Vitrine de Noel
Peinture sur vitrine
256 photos de 2011



Reportage TV sur la décoration de vitrines pour NOEL en France
Novembre 2014

Vitrine de Noel

Une équipe TV d'Envoyé spécial de FR2 a suivi Jean-Marie Lesage dans la région parisienne
toute la journée du lundi 21 novembre 2011.
Depuis 1968 Jean-Marie Lesage décore les vitrines des commerçants pour Noël.
Lien vers l'album de 256 photos de vitrines décorées pour Noël 2011


Les petits boulots de Noël
Extrait vidéo du reportage Michel Guétienne, Delphine Prunault et Claire-Marie Denis.
Ils décorent les vitrines. Durant la période des fêtes, le travail ne manque pas.

Lien vers Envoyé Spécial du jeudi 15 décembre 2011


vitirne de noel


La presse en parle : extraits des articles de presse



• Un Houffalois sur France 2
(02/12/2011)
Jean-Marie Lesage apparaîtra bientôt dans un reportage d’ Envoyé spécial sur Noël

jean-marie lesage sur France 2 derniere heure

Décorateur de vitrines pour Noël, Jean-Marie Lesage était de passage dans la banlieue parisienne, il y a quelques jours. Une journée de travail en Île de France qui n’est pas passée inaperçue ! Le Houffalois et son épouse, Martine, ont été suivis par une équipe d’Envoyé spécial !
Le reportage sera diffusé sur France 2 le 15 décembre. C’est le centre socio-culturel des Chênes d’Ermont qui a passé commande sur le site web de l’artiste caricaturiste. Coiffeuse, boulanger, pharmacien se sont prêtés au jeu. Les vitres du centre culturel, du PMU et même de La Poste ont aussi été peintes au gré de son imagination.
“Il y a toujours un lien entre la décoration et l’activité commerciale ou autre”, précise l’artiste. “La caricature est entourée d’un décor de Noël.”
À 61 ans, Jean-Marie Lesage a plus de 40 ans de décoration de vitrines au compteur ! “J’ai toujours été passionné par la peinture et le dessin. À 12 ans, j’ai proposé à des commerçants houffalois de décorer leurs vitrines pour les Fêtes de fin d’année. Ils étaient ravis du résultat. En 1968, j’ai décidé d’en faire mon métier. À l’époque, j’étais encore étudiant à Saint-Luc, à Liège. En quelques jours, j’ai décoré 300 vitrines de la cité ardente.”
Depuis, chaque année, cette passion dévorante le pousse sur les routes d’Europe de la mi-novembre à la fin décembre. Un mois et demi de travail acharné, à un rythme soutenu. Partout, son coup de pinceau rapide et efficace surprend et enchante.
Pendant que Jean-Marie est à l’oeuvre, Martine s’occupe des contacts avec la clientèle et de la compta. “Mon bureau, c’est la voiture”, souligne-t-elle. “En général, on dort à l’hôtel. Il arrive que l’on soit hébergé dans la famille. Pendant un mois et demi, on vit un peu comme des clochards.”
Reste que, financièrement, ce nomadisme est plutôt rentable. Des associations de commerçants, des grandes chaînes de magasins et des particuliers font appel à l’artiste aux doigts d’or. Son carnet de commandes est bien rempli !
Nadia Lallemant



Houffalize: Jean-Marie Lesage à "Envoyé Spécial
Décorateur de vitrines pour Noël, le Houffalois Jean-Marie Lesage a été suivi par une équipe d'Envoyé Spécial, à Ermont, dans la banlieue parisienne. A découvrir, sur France 2, le jeudi 15 décembre, dans le reportage "Du Boulot pour Noël"
Nadia Lallemant

Publié le 30/11 à 17h21
la meuse Houffalize: Jean-Marie Lesage à "Envoyé Spécial

Père Noël, cadeaux, bonhommes de neige décorent depuis quelques jours les vitrines de la ville d'Ermont, dans la banlieue nord de Paris. Des décorations de Noël et des caricatures signées par un artiste de la province de Luxembourg: Jean-Marie Lesage de Houffalize! Le Houffalois a été suivi par une équipe d'Envoyé Spécial. Il figure dans la galerie de portraits du reportage "Du Boulot pour Noël" qui sera diffusé sur France 2, le 15 décembre prochain.


Extraits des articles du Journal de Ham du jeudi 26 novembre 2009.

« Jean-Marie Lesage est revenu, pour la troisième fois, égayer plusieurs vitrines de commerces de Ham, Muille-Villette et Sancourt. En quelques coups de pinceau, il a exprimé la joie de Noël » .
« Avec sa bouille resplendissante de joie, ses yeux toujours espiègles, son éternel bonnet rouge qui lui donne l’allure d’un Père Noël, sans oublier son tutoiement facile, Jean-Marie Lesage, 59 ans, n’a pas changé. Son débit de paroles est resté très rapide. Ses coups de pinceau se succèdent également à la vitesse de l’éclair. Car, vraiment, cet artiste belge est épatant. Sollicité par l’Union des partenaires économiques de la région hamoise (UPERH) pour décorer vingt-huit vitrines de Ham, Muille-Villette et Sancourt, à l’approche des fêtes de fin d’année, l’homme montre une promptitude folle, ce vendredi 13 novembre, pour réaliser un décor hivernal, des bonshommes de neige, un Père Noël, le tout accompagné de petits clins d’œil pleins d’humour adressés à l’enseigne concernée, parfois même au responsable du lieu ».
« Toujours avec sa femme ».
« L’homme, qui dessine depuis l’âge de douze ans, émerveille jusqu’à son épouse, Martine, qui se trouve à ses côtés dans chacun de ses déplacements, principalement en Belgique, dans le Luxembourg et en France. A ce sujet, l’UPERH peut se réjouir d’avoir su convaincre Jean-Marie Lesage de venir à Ham, car il s’agit là de la seule venue du peintre dans l’Hexagone pour les préparatifs de Noël, en raison d’un agenda particulièrement chargé. Le presque sexagénaire croque toujours avec le même plaisir des paysages féeriques et des personnages amusants. Cet artiste énergique, à la « bonne humeur contagieuse », obtient par exemple les vives félicitations de Myriam Nollet, la propriétaire de la boutique « Aux Bouquets d’or ». Quelques minutes après avoir décoré la devanture de cette boutique, on retrouve Jean-Marie Lesage en train de caricaturer Delphine Fradin, du « Sportmen Bar », rue de Noyon. La jeune femme se prête au jeu avec le sourire. D’autant plus qu’elle sait que le dessinateur qui la représente avec beaucoup de bienveillance est bourré de talent »
Armand Prin.
Extrait du « Journal de Ham », du jeudi 26 novembre 2009.


"Un Belge aux doigts d'or"



La TV en parle dans l'émission "Man bijt hond".
Extrait de la VRT du lundi 1 decembre 2008


La presse en parle : extraits des articles de presse 2008
"A Sallanches au pied du Mont-Blanc ou à Ham dans la Somme, les commerçants sont caricaturés sur leur vitrine
par Jean-Marie Lesage. Le Dauphiné Libéré du 13 novembre 2008


Le Messager du 20 novembre 2008
Le journal de Ham du 27 novembre 2008"


La presse en parle : extraits des articles de presse 2008
"Télétourisme du samedi 13 décembre 2008 sur La Une. Décorateur de vitrines de Noël, un reportage de Christophe de Neuville réalisé en novembre 2007


Avenir du Luxembourg du Samedi 29 décembre 2006 page 20
Des pères Noël par milliers sur les vitrines des commerçants. Noël c'est aussi la saison des peintures sur vitrines. Voilà près de 40 ans que Jean-Marie Lesage en a fait son métier. Photo de EdA B. Fahy, pour illustrer l'article
Légende: Jean-Marie Lesage exerce son art sur les vitrines d'établissements de la Belgique entière, comme ici sur celle de ce café namurois. Il a un style qui se reconnaît facilement, dit-il.


Luxembourg Tourisme du 15 décembre 2004
Reportage 3 pages de José Fievet dans l'édition n°156 du 15 décembre 2004 de la revue "Luxembourg Tourisme"
luxembourg tourisme jean marie lesage peinture sur vitirne

luxembourg tourisme jean-marie lesage

luxembourg tourisme jean-marie lesage


Avenir du Luxembourg du Samedi 18 décembre 2004 page 4
• Mais ou se cache Tom Hanks? Pas de Tom Hanks, ni de touristes venus en masse, hier dans les rues de Bastogne. Quelques véhicules d'époque déambulent cependant déjà dans les rues où certains commerçants affichaient ostensiblement les marques de la commémoration.
Daniel Lapraille

Photo pour illustrer un article: une vitrine peinte par Jean-Marie Lesage dans la grand rue.
avenir du luxembourg jean-marie lesage
B. H. 06 janvier 2004
• La féerie de Noël. Ce n’est pas un artiste, c’est un phénomène !
Il débarque chez vous (si vous le lui avez demandé), ouvre son coffre, décoince tous ses camions empilés les uns dans les autres, chipote un peu avec des rouleaux qui ont l’air de voler dans ses mains, mélange de la peinture, ajoute de l’eau avec une petite boîte de conserve et fonce droit sur la vitrine qu’il va décorer. “Il” c’est Jean-Marie Lesage, on ne sait d’ailleurs pas si c’est un homme comme tout le monde ou un véritable courant d’air… toujours est-il qu’il ne faut pas se trouver sur son passage quand il exerce son art. Il se déplace comme le vent, pose une première couche de blanc.
Il vient d’arriver au café de La Liberté, José et Marie-Anne font appel à lui depuis huit ans. Les patrons ignorent ce qu’il va peindre. Tous les clients ont les yeux rivés sur les vitres derrière lesquelles ils voient tout à l’envers. Bien qu’une année, il ait poussé le jeu jusqu’à peindre pour que ce soit fini des deux côtés. José a encore la photo de ce travail exceptionnel. Marie-Anne enlève les petits rideaux comme tous les ans.
Le blanc est en partie pour décorer et en partie pour constituer un fond. Parce qu’explique Jean-Marie, “ aujourd’hui les peintures ne valent plus rien ”. Il passe au rose.
Ce boulot, il le fait depuis 1968. Quel bail! Il va partout, à Charleroi, à Liège, à Marche, descend vers Virton, il n’arrête pas. Avant, c’était le bon temps, les gens faisaient décorer les vitrines pour Pâques, pour le carnaval, la Saint-Nicolas, les fêtes. Aujourd’hui, crise oblige, il travaille surtout pour les fêtes de fin d’année. Il commence sa saison juste avant la sortie du beaujolais nouveau. Dans les grandes villes, il peint régulièrement une trentaine de vitrines par jour (un peu la nuit aussi) et chaque fois c’est différent. Il peint tout ce qui lui passe par la tête et qui est en rapport avec le moment, mais parfois des clients demandent des trucs impossibles.
Une année il a peint toute une bande dessinée de Frankin sur des vitrines. Le papa de Gaston Lagaffe avait fait un scénario en noir et blanc… et on pouvait reconstituer l’histoire en allant photographier chaque vignette et en mettant toutes les photos côte à côte. On ne lui avait toutefois pas dit que les dessins étaient en noir et blanc et qu’il devrait prendre à sa charge la mise en couleur ! Il n’en est pas mort pour autant et a continué à jouer du rouleau sur le verre, qu’il ne faut surtout pas nettoyer à l’ammoniaque, sinon c’est la fin des haricots. Il passe au vert.
Des patrons de café lui demandent aussi de peindre le client qui est accoudé au comptoir. Des complices l’ont fait asseoir là, juste où il faut et s’ingénient à ce qu’il ne bouge pas. Tout le monde est au courant… sauf lui. C’est une blague qui marche à tous les coups. Il passe au rouge. “ Les pinceaux ne valent plus rien. Avant, j’utilisais des pinceaux de lettreurs, mais il n’y a plus de lettreurs ! Alors, je suis obligé de peindre au rouleau.”
Il n’est pas rare qu’un cafetier l’appelle pour un petit dessin et qu’à son arrivée on lui demande de peindre Boule et Bill, et pas autre chose. Alors, il doit trouver de la documentation. C’est un vrai métier de fou ! Une année, il est allé au Canada pour peindre sur un nombre invraisemblable de vitrines avec tout ce qu’il fallait pour une campagne électorale (il faudrait lancer la mode ici !). Il est revenu pour décorer les Galeries Anspach : deux étages ! Pour le bas, on lui a donné une échelle et pour le haut, il a dû tout faire à l’envers. On aurait pu le prévenir ! Il passe au noir, grimpe sur son tabouret, colle le nez à la vitre pour fignoler au pinceau dont la moitié des poils manquent. Comment il fait ?Il saute dans son break et il est parti ! Une année José a chronométré, il avait mis 12 minutes. On se frotte les yeux. Franchement, s’il n’y avait les dessins… on se demanderait si on l’a vu, ou si on a rêvé !
B. H.
Neufchâteau : Edition Welrich du 06 janvier 2004

Summum » - 15 nov. 1988. Dambly. Jean Marie Lesage: Le Père Noël est une dorure
• A la pointe des pinceaux de Jean-Marie Lesage, le Père Noël est une dorure. Souvent, Jean-Marie Lesage est réservé d'une année à l'autre car, plus que lui-même, ses clients se méfient des imitateurs. Quand une pub fait sourire, le produit est déjà aux trois quarts vendu...
summum vitrine de noel

Le Père Noël est une dorure
Peintre sans chevalet, les pinceaux en bataille, Jean-Marie Lesage, graphiste publicitaire houffalois, a un mois pour donner à la Belgique un air de fête goguenarde. D'Arlon à Ostende, de Mons à Verviers, il vit chaque année du 25 novembre au 24 décembre sa «Guerre des 30 jours». Une lutte implacable menée contre le temps, celui qu'il fait aussi bien que celui qui passe. En moyenne, dix mille kilomètres en passant d'une ville à l'autre. Dure épreuve pour les pneus de sa voiture mais aussi pour ses propres semelles.
Jean-Marie Lesage n'est pas un décorateur ordinaire. Ainsi, quand il attaque l'illustration des vitrines d'une rue comme le Pont d'Avroy à Liège où pas un établissement ne lui échappe, les badauds intrigués se demandent s'ils n'ont pas affaire à un doux dingue.
Un pot de peinture dans une main, un seul un pinceau dans l'autre et c'est parti d'un bout à l'autre de la rue pour le périple jaune, ou rose, ou bleu. Ici c'est un trait, là un rond, plus loin c'est indéfinissable. En fait, bien malin qui pourrait dire où il veut en venir.
Et puis de périple en périple, de couleur en couleur, les dessins prennent forme, les contours se précisent, les décors s'établissent. Le travail achevé, on est stupéfait de constater que chaque vitrine a son gag propre et que le Père Noël mis en situation ressemble étrangement au patron du bistrot concerné.
Quand on fait le compte en fin de parcours, chaque vitrine n'a pas pris plus de dix minutes, parfois moins.
Une telle efficacité n'est possible que dans une parfaite organisation du travail.
Avant celui-ci proprement dit, il y a le carnet de réservation, un premier tour des établissements, une prise de contact, l'évaluation du travail et, mentalement déjà un premier croquis.
Souvent, Jean-Marie Lesage est «réservé» d'une année à l'autre car, plus que lui-même, ses clients se méfient des imitateurs. Et puis on a ses habitudes et avec lui on sait que, pour quelques centaines de francs, la bonne humeur s'affichera en vitrine comme une carte de visite de la maison. Après tout, ça fait près de trente ans qu'il institua ce type de décoration de fête et là aussi, l'expérience, ça compte...
A le voir oeuvrer dans les rues, revêtu d'une salopette crasseuse et coiffé d'un bonnet rouge, il fait très «étudiant attardé». Mais ça, c'est son visage pendant un mois de l'année... les onze autres mois, son contact n'est pas triste non plus. Pourquoi voudriez-vous que la création publicitaire élaborée au départ de son agence à Houffalize le conduise à la morosité?
Quand une pub fait sourire, le produit est déjà aux trois quarts vendu.
Dambly



L'avenir du Luxembourg du 25 janvier 1986

• Un artiste houffalois pas comme les autres. En Flandre comme en Wallonie, des centaines de vitrines portent sa signature. Au hit-parade de l'originalité, de la rapidité et du rayonnement, la palme dans ce secteur revient sans doute à un houffalois: Jean-Marie Lesage. On pourrait dire qu'en décembre, son domaine est « Aux champs, ici et partout ». C'est en quelque sorte un ménestrel des temps modernes...



La Cité » - 24-25 déc. 84.
• Les peintures sur vitre un phénomène propre aux fêtes et aux villes de province. Qui sont ces artistes qui dynamisent notre ville ? Jean-Marie Lesage, pionnier du mouvement ... Aujourd'hui, il couvre la Belgique entière de ses graffitis...
La Cité » - 24-25 déc. 84.


LA TELEVISION & la radio en parle aussi
• Journal télévisé de la TF1 décembre 2006
• Emission Au quotidien à la RTBF décembre 2005
• Journal télévisé de la RTBF décembre 2005
•12 min en portrait sur canal Zoom de gembloux le 24 décembre 2004: Graffeur de Noël
www.canalzoom.com
• Journal télévisé de la RTBF le samedi 13 décembre 2003 ( 2 min.) et à la radio
• Fréqence Wallonie de la RTBF Namur en décembre 2002.
• Opinions sur rue - émission de B. Heuse - RTC Canal Plus - déc. 85.
• Ce soir - émission d'Alain Braibant «Noël dans la ville» RTBF Lg - déc. 85.
• A l'occasion de l'édition de 3 livres et d'une vidéo sur la bataille des Ardennes. RTBF Télé Tourisme 22 déc. 84.
• A qui le gant ? RTBF 1983
• Télé Tourisme - émission de J. Lemaire - Quel coup de pinceau ! Alain Marcoune a suivi pour nous Jean-Marie Lesage, décorateur à l'oeuvre éphémère. RTBF - 15 déc. 1984.


Jean-Marie Lesage en quelques dates
• un artisan à votre service depuis 1968 pour des peintures sur vitrines sur toute la Belgique et le Luxembourg
• en 1975, durant mon service militaire, j'avais même reçu un mois de congé afin de servir la clientèle fidéle depuis Liège jusqu'à Ostende.
• installé comme indépendant depuis le 1er avril 1976

Jean-Marie Lesage est né à Houffalize le 1er mars 1950. Jean-Marie Lesage suivait un artiste peintre Arthur Quairiat et exposait déjà ses toiles à l'age de 12 ans. Jean-Marie Lesage vit de sa peinture sans avoir fait d'école de peinture. Depuis 1990, malgrès une informatisation à outrance dans le métier, le travail de l'artisan est toujours d'actualité sur vitrine.

A votre service depuis 1976 comme indépendant
Caricaturiste, artiste peintre Jean-Marie Lesage
9e Fontenaille
B-6661 Mont-Houffalize
Belgique
Tél. : 00 32 (0) 61 28 83 04
jml@ardenneweb.eu
http://www.levisa.be/caricature
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Lien vers notre reportage avec 256 photos



Lien vers notre reportage complet photos
Cliquez sur la photo pour l'agrandir et passer à la suivante
Cliquez sur le lien en haut de la photo pour découvrir notre reportage en vidéo
Envoyez par e-mail le numéro de la photo avec un commentaire
pour reçevoir gratuitement l'original en haute résolution par retour d'E-mail.
Cliquez sur le logo pour revenir à la page d'accueil du site

Lien vers notre reportage complet photos
Cliquez sur la photo pour l'agrandir et passer à la suivante
Cliquez sur le lien en haut de la photo pour découvrir notre reportage en vidéo
Envoyez par e-mail le numéro de la photo avec un commentaire
pour reçevoir gratuitement l'original en haute résolution par retour d'E-mail.
Cliquez sur le logo pour revenir à la page d'accueil du site

Haz click en la foto para descubrir nuestro reportaje en fotos y vídeos.
Haz click en la foto para hacerla más grande y pasar a la siguiente.
Haz click en las vídeos para descubrir los reportajes en vídeo, sonido e imágenes.

  
Envia el número de la foto para recibir el original gratis en alta resolución.
Haz click en el logo para volver a la página de acogida del sitio.
  
Reportaje video gratis si usted es presente en nuestro agenda de manifestaciones.
  

Click on the picture to discover our photos and videos report.
Click on the picture to enlarge it and see the next one.
Click on the videos to discover the reports in videos, sounds and images.
  
Send the number of the picture to receive for free the original in high resolution.
Click on the videos to come back to the home page of the site.
Free video report if you are present in our manifestations agenda.

 

 

 

 


reportage 25 decembre 2011
Webmaster : Jean-Marie Lesage

Obtenir une photo originale
Transmettre vos commentaires