cinéma par Jean-Phi
Le FIFF fête sa double majorité !


Deux films à l'affiche à ne pas rater

Très bon - La tourneuse de pages, de Denis Dercourt. Avec Catherine Frot, Déborah François et Pascal Greggory.

Un bon thriller dramatique à la française, voilà ce que propose Denis Dercourt dans sa Tourneuse de pages, dont le rôle-titre est tenu par une Déborah François (fantastique dans ce qui n'est jamais que son deuxième film) au service de Catherine Frot (dont l'interprétation tout en fragilité nous a vraiment séduit), sous le regard de Pascal Greggory. Intense et d'une durée parfaite (1h25), ce film n'aurait sans doute pas déplu au grand Alfred Hitchcock.

Très bon - Selon Charlie, de Nicole Garcia. Avec Jean-Pierre Bacri, Vincent Lindon, Benoît Magimel, Benoît Poelvoorde et Patrick Pineau.

Boudé par la critique, ce film choral de Nicole Garcia raconte, dans une ville imaginaire, la vie de six hommes en quête d'identité à travers le regard de Charlie, un jeune garçon de 11 ans interprété en toute sobriété par le jeune Ferdinand Martin. L'interprétation, justement, est l'atout majeur de cette réalisation au casting de rêve (Jean-Pierre Bacri et Vincent Lindon égaux à eux-mêmes, un Benoît Magimel au jeu tout en retenue et notre Benoît Poelvoorde national, qui propose de bien belles choses depuis Podium et Entre ses mains) qui permet à la réalisatrice d'explorer à nouveau avec brio le thème du masculin.
~~~~~~~~~~~~~~~~~

Le FIFF fête sa double majorité !

Après avoir fêté ses vingt ans en grande pompe l’an dernier, le jeune adulte qu’est le Festival international du film francophone de Namur (FIFF) s’apprête à célébrer cette année sa double majorité. Plus grand festival international du cinéma francophone au monde, le FIFF se déroulera cette année du 29 septembre au 6 octobre dans les cinémas Caméo (qui vivra à cette occasion ses dernières heures), Eldorado, Acinapolis et Forum, à la Maison de la Culture et au Théâtre Royal de Namur.

cinema, namur, fiff

La 21e édition du FIFF illuminera la capitale wallonne du 29 septembre au 6 octobre 2006

La programmation réunit quelque 150 films, longs métrages, courts ou documentaires. Outre la compétition officielle qui réunit une douzaine de longs, de courts et de documentaires, le Festival propose les sections suivantes : Avant-premières, Panorama, Focus du cinéma belge francophone, Focus ouvert à la Flandre, Coup de cœur, Séances public jeune « FIFF Campus », Adaptation littéraire, Regard vers l'Algérie, 2006, l'année Senghor et Rétrospectives.

 

 

 

fiff, namur, cinema
Olivier Gourmet et Paul Ahmarani dans Congorama du Québécois Philippe Falardeau

Les Séances public jeune se prolongeront cette année dans le « FIFF CAMPUS », un espace du chapiteau public dédié aux jeunes et à leurs professeurs qui sera à la fois un lieu d'informations, de rencontres, d'échanges, d'animation et d'évaluation.
Mise en place l'an dernier, la section Adaptation littéraire sera valorisée cette année par la présentation de films adaptés d'œuvres littéraires mais également de bandes dessinées.
Après l'immense succès du film Indigènes lors du dernier Festival de Cannes (film qui ouvrira le Festival cette année), le FIFF posera son regard sur l’Algérie avec des films comme Bled Number One, de Rabah Ameur-Zaïmeche. Une personnalité algérienne sera par ailleurs présente dans chacun des jurys officiels.
L'année Senghor sera notamment l’occasion de revoir le beau film sénégalais Moolaadé de Ousmane Sembène, présenté en compétition au FIFF en 2004.

fiff, namur, cinema
Number One, deuxième film de Rabah Ameur-Zaïmeche, a été présenté cette année à Cannes dans la section Un certain regard, où il a remporté le Prix de la jeunesse

Le FIFF attribuera cette année encore une série de Prix prestigieux : les Bayards d’or du meilleur film, du meilleur comédien, de la meilleure comédienne, du meilleur scénario, de la meilleure composition musicale, du meilleur court métrage, du meilleur documentaire et de la première œuvre ainsi que le Prix spécial du jury. Huit autres prix comme les très appréciés Prix du Public et Prix du Jury junior seront également décernés.

La personnalité phare du cinéma français à laquelle le Festival portera cette année un coup de coeur sera pour le moins prestigieuse puisqu'il s'agira d'Emmanuelle Béart, dont la filmographie comprend une quarantaine de films sous la direction des plus grands metteurs en scène tels qu’André Téchiné, Claude Chabrol ou encore Régis Wargnier. L’actrice française ne compte pas moins de huit nominations aux Césars à ce jour. Six films choisis par l'actrice seront projetés dans le cadre de ce Coup de cœur ( Les enfants du désordre, Nelly et monsieur Arnaud, Les destinées sentimentales, Huit femmes, Les égarés et Nathalie ). Une rencontre publique avec Emmanuelle Béart aura lieu le dimanche 1er octobre. Elle sera animée par Philippe Reynaert.

fiff, namur, cinema
En 1989, Emmanuelle Béart était venue défendre Les enfants du désordre (© Marc Bo)

Grâce à sa formule de Ciné-Pass, le FIFF a ouvert ses portes à un public de plus en plus nombreux, affichant pas moins de 33 000 spectateurs l'an dernier. Ce précieux sésame permettant aux spectateurs d'assister à l'ensemble des séances sera en vente au prix de 20 euros pendant le Festival et de 15 euros en prévente dans différents commerces et cinémas de Liège et de Namur notamment.

Bons films !

Jean-Phi
jeanphi111@yahoo.com

~~~~~~~~~~~~





Photos & reportage : Jean-Phi
jeanphi111@yahoo.com
30 aout 2006

Obtenir une photo originale

Transmettre vos commentaires