Reconstitution historique  GENA et MAGONETTE
gena et magonette

Lien vers notre reportage 160 photos +33 vidéos


Cliquez sur la photo pour découvrir notre reportage photos et vidéos
Cliquez sur la photo pour l'agrandir et passez à la suivante
Chaque photo est reliée à une vidéo.
Cliquez sur le lien vidéo en haut de la page de chaque photo
Cliquez sur les vidéos pour visionner le reportage en son et image
et envoyez vos commentaires, adresse, site etc..
Mise à jour quotidienne des commentaires

Envoyez le numéro de la photo pour recevoir gratuitement l'original en haute
résolution par retour d'Email.
Cliquez sur le logo (AW) pour revenir à la page d'accueil du site
Haz click en la foto para descubrir nuestro reportaje en fotos y vídeos.
Haz click en la foto para hacerla más grande y pasar a la siguiente.
Haz click en las vídeos para descubrir los reportajes en vídeo, sonido e imágenes.

Envia el número de la foto para recibir el original gratis en alta resolución.
Haz click en el logo para volver a la página de acogida del sitio.
Reportaje video gratis si usted es presente en nuestro agenda de manifestaciones.

Click on the picture to discover our photos and videos report.
Click on the picture to enlarge it and see the next one.
Click on the videos to discover the reports in videos, sounds and images.

Send the number of the picture to receive for free the original in high resolution.
Click on the videos to come back to the home page of the site.
Free video report if you are present in our manifestations agenda.




 



 


Wibrin un repère de brigands ?
C'est là, que naquit en 1790 Magonette qui allait devenir un des plus célèbre bandit d'Ardenne. Dés sa jeunesse, Magonette s'adonna à la rapine. Bientôt, il devint le chef d'une petite bande de malandrins. Plusieurs fois condamné pour vol, dont la première fois pour vol de mouchoirs (foulards) et "pris" à La Roche, il est mis en prison où il fit la connaissance d'un bandit du même acabit : Géna. Les deux comparses s'évadèrent et reprirent la tradition de Noyé le Poyou. Le groupe hanta la région de Wibrin-Nadrin et Les Tailles, multipliant les agressions, vols pour se procurer argent, nourriture et vêtements notamment chez le curé de Les Tailles et un riche fermier de Fontenaille. Suite au crime du gendarme Poncin, la gendarmerie s'organise pour aboutir à leur arrestation. Toutefois leurs recherches restent sans résultat. La population de Wibrin, dans la majorité était compromise dans ses activités, la peur des bandits transformant le paysan en indicateur, protecteur ou receleur.
Géna et Magonette furent capturés en 1820 par des forgerons, du côté d'Aywaille, lors d'une de leurs "excursions" à Liège, où ils allaient dépenser l'argent volé. Expédiés en prison, ils seront jugés et guillotinés à Liège le 4 juin 1821.
Ce furent, en Belgique, les deux derniers condamnés à mort à avoir la tête tranchée.
Lors d'une séance au tribunal Magonette s'est écrié : "Belhez, Belhez où j'ai tant laissé".
Belhez est un lieu-dit situé dans les bois entre Les Tailles et Wibrin.
Parlait-il d'un trésor ?
Les deux malfaiteurs entrèrent dans la légende.

 


Lien vers les commentaires des lecteurs sur Géna et Magonette


 

 

Le guide des bonnes affaires en vente dans les gîtes et les bureaux de S.I.
Levisa.be vous offre également des entrées gratuites dans les plus belles attractions des Ardennes

www.levisa.be


Reportage photos et vidéos par Jean-Marie lesage
Webmaster :Jean-Marie lesage
18 juillet 2009
Obtenir une photo originale
Transmettre vos commentaires