cinéma par Jean-Phi
Une lettre d’amour d’un papa à son petit petit garçon


« Lettre à Lou » est un double DVD comprenant le long métrage du même nom ainsi qu’une série de bonus. Ce double DVD, qui fait office de support de communication est vendu au bénéfice d’une fondation privée, la Fondation Lou.

La Fondation Lou est née dans la tête de Luc Boland, un papa dont le petit bonhomme âgé de huit ans aujourd’hui et portant le doux prénom de Lou, souffre d’une maladie orpheline : le syndrome de dysplasie septo-optique, dit « le syndrome de Morsier ». Tout a commencé en 2003, lorsque Luc Boland décide de créer un blog, Le journal de Lou, dans le but de partager son expérience avec d’autres. Très vite, de nombreuses réactions se sont manifestées, émanant de parents d’enfants handicapés, mais aussi de simples lecteurs ou des médias.

Cinéaste professionnel, Luc Boland s’est attelé à la réalisation d’un film documentaire intitulé « Lettre à Lou », un projet qui lui tenait à cœur depuis bien longtemps. Une fois encore, de nombreuses réactions émotionnelles lui sont parvenues, suite à sa diffusion en Belgique et en France en 2006.
lettre a lou
Luc Boland sourit à la vie malgré les difficultés qui caractérisent la sienne et celle de sa famille

Tout parent, et à fortiori d’un enfant différent, a pour souci majeur d’assurer son intégration dans la société et son avenir pour « l’après eux ». Face au handicap, cette question devient une hantise devant les perspectives qu’offre aujourd’hui le système social. À ce titre, le premier objectif de la Fondation Lou, sera d’assurer assurer l’avenir de Lou qui restera dépendant d’autrui dans sa vie d’adulte.
Le deuxième objectif de la Fondation découle tout naturellement des facultés de communication de son papa, en considérant aussi que l’intérêt individuel de Lou n’est pas séparable de l’intérêt général : mettre sa créativité au service de la différence et du handicap pour faire évoluer les mentalités et ouvrir la société aux handicapés. La mise en vente du DVD « Lettre à Lou » au bénéfice de la Fondation, répond à cet objectif de communication et de sensibilisation.
Le troisième objectif de la Fondation sera d’initier ou de stimuler et/ou de soutenir toute initiative publique ou privée, afin d’œuvrer concrètement par des actions sociales, en faveur des handicapés mais aussi plus particulièrement en faveur des parents d’enfants handicapés.

Le synopsis de Lettre à Lou est le suivant :

Lou est un petit garçon de huit ans qui voit avec son cœur. Il est aveugle de naissance et profondément différent dans sa tête. La vie quotidienne n’est pas toujours facile pour lui, pour ses parents et pour ses sœurs. Et pourtant, malgré toutes les difficultés, Lou s’affirme tel un petit prince, mignon à croquer, facétieux et plein d'humour, qui transmet autour de lui une bouleversante vision de la vie. Ce documentaire vous propose de suivre, au travers du regard de son papa, cinéaste professionnel, le parcours et l'évolution des six premières années de l’existence de Lou.

Nous avons choisi de donner la parole à Luc Boland pour nous parler de son projet, aujourd’hui concrétisé :

Lou est né aveugle. C'est dire le bouleversement et la remise en question qui ont suivi sa venue. Avoir et élever un enfant aveugle, c'est embrasser la différence de l'autre ; c'est oublier la logique des voyants pour celle d'un monde où il faut tout réapprendre. Plus qu'avec n'importe quel autre enfant et étant donné l'absence de toute information visuelle, il faut patiemment assembler une pièce après l'autre, s'accrocher à un acquis pour aborder le suivant, et expliquer, réexpliquer sans relâche l'évidence qui ne l'est plus : qu'est-ce que le ciel, le soleil, la mer, la pluie, une automobile, les jours et le temps qui passent... Lou est un défi dont on n'imagine pas toujours les incidences et les implications au quotidien, d'autant plus qu'il a développé toutes les caractéristiques qu'éprouvent certains aveugles de naissance : le blindisme (NdA : le fait de s’endurcir) et le verbalisme (NdA : l’utilisation des mots pour eux-mêmes au détriment de l’idée) qui sont des comportements autistiques.

Il s’agit de mener sans relâche un combat au quotidien pour le sortir de sa bulle et lui donner l'envie d'embrasser le monde. Un combat aussi contre le fatalisme et le découragement, contre le pessimisme, l'aveu d'incompétence de personnes spécialisées dans ce genre de handicap. Avec Lou, il n'y a ni bible, ni mode d'emploi. C'est donc ce cheminement et ce combat amical que ce documentaire propose de suivre avec, en filigrane, les questionnements, les doutes et les réflexions qu'une telle expérience de vie amène. Au-delà de l'apprentissage de la vie à un enfant différent, c'est finalement le rôle de parent, de « passeur » que tentera de raconter ce film. En cela, il est universel. Lou est un petit garçon heureux, joyeux, turbulent et facétieux : sa joie de vivre est le plus bel encouragement qui soit. Tout comme en retour et de toute évidence, les encouragements et les félicitations lui procurent fierté et beaucoup de courage pour affronter ce monde inconnu.

 

Le film « Lettre à Lou »existait en version 60 minutes. Les téléspectateurs et une presse unanime ayant accueilli celui-ci avec une très vive émotion ; film singulier, unique, mais présentant toutes les caractéristiques d’un film capable de sensibiliser le grand public et rencontrer une large audience, il a été édité à pas moins de 18 000 exemplaires !

 

 





lettre a lou
Une complicité unique unit Lou à son papa

lettre a lou
Lou est un sacré petit bonhomme

lettre a lou
Grâce à sa famille, Lou réussit à sourir, encore et toujours

lettre a lou
Notre petit doigt nous dit qu’il y a énormément d’amour entre ces deux hommes

lettre a lou
Pour rappel, le double DVD est vendu exclusivement au profit de la Fondation Lou

L’idée d’un long métrage est venue du fait que ma volonté était, dès le départ, de réaliser une version long métrage de « Lettre à Lou ». Pour des raisons techniques, j’ai réalisé, dans un premier temps, une version courte : le diffuseur et coproducteur RTL-TVI, ainsi que le marché télévisuel actuel, préfèrent utiliser le format de diffusion documentaire 52 minutes plutôt que le format 90 minutes… j’ai émis le souhait de retourner en montage pour réaliser une version « en toute liberté », c’est-à-dire, hors contrainte de format. Je voulais ainsi équilibrer le film, laisser vivre les images ; il fallait, à mes yeux, offrir un plus à ce qu’uncertain nombre de gens ont déjà vu !

Voici deux ans, L’hebdomaire « Femmes d’Aujourd’hui » a par exemple choisi de consacrer à Lou une chronique de six mois. Le DVD a vu le jour partant du constat que de plus en plus nombreux sont ceux et celles qui veulent voir « Lettre à Lou », toutes versions confondues, et qui viennent et reviennent à la source tant pour s’informer et suivre son évolution que pour encourager Luc Boland dans son entreprise.

Le double DVD est enrichi de 6 bonus en totale complémentarité du film, pour un total de 4 heures de programme. Deux autres films documentaires sont proposés sur le DVD, ils ont pour titre générique Au fil de Lou. Ces films sont très complémentaires de « Lettre à Lou ». À ces deux bonus, se rajouteront trois autres bonus qui consistent d’une part à des entretiens avec la maman de Lou et avec chacune de ses deux sœurs afin qu’elles partagent leurs points de vue, la manière dont elles ont vécu et vivent l’aventure de Lou. Enfin, un entretien avec Luc Boland sur la genèse de cette aventure : de l’idée du film à celle de la Fondation. Cet entretien a été réalisé par Hugues Dayez.

Le double DVD « Lettre à Lou » est disponible dans de nombreux points de vente. Si vous ne parvenez pas à le trouver, n’hésitez pas à contacter Luc Boland aux numéros de téléphone 0475/ 92 73 91 ou au 02/660 47 76 pour savoir où se trouve le point de vente le plus proche de chez vous. Nous espérons que vous serez nombreux à vous joindre à la lutte que mène, dans un premier temps, Luc Boland pour son petit garçon.

Bons films !

Jean-Phi
Jeanphi111@yahoo.com


Photos © Luc Boland
Reportage : Jean-Phi
jeanphi111@yahoo.com
10 janvier 2007

Webmaster: Jean-Marie Lesage

Obtenir une photo originale

Transmettre vos commentaires