VIELSALM
Un nouvel équipement pour le « Vélo-club Électro-Salm ».
Hommage à Jean Evrard


 



Hommage à Jean Evrard

Président honoraire du « Vélo-club Électro-Salm »Monsieur le Président honoraire du Vélo-club « Électro-Salm »,

Cher Ami Jean,
C’est en 1982 que tu intégras le club, un an après sa création.
De 1984 à 1986 tu as dû suspendre tes activités vélocipédiques, suite à une lourde et grave chute effectuée au littoral belge.
En 1987 nous avons eu le plaisir de te retrouver au sein de notre peloton pour sillonner à nouveau, ensemble, les routes de notre belle contrée et celles d’autres régions.
C’est en 1994, que tu accédas à la présidence du club. Tu pris à cœur, comme tes prédécesseurs, ta fonction présidentielle, bien secondé par Annie. Tu étais le 4ème.
Ton septennat à la présidence, tu l’as marqué de ton empreinte, par tes qualités humaines, par ton dynamisme, par ton esprit de travail et tes prises d’initiatives, caractéristiques du travailleur indépendant.
Tu possédais aussi une main de fer, dans un gant de velours pour tâcher d’orienter les quelques indisciplinés du groupe.
A ton actif :
tu as apporté des modifications opportunes à l’organisation des 111 km du Val de Salm,
tu as été aussi à l’origine de la longue et minutieuse préparation des festivités du 15ème anniversaire du club. Nous l’avons réalisée en secret, toi, le P’tit Blanc et moi.
tu as conçu les 4 heures de Salmchâteau qui succédaient aux 6 heures de la Basse-Ville en relevant le défi de l’organisation, et ce, malgré le doute, le scepticisme des autres cyclos. Il faut dire aussi que ton proche entourage, que tu avais convaincu, t’y a fameusement aidé.
afin de mieux faire connaître le club, tu as participé à de nombreuses randonnées organisées par d’autres groupements.
tu as aussi pris l’initiative d’un stand « Vélo-club électro-Salm » à la journée western de Vielsalm et sa grande et amicale préparation au 33 rue Sainte Marie.
étant particulièrement fier de nos couleurs et afin que nous les portions dignement, tu es parvenu à nous faire accepter de payer des amendes lorsque nous ne portions pas les divers éléments de notre équipement.
une de tes dernières trouvailles a été de nous faire marcher (au sens propre du terme) donc, de nous faire marcher, les après-midi des lundis hivernaux, afin que nous puissions garder un minimum de forme.
En plus de toutes ces initiatives, tu fus aussi un excellent capitaine de route. Afin que nous puissions rester le plus groupé possible, tu vérifiais l’état de forme des hommes qui étaient à la traîne, et après avoir veillé à ce qu’ils soient bien encadrés, tu remontais aux avant-postes pour modérer l’ardeur des « élites ». Tu étais toujours attentif à ceux qui peinaient et qui parfois même souffraient sur leur vélo.

 

Par excellence, tu étais le type même du vrai clubman.
Tes joies, il fallait que tu les partages. Je ne citerai pour exemple que la fête que tu as organisée à la salle Salma-Nova à l’occasion de ta retraite.
Personnellement, je ne puis oublier ces nombreux dimanches, au petit matin desquels nous partions dans la fraîcheur printanière ou automnale, ou dans la douceur estivale, pour nous rendre à Remouchamps, Méry, Bertrix, Tellin et à bien d’autres points de ralliement afin d’effectuer notre randonnée dominicale. Nous y avons parcouru ensemble des milliers de kilomètres.
Depuis un petit temps, tu avais changé, nous ne nous reconnaissions plus bien notre Jean. Puis… vint l’assemblée générale de janvier 2005.

A la surprise de chacun, tu es venu, courageusement, présenter ta démission complète du club pour raisons personnelles. Chacun de nous s’est interrogé. Je pense, qu’aujourd’hui, nous avons une réponse à notre questionnement.
Jean, tu viens de gravir et de franchir un dernier col. Un col hors catégorie au sommet duquel tu as rejoint Henri Copus, Jean Dubois, Maurice Demoulin, Émile Masson, René Pirson, Gas Van de Jeugd, sans oublier nos marraine et parrain Christiane Copus et Raph Van Damme.
De ce sommet, comme je te connais, tu poses sur tes… « c(h)opains » un regard de bienveillance, un regard de protection, un regard plein d’amour et d’amitié.
Cher ami Jean, merci encore pour ta bienveillance, pour ta sollicitude et pour ton altruisme.
Au revoir… Jean.
Pour Le Vélo-club Électro-Salm
Pierre Cornélis
 
4 mai 2006.




Un nouvel équipement pour le « Vélo-club Électro-Salm »

.C’est grâce aux sponsors régionaux « SPANOLUX », « BOWLING de Vielsalm », Garage Skoda CORNÉLIS-MASSON » et « Meubles MONFORT » que les cyclos du vélo club « Électro-Salm » pourront, avec un nouvel équipement, sillonner pour quelques années les routes de notre merveilleuse terre de vacances.
Cette nouvelle tenue est la bienvenue en cette année 2006, puisque le club fêtera son 25ème anniversaire.

Les cyclos n’étaient pas peu fiers de pauser sur la photo traditionnelle aux côtés du bien connu et talentueux Maxime Monfort, coureur professionnel régional. C’est avec la simplicité et la gentillesse que nous lui connaissons qu’il a accepté de se joindre à nous pour la circonstance. En tant que fils d’un des gérants des établissements « Meubles MONFORT », nous ne pouvions mieux tomber.

Merci aux généreux donateurs qui grâce à leur libéralité, nous permettent de parcourir des milliers de kilomètres en portant dignement nos couleurs.

P. Cornélis.

 

Un survol de votre région en hélicoptère de 30 minutes pour 120 Eur par personne
Contactez Eric Mathieu : Tél: 0475 25 07 69

 

Le guide des bonnes affaires en vente 5 euros dans les Dexia et les bureaux de S.I. qui collaborent à l'opération humanitaire du guide. "Levisa.be" vous offre également
des entrées gratuites dans les plus belles attractions des Ardennes



www.levisa.be


Photos & reportage : 4 mai 2006
Webmaster : Jean-Marie Lesage

Obtenir une photo originale
Transmettre vos commentaires