« DERNIERES NOUVELLES DE LA CHASSE & de LA NATURE en BELGIQUE & ailleurs »
N°90 / 2005 du mercredi 23.11. 2005
Proposez à vos amis de s’abonner à l’ EDITION COMPLETE = envoyez-nous leur adresse mail,
et nous leur ferons parvenir les conditions d’abonnements et un exemple du sommaire
SOMMAIRE de CHASSE.PRESSE N° 90 du 23 novembre 2005
° Editorial : Etat du gibier – Age-dentition –
L’Assiette
° Merveilles de Chambord : Livre et
Calendrier
° CIC TROPHEES : médailles
° Prix InBev Environnement
° Forêt-Mail
° Parlement européen : Piégeage sans
cruauté
° Affiches légales « chasse » en R.W.
° Intergroupe « chasse » du Parlement
européen = 20e anniversaire
° Examen de chasse en R.W.
° Brevet Grand Gibier 2006
° Cours préparatoire à l’examen de chasse
2006
° Trophées : catalogue disponible
° Avis aux pouvoirs publics
° Tir aux clays de chasse / Chasse au féminin
° Site internet « clays »
° Génération Nature
° Annonces et Perites & annonces
° Les Bons Services
° Sorties de presses

LA PENSEE du JOUR Il entend un murmure, j’aperçois la hure ! Rabelais

EDITORIAL Etat du gibier - Age-Dentition ! - L’Assiette !
C’est paradoxalement sans doute, que dans les chasses on parle parfois beaucoup, parfois très peu, de ce qu’il est convenu de nomme chaque année : l’état du gibier.
Beaucoup ? beaucoup moins que l’an passé ? , sanitairement OK ? sanitairement pénible ?
Ces questions tout le monde les posent, mais bien peu peuvent expliquer leurs réponses qui dépend, nous disent les spécialistes que nous avons consultés, du climat d’une part, des différents biotopes de l’autre.
Et en effet si, en ce milieu de période chasse, le chevreuil se fait rare ici, on indique une pléthore là-bas. Tout simplement parce que dans certaines zones le temps était détestable en période de mise bas ici, par contre très clément là-bas. Et cela parfois à seulement quelques kilomètres de distance.
Il en est de même pour toutes les espèces, quoi que certains prétendent.
Sachez-le donc une fois pour toute.
Sur le plan sanitaire, il est évident que l’on peu parler aussi de maladies « transmissibles » et qu’il n’est donc pas rare de trouver les mêmes aléas sanitaires dans une même zone, alors que le phénomène est inexistant ailleurs.
DENTITION
Dans le même ordre de réflexions on a cru longtemps que l’on pouvait déterminer l’âge de certains cervidés rien que par l’examen de la dentition.
On sait aujourd’hui qu’il n’en est rien de façon générale. En effet, les dents ne s’usent pas de la même façon pour une même espèce. C ‘e sont les produits saisis qui usent la dentition et il est donc exclu que l’on puisse ainsi déterminer l’âge pour l’ensemble une espèce.
Une fois de plus c’est l’état du biotope et des aliments qui s’y trouvent qui agissent sur la dentition, et pas autre chose.
Ces grands principes, il faut se les mettre en tête, et donc réfuter ce que certains spécialistes ont cru pendant trop longtemps, et ont parfois affirmé dans les livres qu’ils ont écrits.
Tant il est vrai qu’il faut savoir faire amende honorable, tant il est vrai qu’il faut aussi au fil de nouveaux constats et connaissances reconnaître les erreurs et affirmations du passé !
DANS l’ASSIETTE
IL est exact que, à bien y regarder, l’étiquetage indiquant la provenance du gibier est maintenant (presque) partout indiqué, y compris dans les grandes surfaces.
Il est vrai que le gibier étiqueté « Provenance Ardenne belge » ou « Provenance Wallonie » est (un peu) plus cher. Mais quelle différence quant au goût !
Faites-en donc l’expérience.
Pour éviter tout hiatus, nous irions même jusqu’à dire : avant de commander au restaurant demander donc que l’on vous prouve d’où vient le gibier proposé. Un restaurateur honnête possède la réponse.
Faites donc l’expérience ! Et, bon appétit ! I.v.A.©
EN CAS de changement d’adresse e-mail : PREVENEZ-NOUS par un mail à
Chasse.presse@skynet.be

CIC TROPHEES – Comment faire « médailler » les trophées
Depuis plusieurs années, nous remarquons que les trophées, principalement ceux de cerfs, sont de meilleures qualités que par le passé et, lors des séances de cotation, obtiennent suffisamment de points afin de dépasser le seuil de l’obtention d’une « médaille CIC ». Bien que ces médailles soient tant convoitées par de nombreux chasseurs, bien qu’il ne s’agisse que la partie visible de l’iceberg , la partie principale étant toutes les données scientifiques soujacentes, nous constatons que les personnes qui désirent obtenir ces médailles, ne savent souvent pas toujours comment s’y prendre.
Pour toute information complémentaire n’hésitez pas à contacter Tony de Kettenis par mail tonydekettenis@brutele.be ou tel au 0475/26.39.98.
CHASSE.PRESSE COMPLET chez vous tous les mercredi
Ce message ne concerne pas les personnes qui ont déjà effectué le paiement.
Si vos amis ne se sont pas encore abonnés à notre newsletter il est temps :
Les non-abonnés ne reçoivent plus qu’un sommaire Participation aux frais, soit 45 euros
(44 N°s – 1 an) ou 25 euros (22 N°s – 1 semestre) pour recevoir cette newsletter complète.
Paiement au compte de chasse.presse N° 732-0064437-80 iban : BE47 7320 0644 3780
En indiquant précisément votre adresse e-mail et votre nom et votre adresse postale, téléphone.
Pour s’inscrire facilement à la newsletter complète, demander d’URGENCE le formulaire d’inscription à chasse.presse@skynet.be
PRIX !nbev de l’environnement 2005
Présidée par le baron Edgar Kesteloot, la Fondation Belge pour la Conservation, des Habitats procédera le mercredi 7 décembre à l’Hostellerie De Kluis à Bolderberg (Heusden-Zolder) à la remise du Prix Inbev pour l’environnement 2005.
La séance académique sera rehaussée par la présence de S.A.R. le Prince Laurent, président de l’Institut Royal pour la Gestion durable d es Ressources naturelles et la Promotion des Technologies propres.
Le Parlement européen rejette la Proposition
“Piégeage sans cruauté ”
Strasbor mercredi 17 novembre
Lors du vote en séance plénière de ce jour au Parlement européen à Strasbourg, une écrasante majorité
des Députés européens a rejeté une Proposition de Directive de la Commission européenne sur des “normes
de piégeage sans cruauté ”. Ceci représente pour la FACE le couronnement d’une année de contacts intenses
avec les différentes institutions communautaires et en particulier avec les Députés européens, en vue d’assurer que
les intérêts de la chasse durable et de la gestion de la faune sauvage soient sauvegardés. Depuis le début, une
préoccupation majeure pour la FACE était le fait que la Proposition traitait du bien-être des animaux sauvages,
un sujet pour lequel l’UE n’a pas de compétence juridique, et certainement pas sous la politique environnementale
de l’UE, choisie par la Commission pour justifier sa Proposition.
Immédiatement après le vote, le Commissaire à l’Environnement DIMAS a déclaré qu’il prendra en
considération cette position claire du Parlement et qu’il allait entreprendre des consultations supplémentaires
avec ses collègues Commissaires et avec les Etats Membres en vue de retirer la Proposition. La Commission
examinera ensuite la meilleure façon de transposer le texte déjà existant de l’Accord sur des normes
internationales de Piégeage sans cruauté dans l’UE.
SUITE dans l’édition COMPLETE TROMPES - CONCERTS
Durant toute la saison de chasse divers concerts de trompes ont lieu un peu partout en Ardenne, et spécialement des « messes sonnées » dans diverses égalises.
Il ne nous est pas possible de publier ici la liste complète. Renseignez-vous sur place !
.B. = Unité anti-braconnage de la R.W. =
UN NUMERO VERT = 0800/12322
Ce numéro est appelable 24/24 h. tous les jours. L’U.A.B. reçoit vos plaintes et observations
L’U.A.B. peut également être contacté par e-mail : UAB.DNF.DGRNE@mrw.wallonie.beVOTRE PUBLICITE dans CHASSE.PRESSE
dans la newsletter électronique hebdomadaire diffusée à plus de 6.000 personnes
Bien moins cher que vous ne croyez. Beaucoup moins cher qu’ailleurs.
Consultez-nous en appelant le 0479 / 899 . 710

FOIRES – SALONS - MANIFESTATIONS
DIVERSES MANIFESTATIONS ONT LIEU UN PEU PARTOUT EN ARDENNE DURANT L’AUTOMNE ET LE DEBUT DE L’HIVER: TROMPES DE CHASSE, FETE DE LA CHASSE ; ETC...
RENSEIGNEZ-VOUS SUR PLACE ET DANS LA PRESSE LOCALEAVIS aux ASSOCIATIONS & aux POUVOIRS PUBLICS
Envoyez-nous vos infos, vos communiqués, l’AGENDA DE VOS PROCHAINES
MANIFESTATIONS, remarques, réactions, etc…
Joignez-les UNIQUEMENT en « pièces attachées » , et seulement en format WORD, svp.
Nous les éditerons dans la mesure du possible pour diffusion vers les meilleures destinations.
Nous refusons d’entrer dans ou de diffuser les polémiques. TEXTES COURTS svp. Merci.
LES COMMUNES ont avantage à nous proposer de publier leurs avis de location de chasses.
Nous les invitons à prendre contact avec nous pour les conditions de telles parutions.
___________________________________________________________________________________NOUVEAUX SITES INTERNET « CLAYS »
Monsieur Marc Hazaer, Directeur de la Commission du Parcours de Chasse de la Fédération sportive francophone nous signale 2 sites internet intéressants :
Fédération, belge de Tir aux Clays : http://home.tiscali.be/fbtc-bfk/index.htm
Fédération Sportive Francophone des Sociétés de Tir aux Clays : http://.www.fsfstc.be
Allez-donc jeter un coup d’œil !

 



« DERNIERES NOUVELLES DE LA CHASSE & de LA NATURE en BELGIQUE & ailleurs »
N°89 / 2005 du mercredi 16.11. 2005
Proposez à vos amis de s’abonner à l’ EDITION COMPLETE = envoyez-nous leur adresse mail,
et nous leur ferons parvenir les conditions d’abonnements et un exemple du sommaire
Sommaire du N° 89 du 16 novembre 2005
° EDITO : une maison de la chasse ? Accidents
° LE CALENDRIER « Chasse « 2006
° Consultation : Bien-Etre animal
° Examens de chasse : cours de préparation
° Formulaire d’inscription à l’examen théorique de chasse en R.W.
° Brevet « Grand Gibier » 2006
° Animaux marqués
° Trophées : le catalogue
° Affiches légales de chasse en R.W.
° Tir aux clays de chasse
° Nouveau site cmlays sur internet
° Génération Nature
° Annonces et Petits annonces
° Les Bons Services
° Sorties de presses
° Sites internet à consulter
LA PENSEE du JOUR Chiens de chasse : Eduquez-les, les brimez pas !

EDITORIAL Une maison de la chasse ? de la nature ?
Quelques amis chasseurs, surtout résidants dans la capitale fédérale, se plaignent de ne pas pouvoir se retrouver plus souvent, et pas seulement pendant les chasses, périodes trop courte à leurs yeux.
Manifestement, ils souhaitent continuer à « parler chasse, et nature ».
Ce qui fait défaut est un lieu de rencontre (cercle, restaurant, bar !).
Cer souhait est également émis par des résidents des grandes villes du pays, telles Namur, Liège, Charleroi, Anvers et Gand, etc… etc…
On nous explique, sous le sceau de l’anonymat, que des idées et même des solutions existent ; mais que seule la volonté fait défaut. A suivre … !
Accidents et Statistiques
Cet automne, des dépêches d’agences de presse soulignent que pour le moment d’importants massacres de gibiers au Canada.
En fait, en période de rut c’est le gibier qui manque de vigilance et pas les automobilistes, explique-t-on.
Qu’on ne s’y trompe pas, de tel dégâts on lieu partout dans le monde au moment où les animaux sentent et mettent en pratique tous les éléments pour participer à la pérennité de la race.
En Wallonie on a signalé ce genre d’événements-accidents il y a quelques semaines sur les routes perpendiculaires reliant la E 411 à la N 4 et dans le nord-est de la Wallonie. Des cerfs touchés ici, des sangliers là-bas, quelques chevreuils aussi. Mais point de statistiques régionales ou nationales. Dommage !
Faits malheureux certes, mais il est certain qu’il faut appeler les automobilistes à redoubler de prudence et surtout, appeler les pouvoirs publics à mettre en place une meilleure signalisation. On vient de le faire aux approches des écoles, pourquoi pas là où le gibier risque de débouler ?
En ce sens nos plaidons entre une bonne et meilleure coordination entre le MET et la DNF !
Merci à MM. Les ministres de ces deux secteurs d’en tenir compte et d’organiser cette coordination. I.v.A.©
EN CAS de changement d’adresse e-mail : PREVENEZ-NOUS par un mail à
Chasse.presse@skynet.be

LISEZ toutes les rubriques jusqu’à la fin de cette newsletter. Des nouveautés apparaissent chaque semaine…
CHASSE.PRESSE COMPLET chez vous tous les mercredi
Ce message ne concerne pas les personnes qui ont déjà effectué le paiement.
Si vos amis ne se sont pas encore abonnés à notre newsletter il est temps :
Les non-abonnés ne reçoivent plus qu’un sommaire
Participation aux frais, soit 45 euros (44 N°s – 1 an) ou 25 euros (22 N°s – 1 semestre) pour recevoir cette newsletter complète.
Paiement au compte de chasse.presse N° 732-0064437-80 iban : BE47 7320 0644 3780
En indiquant précisément votre adresse e-mail et votre nom et votre adresse postale, téléphone.
Pour s’inscrire facilement à la newsletter complète, demander d’URGENCE le formulaire d’inscription à chasse.presse@skynet.beConsultation UE sur le bien-être animal : participez, s.v.p.!
La Commission européenne vient de lancer une consultation électronique sur le bien-être des animaux de ferme afin d’évaluer le niveau de sensibilisation publique pour des thèmes de bien-être animal et de mesurer à quel point ils sont importants pour les citoyens de l’UE.
Les questions de l’enquête en ligne couvrent notamment le niveau perçu de protection du bien-être animal dans l’UE et où il serait possible d’apporter des améliorations. Il a également été demandé aux participants à l’enquête à quels résultats ils s’attendraient au cas où des normes de bien-être animal deviendraient plus contraignantes dans la production alimentaire.
Cette enquête sera en ligne jusqu’au 11 décembre et ses résultats seront rendus public en même temps que l’adoption par la Commission européenne d’un Plan d’Action sur le Bien-être animal en décembre.
Bien que cette enquête réfère uniquement à des animaux de ferme et non pas à la faune sauvage, nous croyons qu’un maximum de « ruraux » devraient y participer, ne fut-ce que pour éviter un résultat trop fortement influencé par le lobby « droits des animaux ». Il est effectivement temps que les institutions de l’UE reçoivent le message qu’une approche plus pragmatique du bien-être animal s’impose.
Nous vous prions donc de bien vouloir répondre à cette enquête (et d’y encourager d’autres à en faire autant), qui peut être trouvée dans toutes les langues sous :
http://europa.eu.int/comm/food/consultations/action_plan_farmed_background_fr.htmMINISTÈRE DE LA RÉGION WALLONNE
Direction générale des Ressources naturelles et de l'Environnement
Division de la Nature et des Forêts
INSCRIPTION À L'EXAMEN DE CHASSE 20….… EN RÉGION WALLONNE
(Cocher la formule choisie) (A compléter si inscription à l'épreuve pratique seule)
Épreuves théorique et pratique o Épreuve théorique réussie en Région wallonne
Épreuve pratique seule o Attestation ou Certificat :
(Facultatif : cocher la période souhaitée, il en sera tenu compte dans la mesure du possible) Année / Numéro : ……………/…….…………..
Épreuve pratique, 1ère sous-épreuve - Mois de MAI NB : ne peuvent s'inscrire à l'épreuve pratique seule que les personnes ayant réussi l'examen de chasse 1995, 1996, 1997 ou les personnes n'ayant réussi, à partir de 1998, que l'épreuve théorique
Période 1 - 1ère semaine o
Période 2 - 2ème semaine o
(Cocher la langue choisie) Langue française o
NB : A l'issue de la 1ère sous-épreuve, vous pourrez indiquer sur place vos préférences pour la seconde se déroulant fin mai Langue allemande o
Compléter toutes les rubriques lisiblement en caractères d'imprimerie (un caractère par case s.v.p.)
Nom
j j / m m / a a
Prénom Date naissance / /

Rue N° / Bte

Code postal Commune

Pays N° téléphone

Le soussigné déclare connaître le programme des épreuves théorique et pratique de l'examen de chasse et satisfaire aux conditions de participation.
Date : …………………………………….Signature …………………………………………….
Cette fiche d'inscription dûment complétée doit être renvoyée par lettre recommandée à la poste, pour le 31 janvier au plus tard, à la Direction de la Chasse et de la Pêche, avenue Prince de Liège, 15, 5100 JAMBES.TROMPES - CONCERTS
Durant toute la saison de chasse divers concerts de trompes ont lieu un peu partout en Ardenne, et spécialement des « messes sonnées » dans diverses égalises.
Il ne nous est pas possible de publier ici la liste complète. Renseignez-vous sur place !Attention cerfs, sangliers et chevreuils marqués !
Le Laboratoire de la Faune sauvage et de Cynégétique (LFSC, Centre de Recherche de la Nature, des Forêts et du Bois de la Région Wallonne - MRW) équipe des cerfs, chevreuils et sangliers de colliers radio et/ou oreillettes afin d’étudier les déplacements de ces espèces.
Les massifs forestiers concernés par cette étude se situent dans la région des Hautes-Fagnes, dans les massifs de St Hubert et d’Anlier, en Famenne et dans le Brabant wallon. Néanmoins certains de ces animaux sont susceptibles de circuler dans les territoires limitrophes et à plusieurs kilomètres de leur site de marquage !
En cas de tir d’un animal marqué d’une oreillette, nous souhaiterions absolument obtenir : le numéro et la couleur de l’oreillette, le lieu et la date du tir, la mâchoire s’il s’agit d’un cervidé et le poids s’il s’agit d’un sanglier. Au cas où un animal à collier serait prélevé accidentellement, n’hésitez pas à nous fournir ces mêmes-informations.
Pour ce faire, nous vous invitons à prendre contact avec notre laboratoire par téléphone au
081 62 64 20, par fax au 081 61 57 27, par e-mail a.licoppe@mrw.wallonie.be ou encore par courrier postal : LFSC, CRNFB, avenue maréchal Juin, 23, 5030 Gembloux.
Merci d’avance et excellente saison de chasse ! (Aain Licoppe, pour le LFSC)scription.
QUESTION GAG : Combien de titulaires d’un permis de chasse réussiraient l’examen théorique s’il avait lieu… demain ?
U.A.B. = Unité anti-braconnage de la R.W. =
UN NUMERO VERT = 0800/12322
Ce numéro est appelable 24/24 h. tous les jours. L’U.A.B. reçoit vos plaintes et observations
L’U.A.B. peut également être contacté par e-mail : UAB.DNF.DGRNE@mrw.wallonie.beVOTRE PUBLICITE dans CHASSE.PRESSE
dans la newsletter électronique hebdomadaire diffusée à plus de 6.000 personnes
Bien moins cher que vous ne croyez. Beaucoup moins cher qu’ailleurs.
Consultez-nous en appelant le 0479 / 899 . 710FOIRES – SALONS - MANIFESTATIONS
DIVERSES MANIFESTATIONS ONT LIEU UN PEU PARTOUT EN ARDENNE DURANT L’AUTOMNE ET LE DEBUT DE L’HIVER: TROMPES DE CHASSE, FETE DE LA CHASSE ; ETC...
RENSEIGNEZ-VOUS SUR PLACE ET DANS LA PRESSE LOCALEAVIS aux ASSOCIATIONS & aux POUVOIRS PUBLICS
Envoyez-nous vos infos, vos communiqués, l’AGENDA DE VOS PROCHAINES
MANIFESTATIONS, remarques, réactions, etc…
Joignez-les UNIQUEMENT en « pièces attachées » , et seulement en format WORD, svp.
Nous les éditerons dans la mesure du possible pour diffusion vers les meilleures destinations.
Nous refusons d’entrer dans ou de diffuser les polémiques. TEXTES COURTS svp. Merci.
LES COMMUNES ont avantage à nous proposer de publier leurs avis de location de chasses.
Nous les invitons à prendre contact avec nous pour les conditions de telles parutions.
___________________________________________________________________________________


NOUVEAUX SITES INTERNET « CLAYS »
Monsieur Marc Hazaer, Directeur de la Commission du Parcours de Chasse de la Fédération sportive francophone nous signale 2 sites internet intéressants :
Fédération, belge de Tir aux Clays : http://home.tiscali.be/fbtc-bfk/index.htm
Fédération Sportive Francophone des Sociétés de Tir aux Clays : http://.www.fsfstc.be
Allez-donc jeter un coup d’œil !

 



N° SPECIAL
« DERNIERES NOUVELLES DE LA CHASSE & de LA NATURE en BELGIQUE & ailleurs »
N°88 / 2005 du mercredi 9.11. 2005
Proposez à vos amis de s’abonner à l’ EDITION COMPLETE = envoyez-nous leur adresse mail,
et nous leur ferons parvenir les conditions d’abonnements et un exemple du sommaire
LA PENSEE du JOUR To be or not to be ? Tirer, ou ne pas tirer ?
Sommaire du N° 97 du 9 novembre 2005
° EDITO : la sécurité du la sellette’
° La position de la LRBPO sur le prochain arr. O-F wallon
° Brevet Grand Gibier
° Examen de chasse : cours préparatoires
° Maison de la Pêche à Namur : site internet
° Ecole de pêche
° Affiches légales « chasse »
° Tir aux clays de chasse
° Nouveau site internet « clays »
° Génération Nature
° Annonces et Petites annonces
° Les Bons Services
° Sorties de Presse
° Sites internet à visiter

EDITORIAL Est-ce possible ? La sécurité sur la sellette !
Depuis quelques jours la presse signale, avec « ferveur » si l’on ose dire, plusieurs « accidents de chasse », sous des titres aussi divers que « Une fillette et son père atteints par des plombs de chasseurs », ou encore « Une balle de chasseur a risqué de tuer »…., etc… etc…
On en fait tout un plat, ; voire une grosse soupe, opaque hélas !
Mais il est vrai que la presse quotidienne ou hebdomadaire ne parle de la chasse que rarement pour en souligner les bons effets, mais toujours pour en stigmatiser les… méfaits.
Il est vrai qu’une balle, même « fichante » peut ricocher et rebondir pour aller parfois à plusieurs centaines de mètres toucher une personne, avec des dégâts imprévisibles.
Il est vrai aussi que des « plombs » peuvent toucher quelqu’un, mais les dégâts seront plus faibles en sachant qu’à plus de 60-70 mètres aucun plomb plus fort que ceux ‘7 ne seront encore « en l’air ».
Il n’empêche qu’il faut se faire un devoir de rappeler sans cesse les consignes de SECURITE. Avant chaque partie de chasse en tout cas, et même se le mettre en tête et en parler et reparler sans cesse.
Rappeler aussi qu’en battue personne, en aucun cas, ne doit quitter son poste avant le signal convenu.
Rappeler aussi qu’en approche en ligne il est important que la ligne demeure constante.
Rappeler encore qu’en approche solitaire il est important de toujours avoir un œil sur les chasseurs qui, éventuellement, pourraient chasser sur le même territoire dans le même temps. Dans ce cas mieux vaudrait d’ailleurs connaître le programme de chacun à l’avance.
Habillement ! Et ici il nous faut bien revenir une nouvelle fois sur la nécessité, ou non, de faire revêtir les chasseurs (et traqueurs bien entendu) d’une veste fluorescente de couleur vive.
Cette règle est appliquée (quasi spontanément) depuis longtemps aux Etats-Unis et au Canada, même si elle n’est pas écrite dans les lois de tous les Etats composants ces pays.
Aujourd’hui en Europe, certains titulaires du droit de chasse en France de l’Est l’exigent.
Il en est de même dans certains länders en Allemagne, où cette exigence est la règle, même à l’affût.
En Belgique, certains en sont partisans en Flandre, là où l’on chasse le chevreuil. En Wallonie on en a parlé il y a 3 ou 4 ans, un peu… Faut-il remettre ce sujet sur le tapis ?
A notre avis : pourquoi pas ! Cela en ajoutant que, à part les oiseaux, les gibiers à poils ne distinguent pas les couleurs. I.v.A.©
EN CAS de changement d’adresse e-mail : PREVENEZ-NOUS par un mail à
Chasse.presse@skynet.be


LISEZ toutes les rubriques jusqu’à la fin de cette newsletter. Des nouveautés apparaissent chaque semaine…


CHASSE.PRESSE COMPLET chez vous tous les mercredi
Ce message ne concerne pas les personnes qui ont déjà effectué le paiement.
Si vos amis ne se sont pas encore abonnés à notre newsletter il est temps :
Les non-abonnés ne reçoivent plus qu’un sommaire
Participation aux frais, soit 45 euros (44 N°s – 1 an) ou 25 euros (22 N°s – 1 semestre) pour recevoir cette newsletter complète.
Paiement au compte de chasse.presse N° 732-0064437-80 iban : BE47 7320 0644 3780
En indiquant précisément votre adresse e-mail et votre nom et votre adresse postale, téléphone.
Pour s’inscrire facilement à la newsletter complète, demander d’URGENCE le formulaire d’inscription à chasse.presse@skynet.be
LA POSITION de la Ligue Royale Belge pour la Protection des Oiseaux
Dans le souci d’une bonne équité, nous donnons ci-après la position de la LRBPO
concernant le prochain arrêté d’ouvertures-fermetures de la chasse en Wallonie.
Ce texte est paru tel qu’il suit dans le trimestriel « L’Homme et l’Oiseau » N° 3/2005 arrivé chez les abonnés début octobre 2005.

Le brevet Grand Gibier 2006
Huitième édition belge
Organisé par l’Association wallonne du Brevet Grand Gibier, commission Education de la Fédération des Chasseurs de grand gibier de Belgique, soutenu par l’Asbl wallonne du Royal Saint-Hubert de Belgique, ce brevet créé par l’Association nationale française des Chasseurs de grand gibier, est un recyclage approfondi ouvert à tous, chasseurs ou non, qui veulent revoir ou améliorer leurs connaissances en matière de chasse et de gestion du gibier ou de son environnement.
Les centres de formation et les contacts.
Province de Liège Province de Luxembourg Province de Namur
Lieu des cours : Awans Saint-Hubert Beauraing
Jour de cours : lundi vendredi vendredi
Coordination : René Jacobs Jean-François Maire René Weerebrouck
Secrétaire : Véronique Vandevenne
Courrier : Av. Rogier, 10 bte 10 Rue de Gérouville, 71 Rue Ste Agathe, 69 A
4000 Liège 6769 Meix-devant-Virton 5550 La Forêt-Vresse
Tél. 04/222 36 20 063/57 90 82 061/50 12 60
ou 0476/20 76 23
E Mail : veronique.vandevenne@belgacom.net
Province de Brabant wallon et Bruxelles Président de l’association Brevet Grand Gibier
Lieu des cours : Schaerbeek
Jour de cours : jeudi
Coordination : Yves Leloux Docteur Fernand Vandenput
Adresse : RSHCB, Bd Lambermont, 410 La Cambuse, route de France
1030 Bruxelles 6762 Saint Mard
Tél : 02/242 07 67 gsm 0479/37 65 65 063/57 91 95
E Mail : info@rshcb.be
La session 2006 débutera dans tous les centres début janvier. Les cours ont lieu en soirée. L’examen final aura lieu, pour tous les centres, à la Faculté Agronomique de Gembloux le 28 mai 2006.
Tous les détails et dates de cours vous seront communiqués par les responsables de chaque centre de formation, dès réception de votre demande d’inscription.
Le prix de l’inscription est de 75 €. Il est cependant réduit à 50.00 € pour une réinscription et pour les gardes chasse assermentés et réduit à 25,00 € pour les moins de 25 ans et pour tout premier permis.
N’hésitez pas et rejoignez les quelques 600 chasseurs déjà brevetés et vivez votre passion en la connaissant encore mieux.Attention cerfs, sangliers et chevreuils marqués !
Le Laboratoire de la Faune sauvage et de Cynégétique (LFSC, Centre de Recherche de la Nature, des Forêts et du Bois de la Région Wallonne - MRW) équipe des cerfs, chevreuils et sangliers de colliers radio et/ou oreillettes afin d’étudier les déplacements de ces espèces.
Les massifs forestiers concernés par cette étude se situent dans la région des Hautes-Fagnes, dans les massifs de St Hubert et d’Anlier, en Famenne et dans le Brabant wallon. Néanmoins certains de ces animaux sont susceptibles de circuler dans les territoires limitrophes et à plusieurs kilomètres de leur site de marquage !
En cas de tir d’un animal marqué d’une oreillette, nous souhaiterions absolument obtenir : le numéro et la couleur de l’oreillette, le lieu et la date du tir, la mâchoire s’il s’agit d’un cervidé et le poids s’il s’agit d’un sanglier. Au cas où un animal à collier serait prélevé accidentellement, n’hésitez pas à nous fournir ces mêmes-informations.
Pour ce faire, nous vous invitons à prendre contact avec notre laboratoire par téléphone au
081 62 64 20, par fax au 081 61 57 27, par e-mail a.licoppe@mrw.wallonie.be ou encore par courrier postal : LFSC, CRNFB, avenue maréchal Juin, 23, 5030 Gembloux.
Merci d’avance et excellente saison de chasse ! (Aain Licoppe, pour le LFSC)scription.
EXAMEN de CHASSE 2006 – PREPAREZ-VOUS
Si désirez préparer votre examen de chasse 2006 ,nous sommes à votre disposition le vendredi et le mercredi à partir de 19h30
Les cours préparatoires se donnent à MALMEDY et à JEMEPPE /SUR/MEUSE
A MALMEDY à partir du MERCREDI 4 Janvier 2006 (19 H 30) au SCOTCH-IN Place Albert 1er, 4960 Malmedy
A JEMEPPE à partir du VENDREDI 6 Janvier 2006 (19 h 30)au QUAI DES CARMES 69 à 4101 JEMEPPE
Pour tous renseignements contacter =
- Marcel HENNEMANN G.S.M. 0499/36.90.92
- Henri GILLET G.S.M. 0494/18.03.55
Les cours se donnent jusqu'à début Mars 2006

MAISON de la PECHE à NAMUR
Le site Internet de la Maison wallonne de la pêche ASBL est en ligne sur www.maisondelapeche.be !
Le nombre ainsi que le contenu de ces diverses rubriques vont évoluer et s’étoffer progressivement afin de toujours offrir aux pêcheurs et au public le meilleur service.
La réglementation de pêche est présentée de manière pédagogique, illustrée et simple. Et si vous souhaitez nous contacter, vous disposez sous la rubrique, vous disposez sous la rubrique « Contacts & Accès » de nos coordonnées. Enfin les rubriques « Sites satellites» et « Liens » offrent la possibilités de compléter, grâce à d’autres sites, les informations disponibles sur le site de la Maison de la Pêche.

N’hésitez pas à nous rendre visite sur www.maisondelapeche.be ! Vous pouvez également nous communiquer vos réactions à l’adresse info@maisondelapeche.be !
Dr. Ir. Xavier Rollin, Directeur
Maison wallonne de la pêche* Rue Lucien Namèche, 10
5000 NAMUR Belgique
Tél. +32 (0)81 41 15 70 (Secr. : Bérengère Englebin) Fax : +32 (0)81 41 15 90
Courriel : info@maisondelapeche.be

U.A.B. = Unité anti-braconnage de la R.W. =
UN NUMERO VERT = 0800/12322
Ce numéro est appelable 24/24 h. tous les jours. L’U.A.B. reçoit vos plaintes et observations
L’U.A.B. peut également être contacté par e-mail : UAB.DNF.DGRNE@mrw.wallonie.beVOTRE PUBLICITE dans CHASSE.PRESSE
dans la newsletter électronique hebdomadaire diffusée à plus de 6.000 personnes
Bien moins cher que vous ne croyez. Beaucoup moins cher qu’ailleurs.
Consultez-nous en appelant le 0479 / 899 . 710
AVIS aux ASSOCIATIONS & aux POUVOIRS PUBLICS
Envoyez-nous vos infos, vos communiqués, l’AGENDA DE VOS PROCHAINES
MANIFESTATIONS, remarques, réactions, etc…
Joignez-les UNIQUEMENT en « pièces attachées » , et seulement en format WORD, svp.
Nous les éditerons dans la mesure du possible pour diffusion vers les meilleures destinations.
Nous refusons d’entrer dans ou de diffuser les polémiques. TEXTES COURTS svp. Merci.
LES COMMUNES ont avantage à nous proposer de publier leurs avis de location de chasses.
Nous les invitons à prendre contact avec nous pour les conditions de telles parutions.
___________________________________________________________________________________




« DERNIERES NOUVELLES DE LA CHASSE & de LA NATURE en BELGIQUE & ailleurs »
N°87/ 2005 du mercredi 2.11. 2005
Proposez à vos amis de s’abonner à l’ EDITION COMPLETE = envoyez-nous leur adresse mail,
et nous leur ferons parvenir les conditions d’abonnements et un exemple du sommaire
SOMMAIRE de chasse.presse N° 87 du 2 novembre 2005
° Editorial : les questions qu’on se pose
° Le brevet grand gibier 2006
° Examen de chasse 2006 : cours de
préparation
° Animaux marqués
° Formation de vidéaste amateur
° Examen de chasse 2006 : cours de l’ACRW
° Ecole de pêche
° Pêche : interdiction levée sur la Sambre
° Trophées : catalogue disponible
° Affiches légales de chasse en R.W.
° Foires et salons
° Environnement : projets financés
° Génération Nature
° Felix à la campagne
° Annonces et petites annonces
° Les Bons Services
° Sorties de presses
° Sites internet

LA PENSEE du JOUR Gibier non identifié ! Je ne tire certainement pas !

EDITORIAL Et si… Et si … !
A la suite des sujets mis en avant dans l’actualité ces jours derniers on se pose, évidemment, beaucoup de questions dans les chasses !
Sur la grippe aviaire principalement. Qu’arriveraient-ils si faisans et autres perdreaux « naturels » en venaient à être atteints. Et quid de ceux lâchés minimum un mois avant l’ouverture ? Bel imbroglio. Mais à tout cela y a-t-on pensé sérieusement ? Quelles mesures seraient alors prises ?
Venaison. Des mesures ont été édictées par l’AFSCA (Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire) en ce qui concerne le grand gibier tiré : éviscération quasi immédiate, placement en frigo (atelier de découpe agréé) dans les 8 heures, apposition d’un document sur les parties découpées, etc.. etc… sans quoi une traçabilité n’est pas possible et la vente dans les circuits commerciaux (magasins de tous ordres et restaurateurs) est interdite et sanctionnable.
Ne serait-il pas utile que l’AFSCA rappelle ces règles en détail, non seulement à destination des chasseurs mais aussi du public amateur de gibier en cette période de fin d’année. Y compris en faisant la différence entre gibier du pays et gibier importé !
En cette période où l’on se pose tellement de questions, à nos yeux cela a bien plus d’importance qu’on ne le croit.
Label. Excellente initiative de cette firme de Bastogne (Socardenne)qui vient de volontairement de créer un « label » en collaboration avec PROMAG ( l’organisme d’inspection de la certification de produits et de systèmes de gestion de la qualité pour les secteurs agricoles et agroalimentaires).
Ce label volontaire va assurer la provenance « ardennaise » du gibier et le respect d’un strict cahier des charges établi par Promag : respect de la zone de chasse en Ardenne belge et du traitement de la viande dans un atelier de découpe agréé, du délai maximum de 8 heures entre la mort de l’animal et son arrivée dans ledit atteler, contrôle des abats et de toutes les règles de l’AFSCA.
La firme en question a créé une affiche spéciale afin que ses clients, restaurateurs et bouchers mettent en valeur cette « provenance ardennaise belge » et sensibilise le consommateur entre viandes importées et autochtones.
Le prochain objectif de ces initiateurs est bien entendu l’appellation d’origine protégée reconnue par l’Union européenne.
Mais cela peut prendre bien plus de temps, à moins que le ministre responsable agisse promptement de son côté ; et cela est possible. Connaissant sa velléité de « soigner » l’Ardenne, il faut croire qu’il est déjà occupé à monter le dossier ! Pour un bénéfice commun aux chasseurs, distributeurs et consommateurs. I.v.A.©
EN CAS de changement d’adresse e-mail : PREVENEZ-NOUS par un mail à
Chasse.presse@skynet.be
LISEZ toutes les rubriques jusqu’à la fin de cette newsletter. Des nouveautés apparaissent chaque semaine…

TROMPES - CONCERTS
Le KONINKLIJK ANTWERPSE JACHTHOORNKRING (les Trompes Royales d'Anvers) sonnera le
JEUDI 03/11 18.00 h. Concert de St Hubert en la Cathédrale de Liège, avec la Société de Trompe du "Bien aller Ardennes" de Liège.
DIMANCHE 06/11 17.00 h. Grand-messe de St Hubert de notre société en la Cathédrele Notre Dame d'Anvers
Le brevet Grand Gibier 2006
Huitième édition belge
Organisé par l’Association wallonne du Brevet Grand Gibier, commission Education de la Fédération des Chasseurs de grand gibier
de Belgique, soutenu par l’Asbl wallonne du Royal Saint-Hubert de Belgique, ce brevet créé par l’Association nationale française
des Chasseurs de grand gibier, est un recyclage approfondi ouvert à tous, chasseurs ou non, qui veulent revoir ou améliorer leurs
connaissances en matière de chasse et de gestion du gibier ou de son environnement.
Les centres de formation et les contacts.
Province de Liège Province de Luxembourg Province de Namur
Lieu des cours : Awans Saint-Hubert Beauraing
Jour de cours : lundi vendredi vendredi
Coordination : René Jacobs Jean-François Maire René Weerebrouck
Secrétaire : Véronique Vandevenne
Courrier : Av. Rogier, 10 bte 10 Rue de Gérouville, 71 Rue Ste Agathe, 69 A
4000 Liège 6769 Meix-devant-Virton 5550 La Forêt-Vresse
Tél. 04/222 36 20 063/57 90 82 061/50 12 60
ou 0476/20 76 23
E Mail : veronique.vandevenne@belgacom.net
Province de Brabant wallon et Bruxelles Président de l’association Brevet Grand Gibier
Lieu des cours : Schaerbeek
Jour de cours : jeudi
Coordination : Yves Leloux Docteur Fernand Vandenput
Adresse : RSHCB, Bd Lambermont, 410 La Cambuse, route de France
1030 Bruxelles 6762 Saint Mard
Tél : 02/242 07 67 gsm 0479/37 65 65 063/57 91 95
E Mail : info@rshcb.be
La session 2006 débutera dans tous les centres début janvier. Les cours ont lieu en soirée. L’examen final aura lieu, pour tous les centres, à la Faculté Agronomique de Gembloux le 28 mai 2006.
Tous les détails et dates de cours vous seront communiqués par les responsables de chaque centre de formation, dès réception de votre demande d’inscription.
Le prix de l’inscription est de 75 €. Il est cependant réduit à 50.00 € pour une réinscription et pour les gardes chasse assermentés et réduit à 25,00 € pour les moins de 25 ans et pour tout premier permis.
N’hésitez pas et rejoignez les quelques 600 chasseurs déjà brevetés et vivez votre passion en la connaissant encore mieux.
Attention cerfs, sangliers et chevreuils marqués !
Le Laboratoire de la Faune sauvage et de Cynégétique (LFSC, Centre de Recherche de la Nature, des Forêts et du Bois de la Région Wallonne - MRW) équipe des cerfs, chevreuils et sangliers de colliers radio et/ou oreillettes afin d’étudier les déplacements de ces espèces.
Les massifs forestiers concernés par cette étude se situent dans la région des Hautes-Fagnes, dans les massifs de St Hubert et d’Anlier, en Famenne et dans le Brabant wallon. Néanmoins certains de ces animaux sont susceptibles de circuler dans les territoires limitrophes et à plusieurs kilomètres de leur site de marquage !
En cas de tir d’un animal marqué d’une oreillette, nous souhaiterions absolument obtenir : le numéro et la couleur de l’oreillette, le lieu et la date du tir, la mâchoire s’il s’agit d’un cervidé et le poids s’il s’agit d’un sanglier. Au cas où un animal à collier serait prélevé accidentellement, n’hésitez pas à nous fournir ces mêmes-informations.
Pour ce faire, nous vous invitons à prendre contact avec notre laboratoire par téléphone au
081 62 64 20, par fax au 081 61 57 27, par e-mail a.licoppe@mrw.wallonie.be ou encore par courrier postal : LFSC, CRNFB, avenue maréchal Juin, 23, 5030 Gembloux.
Merci d’avance et excellente saison de chasse ! (Aain Licoppe, pour le LFSC)scription.VIDEO NATURE ACADEMY
Une formation pour vidéaste nature amateur
Combien de naturalistes passionnés n'ont pas été tentés un jour de troquer leurs jumelles ou leur longue vue contre une caméra ! Le plaisir de partager, par l'image, de fabuleuses observations est concrétisé depuis plus de dix ans par le Festival du Film Nature de Namur. Ce festival permet à un large public de visionner sur grand écran des films amateurs prenant des allures de plus en plus professionnelles au fil des années.
La Video Nature Academy, à l’initiative du Ministre wallon de l’Agriculture, de la Ruralité, de l’Environnement et du Tourisme, a pour objectif de stimuler cette passion naissante pour certains ou offrir la possibilité de se perfectionner pour d’autres, en vue de soumettre un film lors du prochain festival. Ce cycle de formations de cinq jours comporte un contenu théorique, pratique et des rencontres avec des cinéastes animaliers professionnels. Il est organisé par La Médiathèque, en collaboration avec les organisateurs du Festival du Film Nature de Namur et le réseau des Centres Régionaux d’Initiation à l'Environnement (CRIE) du Ministère de la Région wallonne.
Cette deuxième édition de la Video Nature Academy, se déroulera le week-end, durant les mois de décembre 2005, à mars 2006 à travers le réseau des Centres Régionaux d’Initiation à l'Environnement du Ministère de la Région wallonne.
Le nombre de participants est limité à 20 et les inscriptions doivent être rentrées pour vendredi 18 novembre 2005 au plus tard. Une sélection sera réalisée sur base de la motivation des futurs participants, de leur expérience de naturaliste et de leurs pratiques de la photo et/ou de la vidéo amateurs. Les frais de participation sont fixés à 125 € pour l'ensemble de la formation y compris les repas.
Le formulaire d’inscription, ainsi qu’une information plus détaillée sur la formation, est disponible sur le site www.videonature.be. Vous y trouverez également un clip de présentation de la première édition.
Pour participer à cette formation, les participants devront s’engager à présenter un film pour le Festival du Film Nature 2006
Renseignements et inscription : La Médiathèque – Place de l'Amitié, 6 – 1160 Bruxelles
02/737 19 30 - bruno.hilgers@lamediatheque.be
ECOLE DE PECHE ET COORDINATION D’INITIATIVES EN MILIEU HALIEUTIQUE
Subsides de 26.800 €
Depuis juin 2000, le « Fonds piscicole de Wallonie » confie par convention à une asbl, la mise en place des différentes phases de la procédure d’agrément des écoles de pêche et, notamment, la formation des moniteurs de pêche.
Depuis 2002, c’est le Centre d’Initiation et de Formation à l’Environnement de Comblain-au-Pont qui est chargé de cette mission.
Les résultats obtenus ces 4 dernières années sont concluants :
- 27 nouvelles écoles de pêche ouvertes ;
- 101 moniteurs compétents ;
- 4.000 jeunes formés annuellement .
Benoît LUTGEN, Ministre de l’Environnement et de la Ruralité, a chargé le Centre de Comblain-au-Pont de poursuivre sa mission via une convention d’un montant de 26.800 €.
Le Centre s’engage à :
- la coordination du système de formation des moniteurs de pêche, et le contrôle préalable de leur agrément ;
- la conception du matériel pédagogique ;
- la contribution à la conception de dispositions contractuelles et réglementaires relatives au fonctionnement des écoles de pêche ;
Tout au long de sa mission, le Centre d’Initiation et de Formation à l’Environnement de Comblain-au-Pont est suivi par un Comité d’accompagnement.
CHASSE.PRESSE COMPLET chez vous tous les mercredi
Ce message ne concerne pas les personnes qui ont déjà effectué le paiement.
Si vos amis ne se sont pas encore abonnés à notre newsletter il est temps :
Les non-abonnés ne reçoivent plus qu’un sommaire
Participation aux frais, soit 45 euros (44 N°s – 1 an) ou 25 euros (22 N°s – 1 semestre) pour recevoir cette newsletter complète.
Paiement au compte de chasse.presse N° 732-0064437-80 iban : BE47 7320 0644 3780
En indiquant précisément votre adresse e-mail et votre nom et votre adresse postale, téléphone.
Pour s’inscrire facilement à la newsletter complète, demander d’URGENCE le formulaire d’inscription à chasse.presse@skynet.be
U.A.B. = Unité anti-braconnage de la R.W. =
UN NUMERO VERT = 0800/12322
Ce numéro est appelable 24/24 h. tous les jours. L’U.A.B. reçoit vos plaintes et observations
L’U.A.B. peut également être contacté par e-mail : UAB.DNF.DGRNE@mrw.wallonie.beVOTRE PUBLICITE dans CHASSE.PRESSE
dans la newsletter électronique hebdomadaire diffusée à plus de 6.000 personnes
Bien moins cher que vous ne croyez. Beaucoup moins cher qu’ailleurs.
Consultez-nous en appelant le 0479 / 899 . 710
AVIS aux ASSOCIATIONS & aux POUVOIRS PUBLICS
Envoyez-nous vos infos, vos communiqués, l’AGENDA DE VOS PROCHAINES
MANIFESTATIONS, remarques, réactions, etc…
Joignez-les UNIQUEMENT en « pièces attachées » , et seulement en format WORD, svp.
Nous les éditerons dans la mesure du possible pour diffusion vers les meilleures destinations.
Nous refusons d’entrer dans ou de diffuser les polémiques. TEXTES COURTS svp. Merci.
LES COMMUNES ont avantage à nous proposer de publier leurs avis de location de chasses.
Nous les invitons à prendre contact avec nous pour les conditions de telles parutions.
___________________________________________________________________________________ENVIRONNEMENT Les projets financés par l’Europe
A l’initiative de Benoît LUTGEN, Ministre de l’Environnement, le Gouvernement wallon a approuvé ce jeudi 27 octobre 2005 le programme « Life-Environnement 2005 ».
Ce programme financier LIFE est destiné à contribuer à la mise en œuvre et au développement de la politique et de la législation environnementales de l’Union européenne.
Jusqu’à présent, les acteurs wallons avaient relativement peu recouru à cet outil pour développer et pour amplifier des actions en faveur de l’environnement. C’est pourquoi, le Ministre Benoît Lutgen souhaite encourager et soutenir les différents projets répondant aux axes prioritaires de ce programme.
Ces projets d’une durée maximale de trois ans portent sur :
ÿ la prévention des déchets ;
ÿ la protection de l’eau.
La prévention des déchets constitue un volet prioritaire de la politique des déchets, tant au niveau européen que régional.
Deux projets complémentaires sont déposés :
- Le premier, porté par le CRIOC (Centre de recherche et d’Information des Organisations de Consommateurs), est axé sur le rôle et le comportement des consommateurs dans la prévention des déchets. Il a pour objectif d’accroître l’efficacité et l’efficience d’actions de prévention en développant des outils méthodologiques et d’évaluation. Il associe les autorités et associations de consommateurs de France, d’Espagne, de Slovaquie et de Tchéquie, l’intercommunale IDEA, les communes de Mons et la Louvière ainsi que l’Association des Villes et Régions pour le Recyclage (ACRR).
- Le second est porté par l’association « Espace-Environnement ». Il a pour objectif de développer et de tester des actions de prévention de tout type de déchets touchant une multitude d’acteurs publics et privés : administrations, entreprises, intercommunale, écoles, consommateurs, secteur de la distribution, etc. Il ambitionne de minimiser la production de déchets sur une zone d’un million d’habitants. La Région sera partenaire de ce projet aux côtés notamment d’une intercommunale, de l’Institut Bruxellois pour la Gestion de l’Environnement, de l’Association des Villes et Régions pour le Recyclage et d’une ville de Lombardie en Italie. Elle investira un maximum de 1 million d’euros dans ce projet.
Relativement à la protection des eaux, le Ministre soutient le projet de l’asbl Nitrawal : principale structure d’encadrement des agriculteurs pour la mise en œuvre du Programme de Gestion Durable de l’Azote en Agriculture, le PGDA. Le financement européen sollicité est de 2 millions d’euros sur 3 ans.
L’objectif de ce projet s’intègre parfaitement au cadre des missions de Nitrawal :
en visant l’amélioration de la qualité des eaux de surface et des eaux souterraines
vis-à-vis du nitrate et du phosphore d’origine agricole ;
en offrant aux agriculteurs un outil efficace d’encadrement, de communication et de coordination destiné à répondre aux impératifs européens en la matière (en particulier la directive-cadre eau et la directive nitrate).
Des moyens humains seront mis en place afin d’engager des contacts de proximité avec les agriculteurs. Des conseils quant aux bonnes pratiques et aux infrastructures de stockage à construire seront diffusés.
Quatre bassins hydrographiques versants seront sélectionnés, à titre pilote, pour leur forte pression du secteur agricole sur la qualité des eaux, tant souterraines que de surface, induisant une pollution par l’azote et/ou le phosphore.
La volonté de la Région est d’aller plus loin dans le cadre de la gestion de l’azote, notamment vis-à-vis de la pollution des eaux de surface.



« DERNIERES NOUVELLES DE LA CHASSE & de LA NATURE en BELGIQUE & ailleurs »
N°86/ 2005 du mercredi 26.10. 2005
Proposez à vos amis de s’abonner à l’ EDITION COMPLETE = envoyez-nous leur adresse mail,
et nous leur ferons parvenir les conditions d’abonnements et un exemple du sommaire
SOMMAIRE du N° 86 du 26 octobre 2005
° Messages et Infos aux chasseurs, ministres et politiques
° Législation : emploi des armes en acte de chasse
° Venaison (2006)
° Trompes : concerts
° Chambord : livre
° France – Chasse
° Grippe aviaire : le point de vue de Natagora-Aves
° Examens de chasse : cours préparatoire
° Appel à projets (chasseurs)
° Animaux marqués : attetnion !
° Trophées : catalogue
° Affiches légales chasse en R.W.
° Unité anti-braconnage
° Tir aux clays de chasse
° Felix à loa campagne
° Annonces et Petites Annonces
° Les Bons Services
° Sorties de presses
° Sites internet

LA PENSEE du JOUR Quant pluie bat, l’oiseau s’en va !

MESSAGES et Informations
aux CHASSEURS, aux MINISTRES et aux POLITIQUES :
ECONOMIE : Lors d’une récente conférence de presse la FN-Herstal, à 100 pc aux mains de la Région wallonne, annonçait qu’en 2004 la partie « civil » (armes de chasse) a représenté 57% de son chiffre d’affaire contre 62% en 2003, soit une différence de 5%.
Ne serait-il pas utile d’avoir ces chiffres en tête lorsqu’on ré-abordera (fatalement) le projet de Loi de Mme Onckelinx sur la détention et la commercialisation des armes en Belgique. Et que l’on sait que déjà à cause de ce « projet » le marché des armes, nouvelles et d’occasion, s’effondre chez nous. Alors qu’il ne s’agit que d’un projet, c’est exact !
PLAN MARSHAL Wallon : on en parle beaucoup et on attend des concrétisations. C’est ce que tout le monde dit et entend.
Certes, y sont inclues quelques mesures en faveur du tourisme, mais à notre connaissance nulle part n’est prise en compte la chasse qui représente quand même quelques centaines de millions de chiffre d’affaire annuel en Wallonie.
Apparemment on n’y voit rien en matière d’études et développement de la conservation et de la progression des « contenus » de la nature, sauf de timides assertions à la filière bois. Et pourtant tout se tient.
A ce sujet, le rôle des associations de chasseurs n’est-il pas de réagir, car en fait : tout se tient. Nous l’avons déjà écrit et le répétons.
Certes, nous dit-on, ces associations de chasseurs (en réalité les premiers écologistes de terrain) ne disposent que de peu de moyens. Et c’est exact.
Peu de moyens pour semer la « bonne » parole. Certes, existent les CRIE, mais eux aussi travaillent en quasi autarcie, et très ou trop localement. Les gens des villes ne peuvent en profiter comme il le faudrait pourtant.
De façon répétée les associations de chasseurs avaient demandé à être subventionnées, justement dans le but de disposer de moyens pour informer largement, vers le grand public. Elles proposaient qu’une partie des recettes annuelles du permis de chasse leur soit ristournée, sur base d’un plan et d’engagements précis.
La réponse, jusqu’ici, a toujours été : NON. Non car cette recette, dit-on, retombe dans le budget général de la Région qui est libre de l’affecter où elle le veut.
Alors qu’aujourd’hui, sous la houlette du RSHCB, toutes les associations reconnues et les conseils cynégétiques semblent marcher ensemble, ne serait-il pas temps que soit réétudié ce problème ?
Car en fait, à bien y regarder les chasseurs sont, aujourd’hui encore, des mécènes pour l’Etat, et donc la Région ! Ils achètent le droit de chasser. Mais on oublie un peu vite qu’ils contribuent fortement au maintien des équilibres, à l sauvegarde de la forêt elle-même, et aussi des espèces qui y vivent.
A ces associations à se mettre en branle ! Et rapidement. Car c’est sans doute le bon moment. I.v.A.©
EN CAS de changement d’adresse e-mail : PREVENEZ-NOUS par un mail à
Chasse.presse@skynet.be
LISEZ toutes les rubriques jusqu’à la fin de cette newsletter. Des nouveautés apparaissent chaque semaine…

LEGISLATION
Armes et munitions dans l’exercice de la chasse en R.W.
A la demande de plusieurs de nos lecteurs… signalons que l’Arrêté du Gouvernement wallon, du 22 septembre 2005, réglementant l’emploi des armes à feu et de leurs munitions en vue de l’exercice de la chasse, ainsi que certains procédés ou techniques de chasse, est paru au Moniteur Belge du 5 octobre 2005, page 42998. Il annule l’arrêté du 4 juin 1987.
Attention : Il n’entrera en vigueur que le 1er juillet 2006.
Il est important de prendre connaissance de ce nouvel arrêté dès à présent car il modifie parfois très profondément les conditions et usages du passé.
Par exemple, l’emploi d’un couteau sera autorisé pour achever un grand gibier blessé, mais sous certaines conditions ; ou encore il sera interdit d’utiliser des armes munies de sources lumineuses artificielles ou des dispositifs pour éclairer la cible ; etc…
Et bien d’autres nouveautés encore…
Vous pouvez télécharger ce texte via le site http://wallex.wallonie.be par une recherche thématique « Nature et Forêt » > « chasse ». A vous de voir !
Pour une bonne information signalons encore … Suite dans l’édition COMPLETE
VENAISON
Afin de répondre aux exigences de la nouvelle réglementation européenne (2006) tout chasseur amené à commercialiser de la venaison (petit et grand gibier) sera tenu de respecter un certain nombres de critères en matière de règles d’hygiène alimentaire.
En Grande Bretagne, la British Association for Shooting and Conservation prend les devants et a décidé d’organiser des formations destinées à ses membres.
Ces formations son,t organisées dans tout le Royaume-Uni par l’Agence de Sécurité Alimentaire. Un jour de formation avec certificat d’aptitude à l’appui.
Et chez nous ?
FRANCE – CHASSE
Selon des statistiques de l’ONCFS de plus en plus de femmes présentent l’examen de chasse en France, et même leur taux de réussite à l’examen théorique est supérieur à celui des hommes. Beaucoup obtiennent la cote maximale.
2.395 femmes, soit 7,77 % du total des candidats inscrits à l’échelon national on tenté l’épreuve l’an dernier, mais 16,88 % dans les départements du Jura, 15,58 % en Haute-Saône, et 15,24 % dans l’Ain.
France encore : selon un sondage révélé par la FNC, 7 % des nouveaux chasseurs pratiquent la vénerie, 4% la chasse au col et 2% le tir à l’arc.

Attention cerfs, sangliers et chevreuils marqués !
Le Laboratoire de la Faune sauvage et de Cynégétique (LFSC, Centre de Recherche de la Nature, des Forêts et du Bois de la Région Wallonne - MRW) équipe des cerfs, chevreuils et sangliers de colliers radio et/ou oreillettes afin d’étudier les déplacements de ces espèces.
Les massifs forestiers concernés par cette étude se situent dans la région des Hautes-Fagnes, dans les massifs de St Hubert et d’Anlier, en Famenne et dans le Brabant wallon. Néanmoins certains de ces animaux sont susceptibles de circuler dans les territoires limitrophes et à plusieurs kilomètres de leur site de marquage !
En cas de tir d’un animal marqué d’une oreillette, nous souhaiterions absolument obtenir : le numéro et la couleur de l’oreillette, le lieu et la date du tir, la mâchoire s’il s’agit d’un cervidé et le poids s’il s’agit d’un sanglier. Au cas où un animal à collier serait prélevé accidentellement, n’hésitez pas à nous fournir ces mêmes-informations.
Pour ce faire, nous vous invitons à prendre contact avec notre laboratoire par téléphone au
081 62 64 20, par fax au 081 61 57 27, par e-mail a.licoppe@mrw.wallonie.be ou encore par courrier postal : LFSC, CRNFB, avenue maréchal Juin, 23, 5030 Gembloux.
Merci d’avance et excellente saison de chasse ! (Aain Licoppe, pour le LFSC)scription.


CHASSE.PRESSE COMPLET chez vous tous les mercredi
Ce message ne concerne pas les personnes qui ont déjà effectué le paiement.
Si vos amis ne se sont pas encore abonnés à notre newsletter il est temps :
Les non-abonnés ne reçoivent plus qu’un sommaire
Participation aux frais, soit 45 euros (44 N°s – 1 an) ou 25 euros (22 N°s – 1 semestre) pour recevoir cette newsletter complète.
Paiement au compte de chasse.presse N° 732-0064437-80 iban : BE47 7320 0644 3780
En indiquant précisément votre adresse e-mail et votre nom et votre adresse postale, téléphone.
Pour s’inscrire facilement à la newsletter complète, demander d’URGENCE le formulaire d’inscription à chasse.presse@skynet.beU.A.B. = Unité anti-braconnage de la R.W. =
UN NUMERO VERT = 0800/12322
Ce numéro est appelable 24/24 h. tous les jours. L’U.A.B. reçoit vos plaintes et observations
L’U.A.B. peut également être contacté par e-mail : UAB.DNF.DGRNE@mrw.wallonie.beVOTRE PUBLICITE dans CHASSE.PRESSE
dans la newsletter électronique hebdomadaire diffusée à plus de 6.000 personnes
Bien moins cher que vous ne croyez. Beaucoup moins cher qu’ailleurs.
Consultez-nous en appelant le 0479 / 899 . 710AVIS aux ASSOCIATIONS & aux POUVOIRS PUBLICS
Envoyez-nous vos infos, vos communiqués, l’AGENDA DE VOS PROCHAINES
MANIFESTATIONS, remarques, réactions, etc…
Joignez-les UNIQUEMENT en « pièces attachées » , et seulement en format WORD, svp.
Nous les éditerons dans la mesure du possible pour diffusion vers les meilleures destinations.
Nous refusons d’entrer dans ou de diffuser les polémiques. TEXTES COURTS svp. Merci.
LES COMMUNES ont avantage à nous proposer de publier leurs avis de location de chasses.
Nous les invitons à prendre contact avec nous pour les conditions de telles parutions.
___________________________________________________________________________________




« DERNIERES NOUVELLES DE LA CHASSE & de LA NATURE en BELGIQUE & ailleurs »
N°85/ 2005 du mercredi 19.10. 2005
Proposez à vos amis de s’abonner à l’ EDITION COMPLETE = envoyez-nous leur adresse mail,
et nous leur ferons parvenir les conditions d’abonnements et un exemple du sommaire
LA PENSEE du JOUR Biche suitée ! Lève ton arme !

SOMMAIRE du N° 85 du 19 octobre 2005
Editorial : former les jeunes
Trompes = concerts prochains
Fiche d’inscription à l’examen de chasse en R.W.
Nature : seconde formation
Livre : Chambord
Cours préparatoires IWEG
Plantez des haires
D’arbres en arts’bres
Cours préparatoires de l’ ACRW
Animaux marqués
Cours préparatoires Hennemann-Gillet
Affiches légales chasses
Tir aux clays de chasse
Génération Nature
Felix à la campagne
Annonces et petites annonces
Les Bons Services
Sorties de Presses
Sites internet

EDITORIAL
Avant l’examen, le terrain
Déjà on annonce pour le début 2006 des séances préparatoires à l’examen de chasse en Région wallonne. Sa partie théorique aura lieu début mars.
On sait depuis longtemps que ce sont les enfants de chasseurs qui sont les plus nombreux à vouloir perpétuer la tradition, et donc préparer l’examen.
Mais pas uniquement.
Nous pensons qu’en pleine période de chasse, il serait utile que les jeunes candidats déclarés soient invités à suivre quelques chasses, au gros comme au petit gibier.
Déjà, ils sentiraient les grandes règles, et particulièrement celles relatives à la sécurité, particulièrement utiles à connaître lorsqu’ils passeront, plus tard, les parties pratiques de l’examen.
Vous les organisateurs de ces chasses, invitez les jeunes, montrez-leur le terrain, expliquez-leur les règles, dites-leur ce qui peut et doit se faire, et surtout ce qu’il ne faut jamais faire.
Expliquez-leur notamment pourquoi, en cas de doute, il faut s’abstenir de tirer !
Expliquez-leur aussi comment à la chasse on « écoute », on « regarde », on « demeure calme ».
Ne vous étonnez pas non plus si certains de vos jeunes invités découvrent que la chasse ce n’est vraiment pas leur tasse de thé. Mais réjouissez-vous si vous découvrez chez certains une vraie passion naissante. Dans ce cas, prenez-les par la main, guidez-les et continuez à les former. Montrez-leur les petites astuces qui font le grands et honnêtes chasseurs !
Invitez-les aussi de l’autre côté de la barrière. Proposez-leur de se mettre quelques fois du côté des rabatteurs. On y apprend beaucoup aussi !
Bonnes chasses à tous ! Mais sachez que pour réussir l’examen théorique, il faut beaucoup et bien étudier. L’examen est difficile, c’est vrai, mais à juste titre. _ I.v.A.©
EN CAS de changement d’adresse e-mail : PREVENEZ-NOUS par un mail à
Chasse.presse@skynet.beLISEZ
toutes les rubriques jusqu’à la fin de cette newsletter. Des nouveautés apparaissent chaque semaine…

TROMPES - CONCERTS
Le KONINKLIJK ANTWERPSE JACHTHOORNKRING (les Trompes Royales d'Anvers) sonnera les manifestations publiques ci-dessous dans les prochaines semaines:
VENDREDI 28/10 20.00 h. LOUVAIN (Leuven) Concert en l'église du Béguinage. Trompes et Orgue avec l'organiste Japonaise Takako Yanagihara
DIMANCHE 30/10 10.30 h. Messe de St Hubert en l'église de Tervuren, suivie de bénédiction des animaux et de mini-concert.
JEUDI 03/11 18.00 h. Concert de St Hubert en la Cathédrale de Liège, avec la Société de Trompe du "Bien aller Ardennes" de Liège.
DIMANCHE 06/11 17.00 h. Grand messe de St Hubert de notre société en la Cathédrele Notre Dame d'Anvers
S’INSCRIRE à l’EXAMEN de CHASSE 2006
Voici le modèle officiel de la fiche d’inscription à l’examen de chasse 2006 en Région wallonne dont l’épreuve théorique aura lieu début mars 2006
MINISTÈRE DE LA RÉGION WALLONNE
Direction générale des Ressources naturelles et de l'Environnement
Division de la Nature et des Forêts
INSCRIPTION À L'EXAMEN DE CHASSE 20….… EN RÉGION WALLONNE
(Cocher la formule choisie) (A compléter si inscription à l'épreuve pratique seule)
Épreuves théorique et pratique o Épreuve théorique réussie en Région wallonne
Épreuve pratique seule o Attestation ou Certificat :
(Facultatif : cocher la période souhaitée, il en sera tenu compte dans la mesure du possible) Année / Numéro : ……………/…….…………..
Épreuve pratique, 1ère sous-épreuve - Mois de MAI NB : ne peuvent s'inscrire à l'épreuve pratique seule que les personnes ayant réussi l'examen de chasse 1995, 1996, 1997 ou les personnes n'ayant réussi, à partir de 1998, que l'épreuve théorique
Période 1 - 1ère semaine o
Période 2 - 2ème semaine o
(Cocher la langue choisie) Langue française o
NB : A l'issue de la 1ère sous-épreuve, vous pourrez indiquer sur place vos préférences pour la seconde se déroulant fin mai Langue allemande o
Compléter toutes les rubriques lisiblement en caractères d'imprimerie (un caractère par case s.v.p.)
Nom
j j / m m / a a
Prénom Date naissance / /

Rue N° / Bte

Code postal Commune

Pays N° téléphone

Le soussigné déclare connaître le programme des épreuves théorique et pratique de l'examen de chasse et satisfaire aux conditions de participation.
Date : …………………………………….Signature …………………………………………….
Cette fiche d'inscription dûment complétée doit être renvoyée par lettre recommandée à la poste, pour le 31 janvier au plus tard, à la Direction de la Chasse et de la Pêche, avenue Prince de Liège, 15, 5100 JAMBES.
Les données obtenues seront traitées par le Ministère de la Région wallonne Place de la Wallonie, 1 à 5100 JAMBES (maître des fichiers) et la Direction de la Chasse et de la Pêche de la DNF (gestionnaire des fichiers) aux fins suivantes : établir une communication avec les intéressés dans le cadre de leurs activités cynégétiques et en application des dispositions de l'article 5 de l'arrêté du Gouvernement wallon du 2 avril 1998, organisant l'examen de chasse; dresser des statistiques; opérer des vérifications et des contrôles.
La loi du 08.12.1992 relative à la protection de la vie privée, reconnaît un droit d'accès et de rectification des données, lequel peut être exercé par l'intéressé en s'adressant au MRW Direction Chasse et Pêche de la Division Nature et Forêts à Jambes.Attention cerfs, sangliers et chevreuils marqués !
Le Laboratoire de la Faune sauvage et de Cynégétique (LFSC, Centre de Recherche de la Nature, des Forêts et du Bois de la Région Wallonne - MRW) équipe des cerfs, chevreuils et sangliers de colliers radio et/ou oreillettes afin d’étudier les déplacements de ces espèces.
Les massifs forestiers concernés par cette étude se situent dans la région des Hautes-Fagnes, dans les massifs de St Hubert et d’Anlier, en Famenne et dans le Brabant wallon. Néanmoins certains de ces animaux sont susceptibles de circuler dans les territoires limitrophes et à plusieurs kilomètres de leur site de marquage !
En cas de tir d’un animal marqué d’une oreillette, nous souhaiterions absolument obtenir : le numéro et la couleur de l’oreillette, le lieu et la date du tir, la mâchoire s’il s’agit d’un cervidé et le poids s’il s’agit d’un sanglier. Au cas où un animal à collier serait prélevé accidentellement, n’hésitez pas à nous fournir ces mêmes-informations.
Pour ce faire, nous vous invitons à prendre contact avec notre laboratoire par téléphone au
081 62 64 20, par fax au 081 61 57 27, par e-mail a.licoppe@mrw.wallonie.be ou encore par courrier postal : LFSC, CRNFB, avenue maréchal Juin, 23, 5030 Gembloux.
Merci d’avance et excellente saison de chasse ! (Aain Licoppe, pour le LFSC)
RESTAURANTS « GIBIERS »
Quel est votre restaurant « gibiers » préféré ?
Votre ou VOS restaurant(s) préféré(s).
Par mail envoyez à chasse.presse@skynet.be son nom, adresse précise, et N° de téléphone et N° de fax, adresse mail,
Avec un petit commentaire de votre cru sur le(s) plat(s) « gibiers » que vous préférez dans ce ou ces restaurants.
Une surprise vous attend peut-être !
U.A.B. = Unité anti-braconnage de la R.W. =
UN NUMERO VERT = 0800/12322
Ce numéro est appelable 24/24 h. tous les jours. L’U.A.B. reçoit vos plaintes et observations
L’U.A.B. peut également être contacté par e-mail : UAB.DNF.DGRNE@mrw.wallonie.beVOTRE PUBLICITE dans CHASSE.PRESSE
dans la newsletter électronique hebdomadaire diffusée à plus de 6.000 personnes
Bien moins cher que vous ne croyez. Beaucoup moins cher qu’ailleurs.
Consultez-nous en appelant le 0479 / 899 . 710
AVIS aux ASSOCIATIONS & aux POUVOIRS PUBLICS
Envoyez-nous vos infos, vos communiqués, l’AGENDA DE VOS PROCHAINES
MANIFESTATIONS, remarques, réactions, etc…
Joignez-les UNIQUEMENT en « pièces attachées » , et seulement en format WORD, svp.
Nous les éditerons dans la mesure du possible pour diffusion vers les meilleures destinations.
Nous refusons d’entrer dans ou de diffuser les polémiques. TEXTES COURTS svp. Merci.
LES COMMUNES ont avantage à nous proposer de publier leurs avis de location de chasses.
Nous les invitons à prendre contact avec nous pour les conditions de telles parutions.



« DERNIERES NOUVELLES DE LA CHASSE & de LA NATURE en BELGIQUE & ailleurs »
N°84/ 2005 du mercredi 12.10. 2005
Proposez à vos amis de s’abonner à l’ EDITION COMPLETE = envoyez-nous leur adresse mail,
et nous leur ferons parvenir les conditions d’abonnements et un exemple du sommaireLA PENSEE du JOUR Moins de glands ? Les cochons sont toujours fringants !

CHASSE.PRESSE N° 84 du 12 octobre 2005
EDITORIAL : des nouvelles ?
200 daims sauvages en Belgique
Week-end du bois
Nature, seconde formation
Appel à projets : plants offerts
17e Bourse aux plants sauvages
Cours préparatoires à l’examen de chasse
Animaux marqués
Examen de chasse : préparez-vous
Bronzes animaliers
Restaurants « gibiers »
Trophées 1999-2001
Affiches légales « chasse »
Tir aux clays de chasse
Génération Nature
Annonces et petites annonces
Les Bons Services
Sorties de presses
Sites internet

EDITORIAL Des nouvelles ?
On chasse, on chasse, et on parle beaucoup et de tout lors des « soupes » de midi ou des dîners du soir.
Et bien entendu on « imagine » un futur le meilleur soit-il !
Mais en fait personne, ou presque, ne sait ce qui se passe réellement dans les coulisses.
Ce qu’il faut savoir :
Dans l’Administration on travaille ferme pour adapter au mieux certains textes légaux devenus obsolètes. C’est bien normal suite aux réflexions émises par les différents ateliers mis sur pied par le Royal Saint Hubert Club. Réflexions qui incitent à mieux détailler les problèmes et y trouver élégantes et durables solutions.
A ce stade il apparaît bien sûr que le ministre de tutelle entend bien non seulement apporter des solutions, mais aussi rendre les textes plus buvables, si l’on peut dire ! Un travail qui se fait, un peu dans l’ombre, mais qui aura le mérite de tout simplement mettre de l’ordre. Ce dans l’optique déclarée de revoir la stature des cantonnements et leur fonctionnement. La base étant de mieux faire, avec moins de personnel sans doute, mais avec une structure améliorée.
Natura 2000 : le cadastre, œuvre ardue et de longue haleine, est en cours. Là, afin d’accélérer les choses et en arriver à être en phase, faudrait-il peut-être augmenter le nombre des agents en charge et inciter les commissions en place à se réunir plus souvent encore. Cela sans dénier le travail déjà accompli.
Ouvertures ? Inutile de rappeler ici ce que nous avons largement abordé lors de nos précédents numéros. Les Conseils Cynégétiques poursuivent et affinent encore leurs propositions ; les membres du Conseil Supérieur Wallon de la Chasse en font autant avant de se revoir en janvier, peut-être même avant sur d’autres points…
On sait aussi que les agriculteurs, les forestiers et les conservateurs de la nature sont aujourd’hui sur la même longueur d’onde que les chasseurs, à quelques négligeables fifrelins près.
Ce qui est certain, c’est que la chasse est aujourd’hui pour tout le monde une nécessité, et que même si certaines règles doivent et peuvent être adaptées, chacun est prêt à mettre les quelques gouttes d’eau utiles dans le breuvage.
Une seule ombre au tableau : un braconnage persistant. En parallèle avec l’excellent travail de l’U.A.B, ne serait-il pas heureux de renforcer le statut juridique des agents de terrain ? On y pense, nous dit-on ! Nous disons que cela devient urgent et ne requiert que peu de moyens !
_ I.v.A.©
EN CAS de changement d’adresse e-mail : PREVENEZ-NOUS par un mail à
Chasse.presse@skynet.beLISEZ toutes les rubriques jusqu’à la fin de cette newsletter. Des nouveautés apparaissent chaque semaine…

DEUX CENTS DAIMS SAUVAGES … en Belgique
Dans un texte récent Inter Environnement Wallonie souhaitait que le daim et le mouflon soient « éradiqués » du territoire wallon car, à ses yeux, il s’agit d’animaux « exotiques ».
Voici l’histoire du daim. Une « mise au point » explicative qui en dit long !
Rares, mais fort bien gérés, ils se plaisent chez nous, ailleurs qu’en manteaux ou chaussures, bien sûr. Pour rappel, une petite leçon de mémoire …
Cependant, l’espèce n’est pas en voie de disparition pour autant. Les naturalistes, et les chasseurs, ont compris depuis longtemps l’intérêt de la conserver, voire de l’augmenter par une saine et rigoureuse gestion.
D’OU VIENT-IL ?
Le daim est originaire d’Asie mineure et de la Méditerranée. Pendant la préhistoire, son terrain s’étendait de l’Iran actuel au sud-ouest asiatique. Certaines traces remontant à la période interglaciaire ont été découvertes en Angleterre. Il aurait donc disparu du Nord de l’Europe après la dernière grande glaciation.
En France, par exemple, seulement quatre à cinq cents sujets vivent en forêt. Par contre près de 3.000 y sont répertoriés en enclos et parcs d’agrément, ou en clos de production de venaison (encore que les gastronomes ne l’apprécient guère).
A CIERGNON
En Belgique, mis à part le millier de daims estimé dans les parcs à gibier publics et privés, environ 200 à 220 vivent en espace de liberté totale, quasi exclusivement dans les limites du domaine royal de Ciergnon, géré par le Comité des Chasses de la Couronne.
C’est donc pratiquement là seulement qu’il est chassé (bien que certains sujets échappés d’élevage ont été tirés ailleurs), dans le respect du « plan de tir » fixé annuellement, et pendant les périodes d’ouverture officielle de la chasse. (actuellement du 1er octobre au 31 décembre). En général les mâles adultes sont prélevés dès l’ouverture, les daines et les faons plus tard dans la saison.
Soucieux du maintien de l’espèce et de son développement, à Ciergnon le plan de tir ne permet de prélever chaque année qu’environ un quart des individus recensés chaque année.
Proportionnellement, la Belgique est donc plus riche en daims que sa voisine la France, chez qui il est vrai les prélèvements annuels par la chasse sont plus importants.
CERVIDE PALME
C’est par ses bois et son pelage que le daim se distingue du cerf. Par sa taille aussi, plus petite. Les bois palmés du mâle, élargis en palette, peuvent atteindre les 75 à 80 centimètres.
Son pelage estival varie du brun clair au brun-rouge parsemé de taches blanches disposées en rangées. Le ventre et la face interne des cuisses sont plus pâles, parfois franchement jaunes.
UN SEUL FAON
Le mâle arrive à maturité sexuelle à seize mois et les daines reproduisent pour la première fois à partir de deux ans. Le rut commence à la mi-octobre et dure environ un mois mais peut, exceptionnellement, durer jusqu’à la mi-février. Une des bizarreries de la nature, encore mal expliquée aujourd’hui. Il débute aussi sensiblement plus tôt chez les vieux mâles.
Durant la période du rut, les femelles présentent des cycles qui se renouvellent tous les 22-24 jours s’il n’y a pas fécondation.
Après une gestation d’environ 234 jours, la daine met bas en juillet, au plus tard à la mi-août, un seul faon. Exceptionnellement deux, mais c’est un fait rarissime. Le petit pèse 4 à 4,5 kilos à sa naissance.
LA CHASSE
Si en France, malgré une petite population de daims, on en est toujours à le chasser en battue, c’est le pirsch qui est seul pratiqué en Belgique aujourd’hui. Cette méthode qui requiert l’observation préalable au tir est certes la plus sélective dans le sens de prélèvements sûrs et gestionnaires.
Bien évidemment (hélas !), jusqu’à ce que la loi interdise les lâchers de grands gibiers en Belgique, certains organisateurs « âpres aux gains » organisaient des lâchers de daims (élevés en Hollande) au départ de caisses, le jour de la chasse. Honte à eux.
C’est arrivé encore, pour la dernière fois à notre connaissance en 1992, à Somme-Leuze, au Nord de Marche. A 30.000 francs ( + 745 € aujourd’hui) la journée, le coût de la venaison en en sus, plus encore le prix de la peau compté séparément.
Chez nous, outre leur présence dans les limites du domaine de Ciergnon, quelques daims s’égarent, si l’on peut dire, dans les chasses voisines, mais très rarement, prétendent les gens du coin. Ici, ajoutent-ils goguenards, les daims jouissent d’un privilège tout-à-fait … royal !
Exotiques ! Allez donc ! _

Appel à projets
Vous plantez une haie… nous vous offrons les plants !
Cette proposition devrait intéresser les chasseurs gestionnaires !
Du 11 au 20 novembre 2005, l’Antenne Famenne & Ardenne de Natagora, en collaboration avec de nombreux partenaires privés et publics, organise à Neufchâteau la décade « D’arbres en art’bres » : 10 jours d’expositions et d’animations multiples sur le thème de l’Arbre.
C’est dans ce cadre que des actions de plantation d’arbres et de haies vives auront lieu à Neufchâteau et les six communes du territoire du Parc Naturel de la Haute-Sûre et de la Forêt d’Anlier (Bastogne, Vaux-sur-Sûre, Léglise, Fauvillers, Habay et Martelange).
Appel à projets…
Dès maintenant, les organisateurs lancent un appel auprès des particuliers afin qu’ils soumettent des propositions de plantation de haies. La priorité sera donnée aux projets originaux qui favorisent le développement de la biodiversité. Un jury sélectionnera les meilleures idées en offrant gratuitement les plants, la plantation restant à charge des candidats récompensés. Les lauréats seront proclamés à l’occasion de la cérémonie de clôture de la décade « D‘arbres en art’bres », le dimanche 20 novembre prochain.
Les personnes intéressées sont invitées à introduire un bref descriptif de leur projet par écrit (localisation, objectifs poursuivis, essences choisies, nombre de plants, etc…) avant le 1er novembre 2005 à l’adresse suivante :
Parc Naturel Haute-Sûre Forêt d’Anlier - Rue du Moulin, 2 à 6630 Martelange
Contact : Christine Leclercq (063/60.80.82)
> L’appel à projet est également disponible sur www.natagora.be/arbres

Attention cerfs, sangliers et chevreuils marqués !
Le Laboratoire de la Faune sauvage et de Cynégétique (LFSC, Centre de Recherche de la Nature, des Forêts et du Bois de la Région Wallonne - MRW) équipe des cerfs, chevreuils et sangliers de colliers radio et/ou oreillettes afin d’étudier les déplacements de ces espèces.
Les massifs forestiers concernés par cette étude se situent dans la région des Hautes-Fagnes, dans les massifs de St Hubert et d’Anlier, en Famenne et dans le Brabant wallon. Néanmoins certains de ces animaux sont susceptibles de circuler dans les territoires limitrophes et à plusieurs kilomètres de leur site de marquage !
En cas de tir d’un animal marqué d’une oreillette, nous souhaiterions absolument obtenir : le numéro et la couleur de l’oreillette, le lieu et la date du tir, la mâchoire s’il s’agit d’un cervidé et le poids s’il s’agit d’un sanglier. Au cas où un animal à collier serait prélevé accidentellement, n’hésitez pas à nous fournir ces mêmes-informations.
Pour ce faire, nous vous invitons à prendre contact avec notre laboratoire par téléphone au
081 62 64 20, par fax au 081 61 57 27, par e-mail a.licoppe@mrw.wallonie.be ou encore par courrier postal : LFSC, CRNFB, avenue maréchal Juin, 23, 5030 Gembloux.
Merci d’avance et excellente saison de chasse ! (Aain Licoppe, pour le LFSC)
EXAMEN de CHASSE 2006 – PREPAREZ-VOUS
Si désirez préparer votre examen de chasse 2006 ,nous sommes à votre disposition le vendredi et le mercredi à partir de 19h30
Les cours préparatoires se donnent à MALMEDY et à JEMEPPE /SUR/MEUSE
A MALMEDY à partir du MERCREDI 4 Janvier 2006 (19 H 30) au SCOTCH-IN Place Albert 1er, 4960 Malmedy
A JEMEPPE à partir du VENDREDI 6 Janvier 2006 (19 h 30)au QUAI DES CARMES 69 à 4101 JEMEPPE
Pour tous renseignements contacter =
- Marcel HENNEMANN G.S.M. 0499/36.90.92
- Henri GILLET G.S.M. 0494/18.03.55
Les cours se donnent jusqu'à début Mars 2006

TROPHEES : le catalogue est disponible
Le catalogue « FLORILEGES de l’Exposition des trophées Cerfs et Chevreuils » prélevés en Belgique entre 1999 et 2001 est disponible au prix de 30 euros (port compris) (étranger : 35 euros) en versant cette somme au Cpte N° 271 – 0131468 – 65 IBAN BE 1710 1314 6865 BIC = GEBABEBB
au nom de Expo LSA 99
En précisant bien votre nom, adresse précise, code postal et ville.
Il s’agit d’un puissant volume de 163 pages, merveilleusement illustré, avec des textes novateurs et éducateurs réalisés par les meilleurs experts.
Les statistiques et le palmarès des différents types de médailles (or, argent et bronze) y apparaissent de façon très claire.
Ce volume est une référence qui se doit de figurer dans la bibliothèque de tous chasseurs.

CHASSE.PRESSE COMPLET chez vous tous les mercredi
Ce message ne concerne pas les personnes qui ont déjà effectué le paiement.
Si vos amis ne se sont pas encore abonnés à notre newsletter il est temps :
Les non-abonnés ne reçoivent plus qu’un sommaire
Participation aux frais, soit 45 euros (44 N°s – 1 an) ou 25 euros (22 N°s – 1 semestre) pour recevoir cette newsletter complète.
Paiement au compte de chasse.presse N° 732-0064437-80 iban : BE47 7320 0644 3780
En indiquant précisément votre adresse e-mail et votre nom et votre adresse postale, téléphone.
Pour s’inscrire facilement à la newsletter complète, demander d’URGENCE le formulaire d’inscription à chasse.presse@skynet.be
U.A.B. = Unité anti-braconnage de la R.W. =
UN NUMERO VERT = 0800/12322
Ce numéro est appelable 24/24 h. tous les jours. L’U.A.B. reçoit vos plaintes et observations
L’U.A.B. peut également être contacté par e-mail : UAB.DNF.DGRNE@mrw.wallonie.beVOTRE PUBLICITE dans CHASSE.PRESSE
dans la newsletter électronique hebdomadaire diffusée à plus de 6.000 personnes
Bien moins cher que vous ne croyez. Beaucoup moins cher qu’ailleurs.
Consultez-nous en appelant le 0479 / 899 . 710

AVIS aux ASSOCIATIONS & aux POUVOIRS PUBLICS
Envoyez-nous vos infos, vos communiqués, l’AGENDA DE VOS PROCHAINES
MANIFESTATIONS, remarques, réactions, etc…
Joignez-les UNIQUEMENT en « pièces attachées » , et seulement en format WORD, svp.
Nous les éditerons dans la mesure du possible pour diffusion vers les meilleures destinations.
Nous refusons d’entrer dans ou de diffuser les polémiques. TEXTES COURTS svp. Merci.
LES COMMUNES ont avantage à nous proposer de publier leurs avis de location de chasses.
Nous les invitons à prendre contact avec nous pour les conditions de telles parutions.
___________________________________________________________________________________

 

 


octobre 2005
Transmettre vos commentaires


 

 


octobre 2005
Transmettre vos commentaires