ALL THE THING WE HAVE INSIDE OF OUR MIND R. I HEAR THE BEAT OF THE DRUM IN THE BACK OF MY MIND I FEEL THE BEAT OF MY HEART IN THE BACK OF MY MIND« Walking in Los Angeles » WALKING IN LOS ANGELES FEELING LIKE I’M IN DISTRESS WITH MY GUITAR IN MY BACK FEEL THAT I ‘M ON THE WRONG TRACK LEFT MY HOME TO GO TOO FAR WANTED TO BE A GREAT STAR TOOK THE TRAIN TO MEXICO WONDER WHEN I’LL COME BACK HOME Lou Traverse – le CDJean-Marc BLAVIER, Manager, auteur-compositeur :
Né en 1964 à Liège, Jean-Marc Blavier est un enfant calme et timide qui parlera quasiment dès sa naissance. Quand il atteint l’âge d’un an, sa mère désespère, car elle trouvait mignon tous ces petits enfants qui gazouillent et articulent mal, zozotent, bafouillent. Elle lui demande donc de répéter le mot « mercurochrome ». L’enfant répondra sans accent ni bafouillements : « mercurochrome, pourquoi ? ». L’entrée à l’école primaire fera de lui un premier de classe pour les six années à venir.
Jean-Marc est un compagnon de jeux discret, mais il recevra toutefois le prix de l’amitié en sixième année primaire. Chez lui, il joue comme tous les enfants, mais trône dans le salon un vieux Grundig en bois avec tourne-disque et radio. Avec ses cousins, il s’amuse à passer les vieux quarante-cinq tours que son père avait acquis lors de son service militaire : naîtrons ainsi des versions 78 tours de « Let’s Twist Again » ou 18 tours de « Locomotion ». Jean-Marc n’a pas encore conscience que la musique va devenir une passion.
Sa marraine décède malheureusement, mais en lui laissant en héritage un enregistreur à bande et une chaîne stéréo. Nous sommes en 1974. Son copain Didier lui propose de tenter une expérience musicale. C’est ainsi que des heures de bandes serviront à enregistrer un ventilateur à toutes les vitesses possibles et imaginables avec ou sans effets. Ce premier « groupe » s’appelait… The Ventilators. C’était Kraftwerk sans le talent !
En 1975, alors que la télé et les radios diffusent Claude François, Joe Dassin, etc., les Rubettes sont devenus des Stars. Jean-Marc apprécie tout particulièrement le côté plus rock des compositions, mais n’a jamais entendu parler de Deep Purple, Led Zeppelin ou même des Rolling Stones. C’est alors que son cousin, cinq ans plus âgé que lui, lui offre la révélation : l’album « Sabotage » de Black Sabbath. JMB sait qu’il a trouvé sa voie. Il voudrait être Ozzy Ozbourne. Contrairement à aujourd’hui, le Sabbath est plutôt mal vu. Les pères du métal ne font pas que des adeptes. Jean-Marc tient pourtant le cap et tente l’expérience de la chanson en testant ses capacités de chanteur dans les « Stars en Péril ». L’expérience n’est pas concluante et il fonde son propre groupe.
1976. Snow Flake est né. Les résultats scolaires sont nettement moins brillants, car ses préoccupations sont devenues très musicales.
Le groupe Snow Flake répétera de nombreux mois à Magnée chez le guitariste. Des reprises et des compositions personnelles aideront le groupe à se connaître et à apprendre la musique. Jean-Marc se mettra au solfège pour quatre ans. Roger, guitariste de Snow Flake, joue aujourd’hui dans Nineties Buddies
Lou Traverse – le CD
Snow Flake ne fera jamais de concert, et JMB fonde plusieurs groupes avec Jean, un ami bassiste : Sacrilège, White Loosin’, Morbac et ses Morpions et enfin Escape.
Le premier concert aura lieu avec Escape à l’Université de Liège au Concert des Musicologues au début des années 80. Dans la foulée, JMB, ayant appris la guitare, se retrouvera comme chanteur-guitariste dans un groupe très eighties nommé Nightlife.
Nightlife, influencé par Swing Out Sister ou Matt Bianco, fera de nombreux concerts en Belgique. Le chanteur sera remercié après quelques années de bons loyaux services pour ses goûts trop rock.
En 1991, Jean-Marc fonde Hitcher avec son vieil ami bassiste. Toutes les compositions du groupe sont signées JMB. A la même époque, Jean-Marc commence à travailler comme Directeur d’une Maison de Jeunes à Liège. Il sera pendant 6 ans le collègue de Patrick ALEN (alias Francis Joskin des Gauff’ au Suc’). Les rapports avec Patrick seront bénéfiques et musicalement enrichissants.
En 1993, Jean quitte Hitcher et Jean-Marc décide de se mettre à la basse, car il en a assez de chercher de nouveaux bassistes, quasiment introuvables. Il recrute un guitariste et forme un trio où il officie à la basse et au chant. Le groupe va commencer à jouer des reprises de AC/DC, Van Halen,…
En 1995, le groupe a repris une autre forme et passe une annonce pour un bassiste. Arrive alors l’Indien (ex Grand Fuck et ex Lice Tribe). Les deux compères ne se quitteront plus. Ce sera alors l’arrivée de Dany Dubois (ex FN Guns), puis de Nicky Lombard (ex Power, ex Little Poor Nounours). Le groupe se tourne entièrement vers des reprises : Deep Purple, Black Sabbath, Bad Company, etc.
1996. La formule est créée, l’alchimie opère. Hitcher deviendra une asbl au 21ème siècle et se permet d’encadrer de jeunes groupes, de faire des enregistrements, des sonorisations et de les aider à se mettre en place techniquement.
Jean-Marc étant devenu Directeur du Centre Jeunes de Spa en 1999, il y a pris en charge les ateliers musicaux et il a la chance de voir y naître des groupes : Blue Lions, 2000, cinquante dix-neuf, Lou Traverse et ce qui deviendra plus tard Shanti. Très heureux, mais un peu frustré de ne pouvoir composer, JMB se met à écrire pour Lou Traverse. Des compositions qui prennent de l’étoffe et du sens au fur et à mesure des progrès du groupe.
Aujourd’hui JMB vit dans un château à Angleur où il prépare son projet personnel de rock en français…
Pour voir quelques images et entendre du son sur Hitcher : www.hitcher.be.tf
Lou Traverse - Live
Depuis leur première prestation sur scène au Centre Jeunes de Spa le 1er janvier 2003, Lou Traverse a multiplié les concerts, au cours desquels ils ont communiqué leur fraîcheur et leur énergie à un public de plus en plus nombreux.
Leur répertoire s’est enrichi au fil du temps de nombreuses compositions originales signées Jean-Marc Blavier. Citons notamment “Jessica’s Dreams”, “By Myself”, “Missing You”, “Rock'n'roll Lover”, “Rubbish”, “Merry Go Round”, “Running”, “Walking in Los Angeles”, “All the Things”, “New Orleans”, “Empty House”, “World is so Easy”, “You're Nineteen”, “Hey, Hey, Hey !” et “Rythm”.
On retrouve également dans leur set list plusieurs reprises, dont une version particulièrement tonique du « Sweet Dreams are Made of This » d’Eurythmics, revu et corrigé par Marylin Manson, ainsi qu’un titre des White Stripes, « Seven Nation Army ».
En 2003, on a pu notamment les découvrir sur scène au Centre Jeunes de Jupille (22 mars). À Spa, on les a retrouvés en concert dans le cadre de la Fête du Waux-Hall (31 mai), lors de la Fête de la Musique, en compagnie de 98% Maximum Soul, Perry Rose et Froidbise (21 juin), et à l’occasion des 24 heures V.T.T. (28 juin).
Ils ont et ont participé aux Francofolies de Spa 2003 en donnant un concert sur le Free Stage Podium (19 juillet), ainsi qu’au Titi Twister, dans le cadre des « Bars en folie » (21 juillet). Toujours à Spa, mais off-Francos, on les a également vus animer la terrasse du Happy-Roast (20 juillet, 2 concerts).
Lou Traverse participe ensuite au Festivesdre de Verviers, où ils partagent l’affiche avec 98% Maximum Soul et les Archi Brothers (7 septembre).
L’année suivante, on les retrouve sur la Place de l’Hôtel de Ville à Spa, à nouveau en compagnie des Archi Brothers (3 janvier 2004), ainsi que dans deux établissements spadois : le Bidule, où ils célèbrent leur première année d’existence (17 janvier), et le Celtic Pub, à l’occasion de la Saint-Patrick (17 mars). Le 1er mai 2004, ils se retrouvent pour la deuxième année consécutive sous le chapiteau de la Fête du Waux-Hall, pour un concert au cours duquel ils offrent au public la chance d’écouter les chansons de leur premier CD : « All the Things » et « Walking in Los Angeles »…
Le 19 juin 2004, vous les retrouverez sur la scène du Parc de 7 Heures de Spa, dans le cadre de la Fête de la Musique, où ils partageront l’affiche avec d’autres artistes confirmés, tels que Jéronimo et High Voltage…
www.loutraverse.com
Vincent Legros : 0477-82.95.75


 

Formations en allemand du SKLZ / Centre de Formation Linguistique et Culturelle en été 2004Vacances linguistiques pour jeunes et stages de conversation en allemand pour étudiants

Le Centre de Formation Linguistique et Culturelle asbl (SKLZ) organise à nouveau durant l’été des formations intéressantes en allemand pour les jeunes et les étudiants. Des programmes variés, des animateurs compétents et une atmosphère d’apprentissage idéale offrent aux participants la possibilité de pratiquer et d’approfondir leurs connaissances linguistiques ainsi que d’augmenter leur confiance en soi quant il s’agit de prendre la parole en allemand.
Vacances linguistiques à Schoppen pour les jeunes de 9 à 18 ans
Apprendre l’allemand avec plaisir dans une atmosphère détendue, c’est la devise des vacances linguistiques.
Les jeunes participent en petits groupes (différents niveaux) à un cours de conversation pendant trois heures durant la ma-tinée. Des activités animées dans la langue cible sont organisées l’après-midi et le soir : sport et jeux de société, théâtre et ateliers créatifs, excursions et balades dans la nature, feu de camp et bien d’autres.
Les vacances linguistiques garantissent un progrès considérable de la langue allemande.
Les vacances linguistiques pour les jeunes de 9 à 12 ans auront lieu du 12 au 16 juillet ; le mois d’août s’adresse aux jeunes de 12 à 18 ans.
»Langues et musique« pour jeunes musiciens
Dans le cadre des vacances linguistiques aura lieu du 26 au 30 juillet la rencontre/le séjour »Langues et musique« pour jeunes musiciens francophones et germanophones entre 14 et 18 ans. Au matin les jeunes francophones participent à des cours d’allemand et les jeunes germanophones à des cours de français. L’après-midi et le soir, tous les musiciens se réunissent pour jouer dans un orchestre sous la direction du pédagogue Hermann-Joseph Veithen. L’orchestre présentera son programme lors d’un concert à la fin de la semaine. L’idée de combiner l’apprentissage d’une langue étrangère et la passion pour la musique - langage universel - poursuit l’objectif d’approcher les jeunes de manière à favoriser les échanges.
Stages de conversation à Eupen pour les étudiants
Du 16 au 20 et du 23 au 27 août le SKLZ organise des stages de conversation pour les étudiants qui suivent des cours d’allemand et qui souhaitent mieux parler la langue. Les stages de conversation sont entièrement basés sur la pratique active de l’allemand. Des conversations thématiques, des travaux de groupe, des discussions, des jeux de rôle,... et un enseignement individualisé adapté aux besoins spécifiques amènent les participants à parler constamment la langue cible. Raconter, argumenter et discuter seront les piliers de la formation.
Informations et inscriptions au
SKLZ - Centre de Formation Linguistique et Culturelle asbl
Aachener Strasse 31 - 4700 Eupen
Tel. & Fax: 087 851016 - Email: info@sklz.be - Web: www.sklz.be


 

Houffalize, le 30 mai 2004

Roel Paulissen remporte la deuxième manche de la Coupe du Monde de Mountain Bike UCI 2004 à Houffalize.
Deux belges leaders au classement général !
Après une année d’absence en 2003, Houffalize figurait à nouveau au programme de la Coupe du Monde de Mountain Bike UCI 2004. Ceci pour le plus grand plaisir des pilotes qui, unanimement, considèrent le tracé houffalois comme le plus beau du circuit mondial.
Les passionnés belges de VTT attendaient avec impatience d’assister au duel entre deux de nos plus grands espoirs belges de médaille aux Jeux Olympiques d’Athènes, Filip Meirhaeghe et Roel Paulissen, d’autant que nos deux compatriotes s’étaient classés respectivement premier et second de la première manche de la Coupe du Monde à Madrid.
Les spectateurs ont pu assister à un duel, mais celui-ci a opposé, dans le final, notre Champion de Belgique en titre, Roel Paulissen et le Champion de Suisse Christoph Sauser, équipiers au sein du team Siemens Mobile.
Les deux coureurs ont mené une course intelligente, tout en collaboration, pour creuser l’écart par rapport à leurs poursuivants, Filip Meirhaeghe, leader de la Coupe du Monde et le Français Julien Absalon, détenteur de la Coupe du Monde 2003.
C’est Roel Paulissen qui a émergé dans le sprint final, avec 8 seconde d’avance sur Christoph Sauser, endossant par la même occasion le maillot bleu de leader de la Coupe du Monde 2004 après deux manches (450 points). Il devance au classement Filip Meirhaeghe (400 points), qui a finalement terminé 4è à Houffalize. Quant à Julien Absalon, il termine 3è de l’épreuve et occupe la même position au classement général de la Coupe du Monde (340 points).
Chez les dames, c’est la norvégienne Gunn-Rita Dahle qui a surclassé l’épreuve houffaloise et qui conforte sa place de leader du classement général de la Coupe du Monde (500 points). Elle a devancé l’américaine Alison Dunlap, deuxième et l’italienne Annabella Stropparo, troisième.
Les pilotes suisses ont dominé les épreuves Junior : c’est en effet la suissesse Emilie Siegenthaler qui a remporté l’épreuve féminine devant sa compatriote Nathalie Schneitter et la néerlandaise Marianne Vos. Chez les hommes, le suisse Nino Schurter s’est classé premier, devant son équipier Rudolf Blederman (3è) et le français Stéphane Tempier, classé deuxième.

Chez les Masters, ce sont nos compatriotes Geoffry Maes (hommes) et Hilde Quintens (dames) qui ont remporté leur catégorie respective.
Enfin, c’est Austad Haken, ancien coureur élites, qui a remporté la Course Open.
Une nouvelle organisation, une qualité confirmée
Plus que jamais, Houffalize et son tracé constituent une référence mondiale pour les pilotes, les équipes et les amoureux du VTT. Après un an d’absence, c’est une nouvelle équipe, constituée de la commune de Houffalize et de l’agence de communication et marketing Dialogic, qui a relevé le défi de l’organisation.
Pari réussi ! Toutes catégories confondues, ce sont un peu plus de 1.000 pilotes qui, des enfants aux élites, ont laissé les empreintes de leurs pneus sur le tracé mythique.
Ches les élites, des pilotes originaires des quatre coins du monde (Australie, Chine, Etats-Unis, Canada, Russie, Israël,…) ont participé aux épreuves.
Ce sont plus de 175 journalistes qui ont demandé et obtenu une accréditation, certains s’étant déplacés d’Equateur, des Etats-Unis, du Canada, de Suède. De nombreux journalistes français, allemands, néerlandais, italiens… et belges bien sûr, ont aussi couvert l’événement.
De nombreux participants, beaucoup de journalistes, mais également un public de connaisseurs, venus en masse avec leur famille pour profiter d’un week-end sportif et festif : ce sont environ 30.000 personnes qui ont été recensées sur le site de la compétition samedi et dimanche !
Les visiteurs ont aussi pu profiter de nombreuses animations et stands dans une zone exposants élargie.
Enfin, c’est un temps magnifique, à peine pluvieux dans le dernier tour de l’épreuve Elites Hommes, qui a égayé les compétitions et festivités du week-end.
La réussite d’un événement de cette ampleur est aussi à mettre au crédit de VISA, partenaire principal au niveau national, de la Communauté française, de la Région wallonne et de la Province de Luxembourg, qui se sont engagées financièrement et avec conviction dans le projet.
La Province de Luxembourg a d’ailleurs fait du sport de qualité, que ce soit en termes événementiels ou en matière d’infrastructures, un des axes majeur de son développement économique, afin de générer des retombées touristiques, environnementales et sociales durables.

Rendez-vous à Saint-Hubert (Vallée de Poix) les 17 et 18 juillet prochains, pour les Championnats de Belgique
C’est encore en Province de Luxembourg que se déroulera, dans notre pays, le dernier grand rendez-vous du VTT avant les Jeux Olympiques : Saint-Hubert (Vallée de Poix) accueillera en effet les Championnats de Belgique de la discipline les samedi 17 et dimanche 18 juillet prochains. Roel Paulissen y défendra son titre de Champion de Belgique.
Autre grand rendez-vous fixé en 2005 à Libin et Saint-Hubert, toujours dans la Vallée de Poix : les Championnats de Belgique professionnels de cyclisme sur route. A vos agendas !
Quant à Houffalize, les organisateurs espèrent bien sûr rééditer le succès de cette année dans 12 mois !

 


 

L'école de vtt de Bastogne à Houffalize lors de la coupe du monde.

Pour l'école de VTT de Bastogne, la coupe du monde c'était déjà un premier rendez-vous le mercredi après-midi où nos jeunes se sont donnés rendez-vous sur le circuit de la coupe du monde. Tous étaient bien entendu au rendez-vous sauf 2 absents. Après un échauffement sur la route de La Roche, nous avons commencé le repérage des différentes difficultés. Nous avons commencé le circuit par St Roch pour atteindre rapidement les passages techniques près du lycée, suivi de la grosse côte vers le home. Nous avons ensuite plongé sur le centre de la ville avant de remonter vers Ol fosse D'Outh. Nous avons terminé en remontant sur St Roch, la boucle était bouclée. Ils étaient tous très fièrs de leurs performance, et ils pouvaient l'être, ils ont tous fait le tour sur le vélo y compris tous les passages techniques comme au lycée mais surtout et pour eux c'était l'apothéose... le lieu mythique "OL FOSSE D'OUTH". Pour les amateurs de la discipline, ils apprécieront. Imaginez, pour ces jeunes, descendre ce lieu dont on leur a tant parlé, là où roulent les plus grands champions, là ou tant de vététistes descendent à pied, là où on ne peut rouler qu'une fois, pendant la coupe du monde, c'était tout simplement exceptionnel.
Après autant d'émotion, celle-ci n'allait pas retomber de si tôt, nous étions à peine arrivés au village des exposants que les jeunes avaient repéré l'arrivée du champion du monde en titre Filip Meirhaeghe, qui, avec sa gentillesse habituelle, accueilla les jeunes en discutant avec eux.
Beaucoup de questions fusaient de tous cotés auxquelles Filip répondit volontiers, puis il nous raconta sa course en Espagne dans les moindres détails, sous l'émerveillement des jeunes de l'école.
Pour le samedi, ce fut également une très bonne journée qui commença relativement tôt pour les débutants juniors de l'école, avec un dernier repérage sur le circuit avant la course de 14h00 en catégorie open. A signaler, une très belle course pour Henquinet Quentin qui réalise une 150 ième place sur 340 compétiteurs au départ. L'objectif avant tout à Houffalize était d'apprendre, et de faire un maximum sur le vélo, bravo également à Germain Lignian pour sa 247 ième place dans une course de ce niveau. Un petit mot pour Perrine Dormont qui en vue des coupes de Wallonie et du Championnat de Belgique a voulu participer à cet open pour son entraînement. Celle-ci à terminé cette course sans problèmes et sur le vélo, très jeune (15 ans) elle a déjà un bagage technique impressionnant.
Ce même samedi fin de journée, juste après les qualifications, avait lieu la Kid's Trophy. Là aussi vous auriez dû voir le visage de ces jeunes, ils vont rouler sur une partie du circuit de la coupe du monde, ils vont passer la même ligne d'arrivée et leurs noms vont s'afficher sur le marquoir TISSOT, comme les grands.
Les courses se sont bien passées, quelques chutes sans gravité. En pupilles une 5ième place pour Régis Cara, en Minime toujours Benjamin Lemaitre premier suivi de Boris Cara 2ième, après une chute Geoffrey Hoyaux termine 21ième. En aspirants 12 ans, Arnaud Hoyaux termine 13ième et Boris Ehlen 20ième. En 13 et 14 ans, très belle course de Florent Lepinois à la 16ième place suivi à la 17ième par Smits Thomas, après une chute Cédric Stoffen termine 22ième, Denis Rausch à la 25ième, Florent Mottet 26ième, Pierre-Henri Gresse 27ième et Maxime Delmée 30ième.
Le dimanche, nous nous étions donné rendez-vous à 10h00 pour être à la bonne place pour le départ des dames. Nous avons encouragé celles-ci sur l'ensemble du circuit, dans une ambiance très conviviale et sportive. Très belle course de ces dames, impressionnantes par leur vélocité et leur technique. Le moment le plus attendu, la course élite, nous sommes au rendez-vous "Ol Fosse D'Outh" noir de monde, partout il y a des gens, dans les talus, dans les arbres, il y en a partout. 14h00, nous entendons au loin le start, nous les voyons monter la route d'Houffalize ou il sont partis vers le lycée et nous attendons les premiers. Nous venons d'entendre à la radio que Paulissen est premier, l'ambiance monte d'un ton 14h25, ils sont là Roel est premier, l'ambiance est indescriptible je crois que dimanche tout le monde était là pour nos Belges, et le premier en était un. Quelques secondes après Filip Meirhaeghe passe également et je pense sans chauvinisme aucun qu'à l'applaudimètre il est et reste incontestablement le n° 1. Dans le deuxième tour, nous avons cru que Filip pouvait revenir, il était avec Martinez, et puis de tour en tour l'écart s'est creusé. Devant, une course d'équipe avait lieu, Roel et Sauser assuraient le spectacle. Quel week-end, merci à tous ces gens qui nous ont apporté de tels moments de bonheur. Merci aussi aux organisateurs qui ont fait un très bon travail, nous avons passé 3 jours à Houffalize et nous pouvons vous dire que l'organisation était TOP.
A l'année prochaine.
Vététistement vôtre
Didier HOYAUX


 

Lien vers le courrier des lecteurs de mai 2004

 


2004
Transmettre vos commentaires