Malmedy « La Ronde de la St Jean »



La longue farandole sinuant dans les artères malmédiennes

Cette année encore et malgré la chaleur accablante de l’après - midi , la coutume de « La Ronde de la St Jean » a été respectée par les élèves des établissements scolaires de la Ville.

Encadrés par leurs titulaires, ils ont déambulé en longues farandoles dans les artères du centre. Sur fond musical de la chanson du même nom d’Olivier Lebierre et portant des vêtements blancs, les garçons arborent une bandoulière de couleur vive tandis que les filles portent sur la tête une couronne de fleurs tressées (des reines-marguerites ou « fleurs de la Saint - Jean).

Cette sortie festive qui a pris place dans le calendrier mensuel des manifestations locales s’est clôturée, qui dans les écoles respectives, qui au Grand Fa, où une petite restauration bienvenue attendait les enfants.

Les origines de cette sortie célébrant St Jean ne sont pas précises. Dans une étude s’intéressant aux coutumes mensuelles de Malmedy, il est dit que durant l’après-midi, les jeunes faisaient des farandoles (les « trèhes » = les tresses de St Jean) en chantant et dansaient des rondes sur les places publiques dont le sujet était tout naturellement l’amour. Ensuite, ils rentraient en famille ou étaient invités pour déguster la « trûlée » (le plat traditionnel de cette fête consistant en un mélange de lait, de caillebotte et de petits morceaux de pain noir, édulcoré par du sucre fin et de la cannelle). En soirée, jeunes gens et jeunes filles se promenaient et dansaient sur les places publiques accompagnés par un violon ou un accordéon.

Il faut savoir que la fête de St Jean est célébrée en de nombreux endroits par l’organisation de grands feux, et fait l’objet d’une littérature abondante et de superstitions.

Autrefois d’ailleurs, à Bernister, Bellevaux et Burnenville, il est dit que les enfants tressaient des couronnes de marguerites et après s’en être parés, les jetaient sur les toits afin de préserver la demeure familiale de la foudre (selon H. Bragard – Wallonia).

François DETRY

 


Les tenues respectives des enfants pour cette sortie urbaine


La farandole au départ de l’école


Le véhicule assurant l’animation musicale.

 

 

   

Le guide des bonnes affaires en vente un euro dans les gîtes et les bureaux de S.I.
Levisa.be vous offre également des entrées gratuites dans les plus belles attractions des Ardennes



www.levisa.be


Photos & reportage : François DETRY
vendredi 24 juin (Fête de St Jean)
Webmaster : Jean-Marie Lesage
Obtenir une photo originale
Transmettre vos commentaires