cinéma par Jean-Phi

On s’fait une toile ?



On s’fait une toile ?

 

Nombreux sont les films dont j’aimerais vous parler dans ce premier article. Je ne saurais que trop vous conseiller d’aller voir Les invasions barbares, Mystic River, Kill Bill (Vol.1), Hero, Les sentiments, Elephant, Les clefs de bagnole, Piedras ou encore Love actually. Dans des genres très différents, ils font selon moi partie des dix meilleurs films présents ces quatre derniers mois dans nos salles obscures.

 

Les invasions barbares, du réalisateur québécois Denys Arcand, est une comédie dramatique à la fois drôle et émouvante qui fait brillamment suite au Déclin de l’empire américain, film réalisé par Arcand il y a 17 ans avec la même équipe d’acteurs.

Mystic River, excellent thriller de Clint Eastwood, réunit un trio d’acteurs talentueux avec un Kevin Bacon efficace, un Sean Penn fidèle à lui-même, comprenez surdoué, et un Tim Robbins au sommet de son art.

La première partie de Kill Bill est un vrai bijou. Je vous en reparlerai à l’occasion de la sortie du volume 2, prévu pour février 2004.

Basé sur une des nombreuses légendes expliquant la naissance de la Chine moderne, le drame historique Hero mérite d’être vu pour son esthétisme irréprochable et la noblesse des valeurs qu’il véhicule.

Jean-Pierre Bacri est brillant dans la comédie dramatique française Les sentiments, qui aborde avec brio le thème difficile de l’adultère. Isabelle Carré, nominée à deux reprises au César du meilleur Espoir féminin, lui donne la réplique, elle qui est la fragilité incarnée dans ce très beau film de Noémie Lvovsky.

Est-il nécessaire de vous parler d’Elephant, le film expérimental de Gus Van Sant qui a obtenu cette année la palme d’or à Cannes ? Si oui, juste trois mots alors : à voir absolument.

Dans un registre tout à fait différent, le premier long métrage de Laurent Baffie (Les clefs de bagnole) vaut le détour si vous aimez l’humoriste. Ce véritable délire, qui est à aborder au second degré, est un concentré de créativité.

Le film espagnol Piedras (Les pierres) s’inscrit dans la tradition des films forts dont nous régale la péninsule ibérique. Ramón Salazar nous décrit avec talent les univers de six femmes très différentes appelées à se rencontrer.

Enfin, s’il y a un film à voir en cette période de fêtes, c’est bien Love actually. Le scénariste de Quatre mariages et un enterrement, de Coup de foudre à Notting Hill et du Journal de Bridget Jones passe ici pour la première fois à la réalisation. Et le résultat est à la hauteur des espérances car il offre au spectateur 2h10 de pur bonheur. C’est avec un sourire jusqu’aux oreilles qu’on quitte ce film au casting de rêve (Hugh Grant, Liam Neeson, Colin Firth et Emma Thompson notamment).

 

Bons films !

Jean-Phi

jeanphi111@yahoo.com

 

Lien pdf livre d’or AW

 


Photos & reportage : Jean-Phi
jeanphi111@yahoo.com
mercredi 14 janvier 2004
Obtenir une photo originale
Transmettre vos commentaires